Search

Recevoir une critique sans se mettre en colère : comment faire ?

Spread the love

Proverbes 10:17 (LSG) « Celui qui se souvient de la correction prend le chemin de la vie, mais celui qui oublie la réprimande s’égare. »

Il existe deux types de critiques : celles qui nous poussent à avancer, à nous améliorer et à devenir une meilleure version de nous-mêmes et celles qui partent d’une intention malsaine, afin de nous blesser et nous rendre malheureux. On ne peut jamais éviter les critiques ; nous en recevons chaque jour, de la part de nos proches, nos parents, nos frères et sœurs, nos amis, nos enseignants, nos collègues, nos supérieurs, etc.  Apprenons alors comment les recevoir, quelles attitudes adopter afin que toutes les critiques puissent contribuer à nous faire avancer.

S’éloigner des préjugés 

« Il est jaloux » ; « Elle critique tout le temps, ce n’est pas étonnant ».

Les critiques sont dures à recevoir, elles sont pénibles à entendre, mais elles nous font grandir, elles nous corrigent, elles nous permettent de prendre du recul pour voir si nous allons dans la bonne direction ou non. Au lieu de juger en retour la personne qui nous critique, au lieu de remplir notre cœur de colère et d’indignation, au lieu de tout de suite boucher nos oreilles pour ne rien entendre, c’est plus sage d’écouter d’abord, de réfléchir objectivement et de se remettre en question ensuite : « Et s’il avait raison ? » ; « J’ai vraiment agi comme ça ? ».

Rester humble 

« Qui est-il pour me dire ce que je dois faire ? » ; « Elle ne sait pas de quoi elle parle ».

L’orgueil nous persuade que nous sommes parfaits, ou du moins que personne n’a le droit de nous critiquer. Ce sentiment d’être supérieur aux autres, de se considérer comme le plus intelligent, le plus expérimenté, le plus sage, nous fait penser que personne ne devrait nous reprocher quoi que ce soit. C’est pourquoi, il faut rester humble. L’humilité nous encourage à accepter qu’on a des lacunes et des faiblesses, à reconnaître ses torts et recevoir à cœur ouvert les critiques des autres. 

Toujours voir le côté constructif des critiques 

Certes, j’ai dit dans l’introduction que certaines critiques sont destructives, je dirais même que la plupart partent de mauvaises intentions. Certaines critiques peuvent offenser, d’autres peuvent être dites de manière très blessante ; les gens peuvent ajouter du sel, du curry et du poivre dans leur dire, tout cela dans le but de te décourager et te rabaisser. 

Cependant, ce que ces gens ne savent pas, c’est qu’ils sont en train de t’aider, en train de te pousser encore en avant, en train de t’encourager à t’améliorer, à te perfectionner lorsque tu sais comment tirer profit de toutes leurs remarques.  

En effet, chaque critique possède son côté constructif, son côté instructif et son côté enrichissant. « Tu as trop grossi » ; «  Ta présentation était monotone » ; « Ton idée n’est pas originale » ; « Tes enfants sont impolis » ; « Ton enseignement était ennuyeux »… Reçois avec humilité ce qui peut t’aider à progresser et ne te préoccupe pas des exagérations, des propos blessants qui accompagnent le message. 

S’appuyer sur la sagesse du Saint-Esprit 

Les hommes peuvent mentir, ils peuvent exagérer, ils peuvent dire les choses de manière offensive et blessante, à tel point que tu ne sais plus si tu devrais les écouter ou les ignorer complètement. Dans ce cas, confie-toi au Saint-Esprit. Laisse-Le t’apprendre à filtrer les remarques utiles, pertinentes, celles dont tu as réellement besoin pour te construire et t’améliorer. Laisse le Saint-Esprit t’aider à protéger ton cœur, en l’éloignant de l’amertume et de la colère. Demande au Saint-Esprit de te donner un cœur sage qui sait reconnaître ses fautes, qui aime apprendre, qui peut dépasser l’orgueil et qui s’ouvre facilement aux remarques et aux critiques.

Proverbes 15:5 « L’insensé dédaigne l’instruction de son père, mais celui qui a égard à la réprimande agit avec prudence. »

Toutes les critiques ne sont pas mauvaises à recevoir. De même, tous ceux qui nous font des remarques ne veulent pas toujours nous blesser. En tant qu’enfants de Dieu, nous sommes appelés à faire des efforts chaque jour pour Lui ressembler, pour agir comme Lui, pour Le prendre comme modèle. Ainsi, les critiques que l’on reçoit nous aident fortement à avancer dans ce processus. Alors désormais, ouvre ton cœur, ouvre bien les oreilles lorsqu’on te réprimande et dis-toi :« Super, je fais encore un pas en avant ! ».

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close