Search

Sois sobre et veille, tolérance zéro au péché en ces temps de fêtes !

Voici, nous y sommes enfin ! La fin d’année ! Période de réjouissances, de cadeaux, de célébrations mais aussi très souvent, hélas, de péchés. Généralement, la période de fêtes est associée à une période de débauche, d’impudicité en tout genre et de chute pour certains enfants de Dieu (alcool, sexe, excès de table, etc.). Pourquoi tant de chrétiens fautent-ils justement à la fin d’année ?

Au lieu de dire comme l’apôtre Paul : « J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé l’année » nous nous retrouvons souvent à dire en cette période : « Père, pardonne moi car je suis un(e) pécheur/pècheresse, le bien que je veux faire je ne le fais pas, mais le mal que je ne veux pas faire je le fais… Toi-même tu sais que la chair est faible. »

Dans ce partage, nous allons voir en détails ce problème sérieux que rencontrent bon nombre de chrétiens : Le péché en période de fêtes.

Pourquoi beaucoup tombent en période de fêtes ?

1 Corinthiens 15:33 (LSG) Ne vous y trompez pas : les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs.

Romains 12 :2 (BDS) Ne vous laissez pas modeler par le monde actuel, mais laissez-vous transformer par le renouvellement de votre pensée, pour pouvoir discerner la volonté de Dieu : ce qui est bon, ce qui lui plaît, ce qui est parfait.

Voici les deux versets qui résument la raison pour laquelle beaucoup ne tiennent pas le coup pendant la période des fêtes. Tout d’abord, mon/ma bien aimé(e), ne te trompes pas, tes mauvaises compagnies corrompent petit à petit tes principes. Quelqu’un disait « Si tu veux voler comme un aigle ne marche pas avec les dindons. » C’est un peu notre cas présentement. Est-ce à dire que nous ne devons avoir aucune relation avec les païens ? Loin de la ! Car si on devait vivre ainsi, il nous faudrait sortir du monde. Que veut donc dire alors ce passage ? En fait, ceux avec qui tu passes un bon moment, ceux avec qui tu t’amuses le plus, seront ceux avec qui tu seras semblable et seront ceux à qui tu finiras par te modeler.

Souvent, on ne le remarque pas mais c’est un processus qui se fait pas à pas. Très souvent même, en cette période de fêtes, on nous invite en des lieux ou on sait parfaitement que l’impudicité y règnera à flot mais nous nous disons : « Je vais résister » par peur de rester seul et d’être traité de quelqu’un de « bizarre ». Frère et sœurs, face à l’impudicité, le Seigneur ne nous a jamais dit de résister. Il ne dit même pas de prier, encore moins de prier en Esprit mais Il dit une chose : « FUIR !!! » (2Timothée 2 :22 et 1 Corinthiens 6). Dire que tu vas résister, c’est te tromper toi-même par de faux raisonnements.

De plus, le monde joue un facteur non négligeable dans la chute de beaucoup. Le monde ici, ne représente pas une zone géographique mais une façon de penser. Le monde dans ce passage est une mentalité, une façon de penser populaire, et pendant les fêtes, le diable n’hésite pas à nous faire croire qu’il n’est pas normal pour un individu en particulier un jeune, de faire toute la période de fêtes sans se livrer « un tout petit peu » à la débauche (Ne vous enivrez pas de vin : c’est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l’Esprit-Ephésiens 5 :18 LSG) et aux excès en tout genre; après tout on a le droit de s’amuser un peu… Oui amusons-nous, mais que tout cela soit fait dans le Seigneur. On aurait tort de baisser la garde en cette période festive ou de réajuster à la baisse nos standards. Nous sommes peut-être en vacances mais Satan lui ne prend pas de vacances. Il rôde nous dit la Bible, cherchant qui dévorer. Ne sois pas son plat de fête ! Tu ne t’es pas enivré de vin durant toute l’année, ne le fais pas maintenant parce que c’est la fête. Tu t’es abstenu d’impudicité, de fréquenter des endroits déconseillés car propices au péché, ne te laisse pas entraîner maintenant parce que c’est la fête et que tu es (trop ?) content(e). Reste sur tes gardes et sache que partout le diable te tend des pièges !

Il peut arriver que tu connaisses déjà ces choses, et que tu te dises que Dieu te pardonnera, Il comprendra, car Il est riche en compassion et en bonté, en plus la chair est faible mais l’esprit est bien disposé, etc., alors tu devrais lire ce qui suit.

Il n’existe aucune raison valable pour pécher

Matthieu 26 :41-42 (LSG) Et il vint vers les disciples, qu’il trouva endormis, et il dit à Pierre : Vous n’avez donc pu veiller une heure avec moi !  Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation; l’esprit est bien disposé, mais la chair est faible.

Voici un passage que beaucoup utilisent pour justifier leurs péchés et se laisser aller au péché et à la débauche. Si la chair est réellement faible, alors nous devrions libérer tous les criminels, car leurs chairs a été également faible ; et d’ailleurs pourquoi en vouloir à cette personne qui t’a fait du mal ? Sa chair a été faible…Quand c’est toi : « Non, ta chair est faible » mais lorsque c’est les autres « Dieu doit les juger ! » ?

Bien aimé(e)s, revoyons notre christianisme, car en cette fin d’année, nous avons la pleine capacité de résister au péché quelle que soit son intensité. Car oui, la chair est  faible, mais Celui qui est en nous est plus grand que celui qui est dans le monde ; alors nous avons la force de résister.

De plus, ce n’est pas une question de Dieu va te pardonner ou pas mais c’est une question de conséquences de tes erreurs. Réfléchis bien; même si Dieu te pardonne, les conséquences demeurerons… « Oui mais de façon pratique on fait comment pour être vainqueur du péché ? » On en parle juste en dessous.

Comment être vainqueur du péché en cette fin d’année ?

Psaumes 133 (LSG) Voici, oh! Qu’il est agréable, qu’il est doux pour des frères de demeurer ensemble ! C’est comme l’huile précieuse qui, répandue sur la tête, descend sur la barbe, sur la barbe d’Aaron, qui descend sur le bord de ses vêtements. C’est comme la rosée de l’Hermon, qui descend sur les montagnes de Sion; car c’est là que l’Eternel envoie la bénédiction, la vie, pour l’éternité.

Comme je l’ai dit précédemment, si tu veux voler comme un aigle, ne marche pas avec des dindons. La nature a horreur du vide. Pour fuir le péché, il faut remplacer l’espace qu’occupait le péché par des choses saintes. Si tu désires réellement demeurer sans remords après cette période de fêtes, veille sur tes compagnies et tes fréquentations d’une part. Et d’autre part, qui a dit que servir Christ est synonyme de ne jamais s’amuser ? Car très souvent nous pensons qu’avec Dieu c’est juste des longs moments de prières et de plein de trucs religieux. Non ! On peut très bien servir Christ en s’amusant. En cette période même, on note l’organisation de nombreuses soirées chrétiennes centrées sur la gloire du Père. Et enfin, veille sur tes yeux et à ce que tu vois, car  une minute d’égarement peut entrainer beaucoup de mauvaises convoitises.

En somme, en cette fin d’année, le diable recherche les âmes pour les faire périr, les dépouiller de tout ce qu’elles ont. Mais Christ par Son sacrifice à la croix, nous a rendus plus que vainqueurs en Lui ! Que ces temps de fêtes soient donc une période de célébration de la gloire du Seigneur Jésus et de manifestation de Sa Puissance dans ta vie. Amen !

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close