Search

Refuse de céder à la pression financière des fêtes de fin d’année !

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Nous sommes déjà en fin d’année et qui dit fin d’année dit aussi Fêtes de fin d’année. Ce court moment de transition est une période où l’on constate généralement une avalanche de publicités de tout genre pour amener les gens à faire des achats pour la fête. Faire des achats non impulsifs, nécessaires et prioritaires est ce qui peut te garantir de passer de bons moments de fête avec les siens, sans subir les affres de cette pression financière qui frappe aux portes en cette période. Dans cet article, je te partage donc avec toi quelques conseils qui pourront t’aider par la grâce de Dieu, à éviter cette pression financière.

Crucifie ta chair.

Galates 5 : 24 (LSG) « Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et désirs. »

L’homme est un esprit, disposant d’une âme et habitant dans un corps. En période de fêtes de fin d’année, la partie de l’homme qui subie une rude épreuve, c’est bien-sûr l’âme. L’âme est le siège des émotions, des sentiments, des désirs, des choix, des décisions. La chair étant son agent. Pour être sûr de ne pas accomplir la volonté de celle-ci, il faut œuvrer à la crucifier.

En période de fêtes de fin d’année, il y a certaines choses qu’on a tous envie d’avoir pour passer un très bon moment en famille, entre amis et autres. Il faut acheter les cadeaux pour X et pour Y, acheter de nouvelles chaussures, de nouveaux habits. Il faut aussi repeindre la chambre, acheter des vivres, voyager… Bref ! C’est autant de choses que la chair nous pousse à faire. Dans ces conditions, il ne faut surtout pas laisser tes désirs, tes passions prendre le dessus. Autrement, tu ne feras que des achats impulsifs, inutiles et dépensiers qui vont engendrer des coûts financiers excessifs, ce qui n’est pas bon pour toi.

Pour pallier tout cela, la Bible nous recommande de marcher selon l’Esprit en Galates 5 : 16. Tu dois donc t’appuyer sur le Saint-Esprit et sur la sagesse divine pour dominer les passions et désirs de ta chair. Tu auras le désir, l’envie de faire tel ou tel achat, reste calme et en toute sérénité, élimine les achats nocifs, inutiles et rassure toi de ne faire que des achats prioritaires et opportuns dans la limite de ta capacité financière. C’est ainsi que tu pourras avoir la maîtrise des passions et désirs de la chair. N’oublie pas que ce n’est que lorsque tu laisses les désirs et passions de ta chair te dominer, que tu vas subir la pression financière.

Engage-toi à crucifier ta chair pour ne pas accomplir ses œuvres. Il faut dire non à tes cinq sens en ne les laissant pas dominer tes dépenses en cette période.

Tiens ferme !

Esaïe 26 : 3 (LSG) «  A celui qui est ferme dans ses sentiments Tu assures la paix, la paix, parce qu’il se confie en Toi. »

Ne cède pas bien-aimé(e) ! Reste ferme dans cette résolution. Laisse les commerçants faire leur tapage publicitaire. Ce n’est pas parce que tu as reçu l’appel ou la visite de ce conseiller clientèle que tu dois forcément dire oui à l’acte d’achat. Tu n’as pas besoin de payer toutes ces choses avant de te faire compter parmi ceux qui fêtent.

Prends la résolution de ne pas aller au-delà des limites de ton budget. Si tu n’as pas établi un budget pour les fêtes de fin d’année, mon ami(e) fais-le pendant qu’il est encore temps. Le tout n’est pas d’établir un budget pour les fêtes, il faut veiller aussi à respecter les lignes et les limites qui sont inscrites dans ce budget.

Ne te laisse par berner par les offres juteuses qui en réalité, ne t’apportent aucune valeur ajoutée. La Bible nous recommande en Jacques 4 : 7 de résister au diable et il fuira loin de nous; alors mon frère, ma sœur, résiste à toutes ces offres, tiens ferme ! Tout en ayant confiance en Dieu et assurément, Il te procurera la paix qui surpasse toute intelligence.

Fais le choix de fêter en paix mon ami(e) !  

Pratique le contentement !

Hébreux 13 : 15 (LSG) «  Ne vous livrez pas à l’amour de l’argent; contentez-vous de ce que vous avez; car Dieu Lui-même a dit: Je ne te délaisserai point et Je ne t’abandonnerai point. »

Le contentement est l’un des principes financiers à appliquer surtout en cette période de fêtes de fin d’année pour ne pas subir les affres de la pression financière. Il faut apprendre à être reconnaissant à Dieu pour ce que tu as. Evite de tomber dans le piège de la comparaison: « Mes voisins ont acheté ceci ou mes voisins vont voyager pour les fêtes… » Tu as bien dit tes voisins ! Tes voisins ne sont pas toi ! Vous n’avez pas le même niveau financier. Il faut avoir l’humilité de le reconnaître.

Il faut faire le choix de ne pas dépenser au-delà de ce que ta poche te permet. Fais tes acquisitions à la limite de ta capacité financière. Evite surtout de t’endetter. Ce n’est pas parce qu’on te propose une offre de crédit ou de dépassement sur ton compte qu’il faudrait forcément l’accepter ! Tu ne vas quand même pas t’endetter pour les fêtes avec une nouvelle année qui se profile à l’horizon ! Ton Père est le propriétaire de l’or et de l’argent, alors fais-Lui connaître tes besoins par les prières, les supplications et les actions de grâces. Ton Père est aussi le bon Berger, tu ne manqueras de rien pour les fêtes bien-aimé(e). Apprends à te réjouir et à rendre grâce à Dieu pour ce que tu possèdes et ce que tu ne possèdes encore. L’herbe n’est pas plus verte ailleurs mon ami(e) !

En résumé, sache que tu as toutes les armes pour ne pas subir la pression financière des fêtes de fin d’année. Tu as donc la responsabilité de les utiliser efficacement afin de ne pas céder à cette pression. Fais de la sagesse divine ton allié, afin faire des choix judicieux en cette période de fêtes, pour ne pas vivre par la suite, les conséquences qui en résultent.

Bonnes fêtes à toi dans la paix du Christ    !


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close