Search

3 notions clés pour faciliter la vie dans le monde

Spread the love

Il y a des principes spirituels que tout chrétien devrait connaître pour être en bons termes avec le Seigneur. Par Sa compassion et Sa grâce, le Seigneur Jésus-Christ est mort pour que nous ayons une vie de liberté. Ce sacrifice démontre la bonne façon de servir notre Père céleste, en respectant la valeur de la vie humaine. Sans la crainte de Dieu, l’humilité et l’amour, le chrétien ne peut bien jouer son rôle dans le monde.

2 Chroniques 16 : 9 (PDV2017) « Oui, le Seigneur regarde partout sur la terre pour soutenir ceux qui sont attachés à Lui de tout leur cœur. Mais cette fois-ci, tu as agi de façon stupide, et à partir de maintenant, tes ennemis te feront la guerre. »

1. La crainte de Dieu

Après la mort de Joseph, un nouveau pharaon régna sur l’Égypte et vit le peuple d’Israël comme un peuple ennemi, parce que les israélites étaient plus nombreux que les égyptiens. Ce pharaon demanda aux sages-femmes israéliennes de tuer tous les enfants mâles d’Israël, qui viendraient à naître. Cependant, elles refusèrent en trouvant une excuse pour ne pas accomplir cette tâche macabre. Mais la véritable raison est qu’elles avaient la crainte de Dieu, et ne voulaient pas commettre cette abomination. Le chrétien aussi doit être capable d’identifier le bien ou le mal, aussi la décision d’intervenir contre l’injustice est un choix.

Les sages-femmes avaient conscience de l’absence d’humanité dans la demande du Pharaon, alors sans hésitation, elles ont refusé de verser le sang innocent. Avoir la crainte de l’Éternel, c’est respecter la Parole de Dieu. Et observer Sa loi parfaite, c’est honorer le cœur de Dieu. Pose-toi la question suivante : « Est-ce que tes paroles ou tes actions envers ton prochain attristent, ou glorifient le Seigneur ? »

Exode 1 : 15-17 (PDV 2017) « Il y a des sages-femmes pour les hébreux : l’une d’elles s’appelle Chifra et l’autre Poua. Le roi d’Égypte leur donne cet ordre : « Quand vous aiderez les femmes des hébreux à accoucher, regardez bien l’enfant : si c’est un garçon, faites-le mourir, si c’est une fille, elle peut vivre. » Mais les sages-femmes respectent Dieu. Elles n’obéissent pas au roi d’Égypte et elles laissent vivre les garçons. »

2. L’humilité

Manquer d’humilité est la preuve que nous n’avons pas compris le sacrifice de Jésus à la Croix. Certains chrétiens croient à des mouvements qui favorisent la théorie de la supériorité raciale. Je ne fais la promotion d’aucun de ces mouvements et je ne pointe aucune église du doigt. Toutefois, vu la division que certaines de ces idéologies semblent apporter, il est important d’effleurer ce sujet.

La Parole de Dieu exprime très clairement que le plus grand sacrifice d’amour du Fils de Dieu, au travers de Sa mort, n’était pas spécifiquement pour les Juifs, ni pour les Grecs mais bien pour toute l’humanité. Un pasteur a dit un jour dans son sermon, que lorsque nous sommes en Christ, il y a une nationalité, celle de Jésus-Christ. Restons donc sobres et soyons très éveillés au niveau de l’esprit, pour ne pas tomber dans les plans malicieux de l’ennemi. Satan cherche à catégoriser et stéréotyper le monde pour bien amener la division. Dieu néanmoins appelle les disciples d’aujourd’hui à continuer le travail de Son fils avec humilité.

Galates 3 : 28 (PDV2017) « Il n’y a donc plus de différence entre les juifs et les non-juifs, entre les esclaves et les personnes libres, entre les hommes et les femmes. En effet, vous êtes tous un dans le Christ Jésus. »

3. L’amour

Ésaïe 53 : 7-8 (PDV2017) « On L’a fait souffrir, mais Lui, Il a accepté cela, Il a gardé le silence. Comme un agneau qu’on mène à l’abattoir, comme un mouton qui ne crie pas quand on lui coupe sa laine, Il a gardé le silence. On L’a arrêté, jugé, puis supprimé. Mais qui a fait attention à ce qui Lui arrivait ? Oui, on L’a enlevé du monde des vivants. Il a été frappé à mort à cause des fautes de Son peuple. »

Lorsque l’Éternel envoya Son fils Jésus pour vivre toute cette humiliation pour l’humanité, l’amour était la raison capitale. Si Christ vit réellement en toi, tu seras affranchi des chaînes de la chair et ton cœur sera attendri par le Saint-Esprit. Dieu n’attend pas de nous qu’on sauve l’humanité, elle a déjà été sauvée par le sang de l’Agneau.

Mais si tu fais route avec le Seigneur et que ton cœur est encore rempli de haine envers ton prochain, alors tu vis dans un mensonge. La vérité que beaucoup de chrétiens oublient est que nous sommes tous créés à l’image de Dieu. Alors, d’où vient cette haine ?

La Bible ne nous amène pas à humilier et haïr notre prochain, encore moins les personnes en position d’autorité. Elle nous amène plutôt à intercéder pour tous. En ce temps de réflexion, l’Église doit se mettre en position de s’examiner elle-même. Avons-nous vraiment la crainte de Dieu ? Sommes-nous vraiment des serviteurs humbles ? Est-ce que la charité telle qu’enseignée par la Parole est respectée ?

La vraie justice de Dieu nous donne un cœur nouveau, influence notre attitude et nous permet d’agir avec une sincère compassion envers notre prochain : c’est l’ amour qui brise les chaînes de la mentalité religieuse.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close