Search

Souffrir avec Christ pour régner avec Lui

Tout le monde aimerait mener une vie paisible. Mais nous savons tous qu’il nous faut souffrir pour obtenir certaines choses ici bas. La Bible nous fait savoir que Christ a souffert à la croix pour nous. Il ne nous a pourtant pas prédit une vie tranquille comme certains le pensent car il dit en Jean 15.19 (LSG) : Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui; mais parce que vous n’êtes pas du monde, et que Je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait.

On aime bien être appelés chrétiens et demander les bénédictions de Dieu. La vérité est que Christ est venu apporter la lumière dans le monde mais le monde ne L’a point accepté. Sur le chemin, épreuves, persécutions et sacrifices ne manqueront pas. Étant donc régénérés en Jésus-Christ, il est évident que tu dois souffrir avec Lui pour régner avec Lui.

Ta vie ne sera pas épargnée

Actes 12.2 (LSG) : et il fit mourir par l’épée Jacques, frère de Jean.

Avec la prédication de l’évangile de la prospérité qui connaît un grand « succès », beaucoup ont du mal à croire que Dieu peut permettre que Ses enfants souffrent et parfois même perdre la vie. C’est vrai que dans ce verset du livre des actes, le contexte était tout autre. L’Église était en pleine expansion et l’ennemi cherchait à stopper cette avancée. L’apôtre Jacques ainsi que le diacre Étienne furent tués. Détrompe-toi si tu penses que seuls les premiers chrétiens devraient mourir pour la cause de Christ. Accepter Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur, c’est déclarer ouvertement la guerre à Satan. Dans une guerre, il faut s’attendre à tout. Quand tu veux faire avancer le royaume de Dieu, l’ennemi cherchera à te freiner souvent en utilisant la violence. À toi de ne pas faiblir; souffre donc avec Christ pour régner avec Lui. Même si Satan pense y avoir remporté une victoire, Dieu peut utiliser ces moments  pour en faire sortir un grand témoignage pour Sa gloire. En Christ, nous avons la paix avec Dieu et une paix intérieure garantie. Mais tout n’est pas rose, il faut donc accepter de souffrir pour régner avec Lui.

Tu devras faire face à la persécution

Matthieu 5.11 (LSG) : Heureux serez-vous, lorsqu’on vous outragera, qu’on vous persécutera et qu’on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi.

Qu’y a-t-il de mal à vouloir suivre les instructions de Dieu et d’en témoigner? Pourtant, il n’est pas rare de voir les enfants de Dieu être persécutés souvent même avec extrême violence. La vie des apôtres et de l’église primitive décrite dans le livre des actes en est un exemple. L’apôtre Paul en a subi de fort belle manière. Il n’y a pas de persécution plaisante mais pour la plupart, on doit y passer. Elle peut être à grande ou petite échelle, physique ou morale. Si Jésus-Christ dit d’être « heureux » lorsqu’on est persécuté à cause de Son nom, c’est parce qu’à la fin, il y a une grande récompense.

La persécution a cette force de désorganiser complètement celui qui y succombe. Mais lorsqu’on la traverse sans faiblir on en ressort plus fort. Notre témoignage impact plus d’un. On dit  souvent qu’un chrétien qui vit tranquillement sans subir aucune persécution doit revoir sa vie. Car si le monde a persécuté Christ, Ses disciples que nous sommes doivent en souffrir pour régner avec Lui.

Abandonne toi au Seigneur

Jean 15.13 (LSG) : Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.

En Christ, il ne s’agit plus de se servir mais de servir en supportant toutes  les difficultés qui vont avec, comme Il l’a si bien fait Lui-même. Il faut vraiment aimer pour accepter de mourir à la place de quelqu’un. Jésus-Christ n’a pas hésité une seule seconde pour se donner afin que toi et moi pussions avoir la vie éternelle. Pourtant, nous ne le méritions pas au contraire, nous étions passibles de jugement et même condamnables. Lui, le juste, quittant le lieu céleste où Il ne manquait de rien est venu mourir pour des injustes. Il a souffert pour nous. Il n’y a pas meilleur exemple à imiter. L’apôtre Paul, illustre évangéliste, résume une bonne partie de son quotidien en ces versets:

1 Corinthiens 4.11-13 (LSG) : Jusqu’à cette heure, nous souffrons la faim, la soif, la nudité; nous sommes maltraités, errants çà et là; nous nous fatiguons à travailler de nos propres mains; injuriés, nous bénissons; persécutés, nous supportons; calomniés, nous parlons avec bonté; nous sommes devenus comme les balayures du monde, le rebut de tous, jusqu’à maintenant.

Jésus-Christ nous veut libres de toute condamnation présente et future. C’est pourquoi, Il s’est donné Lui-même à la croix pour quiconque confesse Son nom. Nous devons faire aussi notre part. Aujourd’hui, il ne s’agit pas de Le considérer seulement comme Seigneur et Sauveur.  Il faut accepter de souffrir avec Lui; cela rime à Le suivre, Le représenter dignement, Lui être fidèle quand les difficultés arrivent et rester stoïque face à la persécution. En un mot, c’est oublier ses intérêts personnels et faire don de soi sans réticence aucune.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close