Search

S’aimer avant tout afin de pouvoir aimer les autres

Quand Jésus enseignait ses disciples sur le commandement le plus important, il leur a dit qu’il s’agit avant tout d’aimer Dieu. Ensuite, il leur a dit ceci : « Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » (Matthieu 22 : 39). Et à l’apôtre Paul de renchérir : « Car toute la loi est accomplie dans une seule parole, dans celle-ci : Tu aimeras ton prochain comme toi-même » (Galates 5 : 14). C’est de ce second commandement qu’il s’agira dans les lignes qui suivront, mais plus du « comme toi-même » que du « aimer ton prochain ».

 

Je peux dire que l’Esprit a attiré mon attention sur un fait qui est à la fois évident et subtile. Lorsqu’il d’agit de déterminer les consommateurs de notre amour, après Dieu, les textes bibliques mettent l’emphase sur notre prochain. En effet, il existe une multitude de versets allant dans ce sens. Cependant, il y a un terme de l’équation que nous ne voyons pas la plupart du temps, et qui nous empêche sérieusement d’aimer notre prochain. Non, ce ne sont pas seulement l’orgueil, la colère, la rancœur, etc., qui nous retirent l’amour pour le prochain : la plupart du temps, ce qui nous empêche d’aimer l’autre, c’est l’amour que nous avons envers notre propre personne.

« Aimer ton prochain COMME TOI-MEME » : cela veut dire que ton prochain n’est pas la seule personne à aimer ; qu’autant tu l’aimes lui, tu dois t’aimer toi-même. Mais ce que l’on ne perçoit pas à première vue dans ce verset, c’est le sens dans lequel doit aller l’amour. Faut-il aimer l’autre avant toi-même ou faut-il, au contraire, t’aimer toi-même avant l’autre ? Le « comme » étant ici un réflecteur placé entre deux images, à savoir « ton prochain » et « toi-même », laquelle des deux est l’image de départ ou de référence ?

 

Jésus a aussi dit : « Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux, car c’est la loi et les prophètes » (Matthieu 7, 12). Voyons bien que Jésus nous dit que le point de départ de l’amour est en nous-même, pas en l’autre, et qu’il nous faut nous aimer d’abord. Car, la première chose à faire n’est pas de « faire pour les autres », mais de savoir ce que nous voulons que les autres fassent pour nous.

 

Quelques soient tes qualités, tu voudrais que les autres, à défaut de t’aimer entièrement, te reconnaissent au moins cela : ton intelligence, ta beauté physique, ton grand cœur, ta passion et ton dévouement dans ce que tu fais, etc. Donc, fais ceci pour toi-même : reconnais toi-même que tu as des qualités, et bénis Dieu pour cette merveille que tu es. Inversement, quelques soit tes défauts, tu voudrais quand même que l’on t’accepte et que l’on voit que ceux-ci n’effacent pas la belle personne que tu es intérieurement et extérieurement. Alors, n’attends plus un seul instant : accepte toi-même tes défauts et sois compréhensif.ve envers toi-même.

 

Voir et reconnaitre tes qualités telles qu’elles sont et non telles qu’elles auraient pu ou dû l’être te permet de ne pas envier l’autre, d’accepter que chacun d’entre nous a ses dons, son charisme, sa mission ; qu’il n’est pas question de qui d’entre nous est meilleur ou moins bon, mais plutôt de la particularité de chacun. Aimer tes qualités et tes forces telles qu’elles sont te délivre de tout complexe.

 

Voir et reconnaitre ses défauts tels qu’ils sont ne te diminue pas. Au contraire, cela t’élève car par là, tu réalises à quel point tu es humain et faible, à quel point tu as besoin de Dieu et de ton prochain, et à quel point ce dernier a aussi besoin de toi parce qu’il a aussi des défauts. Tu comprendras ainsi que tous les caractères de l’amour que l’apôtre Paul a énumérés dans 1 Corinthiens 13 : 4 – 8 ne sont pas valables seulement dans nos rapports avec les autres : ils valent aussi dans notre auto-appréciation.

 

Donc, apprécie tes qualités, accepte tes défauts, demande au Saint Esprit sa sagesse pour composer avec le tout que tu es toi-même et ensuite, va vers ton prochain et fais de même pour lui.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close