Search

Qu’est-ce que la joie pour un enfant de Dieu ?

La joie constitue une recherche centrale dans la vie. Certains l’associent au bonheur, à la réussite, à l’accomplissement de tous nos vœux etc. Nous organisons des fêtes dont le but est très souvent de produire de la joie. Pour certains, regarder un film d’humour qui fait rire pendant des heures constitue un moyen de se procurer de la joie. Mais pour nous enfants de Dieu, que représente la joie ?

Un fruit de l’esprit

Galates 5 : 22 (Louis Segond) «  Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance »

Pour nous enfants de Dieu, nous avons la joie par le Saint-Esprit qui habite en nous, pourvu que nous le laissions, tout comme un arbre, prendre des racines, grandir et donner Son fruit. Nous n’avons pas besoin de chercher à fabriquer la joie. Cela n’est que pure illusion. On peut se retrouver triste après avoir passé des heures à danser et rire dans une fête. Et cela démontre tout simplement que la joie est d’abord intérieure. Celui qui n’est pas heureux à l’intérieur de lui de cette joie divine, ne pourra la trouver à l’extérieur. Et si les circonstances extérieures, changeantes, pas toujours agréables et joyeuses, devraient déterminer notre joie, combien serions-nous malheureux dans cette vie !

Une décision

Philippiens 4 :4 (Louis Segond) «  Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur ; je le répète, réjouissez-vous »

La Bible nous exhorte vivement à nous réjouir. La répétition est même utilisée. Cela démontre l’importance de la joie dans la vie du chrétien, car lorsque nous perdons notre joie, elle part en emportant notre foi. Le Saint-Esprit produit en nous cette joie divine, mais nous avons également notre part à faire pour ne pas la perdre devant les assauts de l’ennemi.

Quand nous vivons des moments agréables, nous jouissons de ces moments. Il n’y a aucun effort à faire. Mais le Seigneur savait qu’il n’y aurait pas toujours que de bons moments dans la vie, c’est la raison pour laquelle il nous invite non à la jouissance qui est naturelle, mais plutôt à la réjouissance qui est une décision. Une décision résolue et quotidienne de se maintenir dans un état de sérénité et de confiance dans le Seigneur qui laissera les mains libres au Saint-Esprit et Il se manifestera alors par une joie, peut-être pas toujours très expressive, mais vraiment déconcertante pour ceux qui nous entourent. Et le verset nous rappelle où nous devons nous réjouir : dans le Seigneur!

Oui il y a de la joie dans le Seigneur. La vie chrétienne est une vie joyeuse et palpitante pour tous ceux qui acceptent de suivre les instructions du Seigneur et de marcher à Sa suite. Il vous amènera à vivre des expériences extraordinaires. Vous ne pourrez pas vous ennuyer car il y aura toujours de nouvelles choses à apprendre. Le désir du Seigneur est de vous faire progresser de plus en plus à Sa ressemblance. Expérimentez-vous la joie que le Seigneur donne ? Si non, je vous encourage à prier à ce sujet.

Un héritage éternel

Matthieu 25 :21 (Louis Segond) «  Son maître lui dit : C’est bien, bon et fidèle serviteur ; tu as été fidèle en peu de choses, je te confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton maître »

Oui, nous serons éternellement dans la joie. Le divin maître la promet à tous Ses bons et fidèles serviteurs. Il n’y aura plus ni deuil, ni larmes, ni cris (Apocalypse 21 :4). Nous n’aurons plus besoin de faire des efforts pour résister aux circonstances désagréables dans le but de garder notre joie. Elle coulera comme un fleuve. Elle sera aussi grande que l’océan. Et nous y serons plongés pour l’éternité. N’est-ce pas une merveilleuse espérance ?

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close