Search

Tenez ferme jusqu’au bout, achevez la course pour obtenir la couronne de Justice !

Chrétiens que nous sommes, nous nous sentons souvent incompris par les autres à cause de notre mode de vie et de nos choix qui sont différents des leurs. Pour le Seigneur, nous sommes des personnes à part, choisies de Lui-même, afin de refléter Sa gloire auprès de nôtres. Tous, nous reconnaissons que la marche chrétienne n’est pas un tapis rouge déroulé et qu’elle est parsemée d’embûches, de persécutions, d’afflictions, et de biens autres choses.

Bien aimés, nous qui voulons à tout prix rencontrer le Seigneur un jour, devons faire preuve de détermination pour y parvenir. Parce que malgré notre bonne volonté, une fois que les persécutions se multiplieront, sans notre détermination à achever la course nous nous trouverons fatigués en plein milieu de chemin et nous nous verrons entrain d’abandonner.

Soyons rassurés d’une chose ; le Seigneur veille sur nous quelles que en soient les circonstances et Il demeure la seule source de restauration lorsque nous n’avons plus de forces. Il nous soutient durant les épreuves, Il est présent dans chaque combat que nous menons. Ce que nous devons comprendre c’est que malgré la pression de ce monde, nous devons chercher la volonté parfaite du Seigneur et poursuivre la course jusqu’au bout.

Psaumes 27 : 4 (Louis Segond révisé) : Je demande à l’Eternel une chose, que je recherche ardemment : habiter toute ma vie dans la maison de l’Eternel, pour contempler la magnificence de l’Eternel et pour admirer Son temple.

Comme le psalmiste, nous désirons tous rencontrer un jour le Seigneur et habiter dans Ses parvis afin de Le voir dans toute Sa splendeur. Nous savons que l’ombre des ailes de l’Eternel est l’endroit  le plus sûr qu’un être humain puisse habiter. Ce monde corrompu dans lequel nous vivons est le contraire de la vie que nous promet le Seigneur. Dieu le Créateur a prévu un endroit de joie et de repos éternels pour ceux qui auront achevé avec foi la course.

Apocalypse 21:3-4 (Louis Segond révisé) : J’entendis du trône une voix forte qui disait : voici le tabernacle de Dieu avec les hommes ! Il habitera avec eux, ils seront Son peuple et Dieu Lui-même sera avec eux. Il essuiera toute larme de leurs yeux, la mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu.

Étant convaincus de la réalisation des promesses du Seigneur, il ne nous reste plus qu’à tenir ferme, peu importe la situation. Dieu voit tous les efforts que nous faisons malgré toutes les tempêtes auxquelles nous sommes confrontés et Il désire que nous venions à Lui, la source d’eau vive, afin de renouveler nos forces et continuer la route qui mène au salut. A nous d’être déterminés quand notre corps criera à la fatigue ; rappelons-nous que nous ne sommes que des étrangers et voyageurs sur cette terre et que la vie éternelle demeure la seule visée. Cultivons donc la détermination, ce désir ardent de finir la course quelles qu’en soient les épreuves, les circonstances ou les saisons. Affermis dans la foi, comblés de grâce et rassurés par la fidélité de Dieu qui ne dépend pas des situations, gardons le regard sur la vie après la mort à laquelle le Seigneur nous a destinés.

Philippiens 3:13-14 (Louis Segond révisé) : Frères, pour moi-même je n’estime pas encore avoir saisi le prix ; mais je fais une chose : oubliant ce qui est en arrière et tendant vers ce qui est en avant, je cours vers le but pour obtenir le prix de la vocation céleste de Dieu en Christ-Jésus.

Considérons les efforts d’hier comme passés et redoublons plus d’efforts aujourd’hui, afin de parvenir à garder la foi jusqu’à la fin. Prenons exemple sur l’apôtre Paul et tous les autres patriarches qui ont défendu jusqu’à la fin leur espérance. Convaincus que l’Eternel n’est point un menteur, ils se sont accrochés à Sa Parole et ont saisi la vie éternelle. Restons câblés à notre Dieu par le biais de la foi pour que la connexion ne soit pas brouillée par les vaines et passagères gloires de ce bas-monde.

Soyons tous encouragés pendant les afflictions tout en ayant les yeux fixés sur le prix à gagner !

2 Timothée 4 : 6-8 (Louis Segond révisé) : Car pour moi, me voici déjà offert en libation, et le moment de mon départ approche. J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi. Désormais la couronne de justice m’est réservée ; le Seigneur, le juste juge, me la donnera en ce jour-là et non seulement à moi, mais à tous ceux qui auront aimé Son apparition.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close