Search

Rester aux pieds du maître quand tous s’agitent. Comment et pourquoi ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Rester en quelque endroit est un choix. Celui qu’on fait dans les moments tumultueux de la vie s’appuie sur la conviction que demeurer en cet endroit est pour nous la meilleure des options. Souvent, c’est au détriment des choix dits raisonnables. Aujourd’hui le monde est sous une grande pression presque incontrôlable. Beaucoup de futilités se sont installées dans les cœurs et dictent les règles de la société. Les gens se comparent et veulent forcement être comme les autres. Ça court et ça va dans tous les sens mais pour peu de choses à la fin : que de vanité ! Elle entraîne avec elle des personnes qui n’ont pas de bons et solides repères. En effet, il n’est pas bénéfique de se laisser emporter dans ce tourbillon qui sème beaucoup de désarroi.

Esaïe 30 :15 (LSV) « Car ainsi a parlé le seigneur, l’Eternel, le Saint d’Israël : C’est dans la tranquillité et le repos que sera votre salut, c’est dans le calme et la confiance que sera votre force. Mais vous ne l’avez pas voulu ».

S’il en est ainsi, comment arrive-t-on à faire ce choix ? Comme nous le montre le verset, la confiance est ce qui te permet de rester calme quand tous s’agitent autour de toi. Cette confiance ne provient de nulle autre part que de l’assurance qui règne en toi. L’assurance que tu détiens de la connaissance des choses et des personnes.

Luc 10 : 40-42 (LSV) « Marthe occupée à divers soins domestiques, survint et dit : Seigneur, cela ne fait-il rien que ma sœur me laisse seule pour servir ? Dis-lui donc de m’aider. Le Seigneur lui répondit : Marthe, Marthe tu t’inquiète et tu t’agites pour beaucoup de choses. Une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée. »

Il n’y a rien de mal dans l’attitude de Marthe à servir le Seigneur. Car en lisant les versets précédents, on se rend compte que c’est la première fois que Jésus entrait dans la maison de Marthe et sa sœur. Quoi de plus naturel que d’accueillir un invité de la meilleure des manières. Un invité aussi prestigieux que notre Seigneur Jésus-Christ dont elles ont entendu parler. Mais nous voyons que l’une voit les choses différemment de l’autre. On peut appeler cela une révélation ; il a été révélé à Marie la nature Divine du Seigneur Jésus, celle du sauveur.

Jean 4 :33-34 (LSV) « Les disciples se disaient donc les uns aux autres : quelqu’un lui aurait-il apporté à manger ? Jésus leur dit : Ma nourriture est de faire la volonté de Celui qui m’a envoyé, et d’accomplir Son œuvre. »

Cette révélation a valu à Marie de connaître Jésus, le Christ. Une connaissance profonde qui crée la confiance et donne la foi. C’est par cette connaissance et cette foi qu’on choisit la bonne part. Aujourd’hui encore, Jésus visite les cœurs. Seule la connaissance de Sa Parole t’éclairera sur ce qu’il faut faire en Sa présence ; rester à Ses pieds pour écouter ce qu’Il a à te dire.

En effet, la bonne part que tu choisiras en restant au pied du maître est une semence complète et éternelle qui portera beaucoup de fruits à chaque saison de ta vie. Il faut alors demeurer dans la présence de Dieu à tout instant à travers Sa Parole. Lire et méditer ta Bible constitue une bonne manière de rester aux pieds du maître. Il est dit que c’est à travers ce Livre de la loi que tout te réussira. Il faut donc le consulter avant de prendre toute décision. Si tu veux écouter le Seigneur te parler aujourd’hui, ouvre ta Bible. Là se trouvent toutes les réponses à tes questionnements, là se trouve la paix pour ton âme troublée. Rester aux pieds du maître est comparable à se laisser former. De même qu’il faut nécessairement se former dans un métier avant de l’exercer, il faut également te faire former pour réussir dans ta vocation céleste.

Jean 15 : 5 (LSV) « Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en Moi et en qui Je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. »

Cette formation est vitale parce qu’elle te conduit à devenir la personne qu’il faut que tu sois, avant de faire ce à quoi tu es appelé. Sans cette formation, tu ne peux choisir l’intégrité fasse à la corruption qu’on te propose en contrepartie d’une réussite éphémère. Sans cette formation, tu ne peux choisir l’humilité fasse à l’orgueil qui ne cause que la chute. Sans cette formation, tu ne peux choisir la sagesse qui est préférable aux bêtises.

Tout cela constitue la bonne part dont parle le Seigneur et qui ne peut jamais t’être ôtée. Elle forge ta personnalité qui en effet est la base de toute vraie réussite, selon l’appel que tu as reçu.

« La clé n’est pas dans les actes mais dans l’être. Tu ne dois pas faire mais plutôt devenir »


Maïsha Siméon

En cette début d’année, nous avons tous pris de nouvelles résolutions ; ce qui est une bonne chose et tout à fait recommandable. Mais la vérité est qu’une seule résolution suffit. Rester aux pieds du maître. Cela ne signifie pas que tu resteras dans la passivité, mais que tu choisisses la bonne chose à faire. Jésus nous dit qu’une seule chose suffit et qu’à chaque jour suffit sa peine. Avec la pression que le mode de vie de ce monde nous impose aujourd’hui, nous nous sentons obligé de tout faire pour le satisfaire. A la fin, cela nous apporte plus de mal que de bien. Le stress et les maladies sont souvent les résultats.

Plus que jamais aujourd’hui, le Seigneur te dit : une seule chose suffit ; la bonne part est ce qu’il faut pour avoir la paix du cœur que nous recherchons tous.

En cette nouvelle année, fait la différence en demeurant dans la paix que donne le Seigneur à tous ceux qui choisissent de rester à Ses pieds quand les autres s’agitent. Cette année, choisis la bonne part.   

1 Pierre 4 : 7 (LSV) « Et déchargez-vous sur Lui de tous vos soucis, car Lui-même prend soin de vous. »

Bonne et heureuse année dans la paix du Christ.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close