Search

Tout le monde mérite un cadeau de Noël, découvre le tiens !

A chaque Noël, on a coutume de se remémorer la naissance du Sauveur. C’est une période spéciale pour les chrétiens et les décors un peu partout en disent long. Parmi ces décors, il y a souvent quelque part bien mise en vedette, une crèche avec un petit enfant. A travers cette image, on se plonge dans l’univers de la naissance de Jésus, avec beaucoup d’émotions. Tout ça, c’est bien. Mais à tellement le faire, plusieurs ont gardé dans leur esprit, souvent inconsciemment hélas, un lien étroit entre le nom de Jésus et la notion de bébé ou d’enfant. Plusieurs prient « le petit Jésus » ou encore « l’enfant Jésus » et continuent de Le voir en bébé. Mais un bébé ne sauve personne, fut-il Jésus.

Le Jésus qui te sauve

Pour Sauver l’humanité, Jésus a dû grandir. La Bible nous dit qu’il croissait en sagesse, en stature et en grâce,  devant Dieu et devant les Hommes (Luc 2 : 52). Cela s’appelle un processus. Et le chrétien qui naît de nouveau est appelé à faire le même processus et non pas demeurer bébé toute sa vie. Il est censé grandir spirituellement, faire des progrès évidents aussi bien devant Dieu que devant les Hommes. Mais nous savons tous qu’à l’homme, cela est impossible et qu’il n’y a que Dieu qui puisse nous y aider, par la grâce que nous avons en Son Fils Jésus-Christ. Cela dit, le Jésus qui peut te soutenir et produire cette vie en toi, c’est le Jésus qui a fait le chemin de la croissance lui aussi, ayant été tenté en toutes choses, jusqu’à atteindre la maturité. C’est le Jésus qui une fois devenu mature, s’est mis à accomplir l’œuvre pour laquelle Il est venu, pour ton salut et le Salut de toute l’humanité. Le Jésus qui te sauve, c’est Celui qui a donné Sa vie à la croix pour tes péchés. Le Jésus qui te sauve, c’est ce Jésus la qui t’a racheté, alors que tu étais destiné à la mort éternelle. Aucun bébé ne peut faire toutes ces choses.

Évidemment, les gens aiment bien le bébé Jésus que Celui qui leur demande de renoncer à leur ancienne vie. Le bébé Jésus ne demande à personne d’abandonner le péché, il n’a pas des paroles dures, il est doux, silencieux et laisse chacun mener la vie qui lui plaît autour de lui. Les gens aiment le bébé Jésus parce qu’il ne leur demande pas de se charger de leur croix pour venir à sa suite. Le bébé Jésus ne demande à personne de manger sa chair et boire son sang. Même les païens aiment cette version de Jésus et quand cela ne consiste qu’à se rendre à l’église tous les 24 ou 25 décembre pour l’honorer, ils veulent bien être eux aussi des chrétiens. Le petit Jésus ne refuse l’adoration de personne, on le voit à sa naissance, mais le petit Jésus ne sauve pas. Il est destiné à te sauver, encore faudrait-il que tu le laisse grandir dans ton cœur. Alors Il te conduirait sur les sentiers de la croix, pour y sacrifier ton ancienne vie de débauché, d’impudique, d’idolâtre, d’ivrogne, de drogué, de prostitué, d’hypocrite, de menteur, d’orgueilleux, d’infidèle, etc. afin de recevoir Sa vie en toi. Cette nouvelle naissance te donnera de vivre une vie de qualité déjà sur cette terre et encore plus, d’hériter du ciel !

Un cadeau de Noël exceptionnel

Le Seigneur dit, venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, fatigués des épreuves, dépités de la vie, fatigués de la subir plutôt que de la vivre. Le Seigneur se tient là et dit, venez à moi, vous tous qui vivez une vie misérable, tourmentés par des soucis sempiternels, vous tous qui avez déjà une fois pensé au suicide tellement c’est pénible de vivre ainsi. Il dit venez à moi, vous tous que le divorce a détruits, que la vie a ruinés, que les dettes ont lacérés, que le péché a martyrisés ; vous tous qui en êtes à noyer votre chagrin dans l’alcool, vous qui êtes obligés d’ingurgiter de nombreux cachets pour enfin trouver le sommeil….Le Seigneur s’offre à vous comme ce cadeau de Noël que vous avez attendu toute votre vie. Il veut vous accorder le repos. Il veut vous introduire à la vie glorieuse qu’Il a en réserve pour vous. Cette vie qu’Il vous a acquise il y a environ 2.000 ans en payant le prix fort à la croix, celui de Sa propre vie. Il vient vous révéler combien vous avez du prix à Ses yeux et ce qu’Il a été capable de faire pour vous. Il vient changer votre vie à Noël, pour demeurer en Emmanuel, à jamais avec vous.

Comment Le recevoir ?

Apocalypse 3 : 20 (LSG) « Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi »

Pour le recevoir, il te faut juste ouvrir la porte de ton cœur, car Il est déjà là, prêt à y entrer. Il n’est pas venu seul, non. Avec Lui, il y a Sa paix, Sa joie, Son amour, Sa bonté, Ses grâces, Son abondance, Sa vie, etc. et toutes ces choses auxquelles tu ne penseras jamais.

Peut-être as-tu déjà été en relation avec Lui, mais pour une raison ou une autre, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Peut-être que les vicissitudes de la vie ont déjà eu raison de votre relation. Peut-être que c’est seulement le péché qui t’a éloigné de Lui… Quoiqu’il en soit, Noël est une occasion de réconciliation. Peut-être ne s’agit-il pas de toi-même, dans ce cas, partage ce message avec deux ou trois personnes autour de toi. Et que la joie de Noël, le véritable, remplisse les cœurs !

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close