Search

Quelles sont les qualités d’un cœur simple ?

Quand on amena les petits-enfants à Jésus, les disciples pensèrent que cela allait déranger Jésus, car bien souvent les enfants sont bruyants, agités, n’écoutent pas grand-chose quand on les amène dans les réunions d’église; parfois ils sont même une gêne pour les autres personnes.

Jésus va relever quelque chose de très important à propos des enfants, d’une part, Il désire les bénir et les accueillir car les enfants ne sont pas des demi-personnes mais des personnes à part entière, qui n’ont pas encore atteint un niveau de maturité complet. Et si Jésus veut les bénir, c’est justement pour mettre en eux quelque chose qui va leur permettre d’arriver un jour à ce stade de compréhension et maturité. La deuxième chose c’est que Jésus va souligner certaines qualités que l’on trouve chez les enfants et qui sont nécessaires pour pouvoir voir et comprendre les choses de Dieu.

Les qualités de l’enfant :

Il y a plusieurs qualités chez l’enfant que l’on devrait retrouver chez celui qui désire connaître Dieu :

– L’humilité

Un petit enfant est humble, il ne connaît pas tout, ne comprends pas tout et il le sait. Il reçoit assez bien l’enseignement et les explications que l’on veut lui apporter.

– Croire sans douter

Lorsque l’on promet quelque chose à un enfant il le croit sans se poser de questions. Malheureusement, beaucoup d’adultes abusent de cet état de fait et ils mentent aux enfants pour les faire obéir. Ils leur promettent des bonbons ou des gâteaux qu’ils ne donneront jamais de toute manière, afin qu’ils obéissent à ce qu’ils leur demandent, sans faire d’histoires.

– La simplicité

Ils ne sont pas tout le temps en train de raisonner et de compliquer des choses qui sont simples à la base, ce qui est malheureusement le cas de beaucoup d’adultes. Quand on raisonne et qu’on complique les choses de Dieu, on se met dans une position où on ne pourra rien recevoir.

– La réceptivité

Les enfants sont comme une page blanche, les adultes qui sont responsables de leur vie écrivent ce qu’ils veulent sur cette page. Les enfants sont réceptifs pour les bonnes choses et d’ailleurs également pour les mauvaises choses. En tant qu’adultes le Seigneur attend de nous que nous soyons pleinement réceptifs à Sa Parole. Nous devons devenir comme de petits enfants. C’est la déclaration que Jésus a faite à Ses disciples à diverses reprises :

1)  Qui est le plus grand ? (Mt. 18: 1-5)

Comme bien souvent le font les hommes, les disciples se posaient la question de savoir qui était le plus grand et le Seigneur va donner une réponse en deux points. Le premier point, c’est de se convertir c’est-à-dire de se repentir et de changer d’orientation ou si vous préférez de faire demi-tour sur le chemin  sur lequel le pécheur marche. Le deuxième point c’est de se rendre humble. C’est ce qui nous amènera sur le chemin de la grandeur

2) L’esprit de compétition (Mc.9:33-37)

Face à l’esprit de compétition, Jésus va encore donner une leçon d’humilité en disant que celui qui veut être le premier doit se faire le serviteur de tous. Ensuite il va dire : « Quiconque reçoit en mon nom un de ces petits-enfants me reçoit moi-même » (37). Là encore, nous voyons l’importance que Jésus attache aux petits-enfants, ce qui n’est bien souvent pas le cas parmi nous, car souvent dans les églises, on voit que les personnes aiment être par exemple dans le groupe de louange, là où on peut les voir sur l’estrade et quand il s’agit de s’occuper des enfants, il n’y a pas beaucoup de volontaires !

3) La révélation qui est accordée à ceux qui ont un cœur d’enfant. (Mt.11:25-27)

Ici Jésus va se réjouir parce que Dieu le Père révèle les choses profondes et cachées à ceux qui ont un cœur d’enfant et non pas à ceux qui sont bouffis d’orgueil. L’apôtre Paul lui-même va reprendre cette même pensée en disant que la révélation de Dieu a été accordée principalement aux personnes sans instruction, afin de confondre ceux qui pensent tout savoir (1Co.1:26-29) afin dit-il. « … que personne ne se glorifie devant Dieu. »

Il est impossible de recevoir ou de concevoir les choses de Dieu avec notre intelligence (2Co.3:5). Nous devons nous rendre humbles, comme les petits-enfants, si nous voulons recevoir ces révélations, car Jésus a dit que quiconque ne recevra pas le Royaume de Dieu comme un petit enfant n’y entrera point.

Je vous rappelle que le Royaume de Dieu c’est la justice la paix et la joie par le Saint-Esprit (Rom.14:17).  C’est l’endroit précis où Dieu nous a rendus capables d’avoir part à l’héritage des saints dans la lumière (Col.1:12). C’est la manifestation d’une compréhension surnaturelle qui nous est donnée par grâce afin que nous puissions fonctionner dans le domaine spirituel et non pas dans le domaine naturel, car le domaine naturel c’est le domaine des cinq sens et de l’intelligence humaine, alors que le domaine spirituel, c’est le domaine de la foi dans lequel l’intelligence humaine n’a pas sa place.

Que le Seigneur notre Dieu qui a fait toute chose à merveille soit loué pour l’éternité !

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close