Search

Tu as tout perdu ? Bonne nouvelle, tu n’as plus rien à perdre !

Au début de notre conversion chrétienne, nous ne réalisons pas que cette alliance avec Dieu va complètement chambouler toutes les facettes de notre vie. Afin d’ouvrir la porte à d’autres opportunités auxquelles seul Dieu peut donner accès, il faudra accepter de perdre, de voir se briser tout ce que nous avons construit sans Lui.

Dans le dictionnaire, la perte se caractérise par le fait d’être séparé, d’être privé d’une chose, de subir un dommage. Mais sur l’aspect biblique, nous constatons à travers certaines histoires de la Bible dont celle de Ruth, que la perte peut donner lieu à une grande récompense et prendre la tournure d’un nouveau départ, quand on tourne les regards vers Dieu.

L’histoire de Ruth

Le livre de Ruth du chapitre 1 au chapitre 4 raconte une histoire incroyable et époustouflante. Pour résumer en clair, il s’agit de l’histoire d’une jeune femme veuve Moabite nommée Ruth. Après la mort de son époux et de ses deux fils, Naomi décréta d’emmener ses belles-filles Orpa et Ruth avec elle. Mais après réflexion, elle changea d’avis.

Ruth 1- 8 LSG « Allez, retournez chacune dans la maison de sa mère! Que l’Éternel use de bonté envers vous, comme vous l’avez fait envers ceux qui sont morts et envers moi. »

Après cette recommandation de Naomi, Orpa rebroussa chemin, seule Ruth continua le voyage. Elle conclut que sa vie serait dépourvue de sens sans sa belle-mère. Pour cette raison, Ruth renonça à certains privilèges, au confort, à la stabilité pour partir vers cette terre inconnue. Mais Ruth fera une rencontre bouleversante et déterminante pour son avenir, Boaz son futur mari.

Les diverses pertes de Ruth

Avant de rencontrer Boaz et de vivre la restauration, Ruth a vécu diverses pertes:

  • Perte de son mari avec tout ce que cela implique;
  • Perte de son confort (plus de maison et pas d’hygiène);
  • Perte physique (heures de marche pénible, conditions du voyage, pas de nourriture);
  • Perte psychologique (instabilité émotionnelle);
  • Perte d’espoir (impossibilité de se marier et d’enfanter);
  • Perte de son identité religieuse (de païenne à chrétienne);
  • Perte de son bien-être, de ses besoins, dues au renoncement à soi (s’occuper de sa belle-mère);
  • Perte de sa sécurité, ses habitudes (partir pour un lieu inconnu, repartir de zéro);
  • Perte de ses repères;
  • Etc.

Tout cela montre que Ruth a fait une coupure avec son passé ; qu’elle va pouvoir jouir pleinement des bénédictions de Dieu.

Les bénéfices du renoncement

En faisant alliance avec le Dieu de Naomi, Ruth a laissé Dieu agir totalement dans sa destinée. Elle Lui a permis d’établir Son plan parfait et sacré dans sa vie. Sa fidélité, son obéissance, sa soumission, son amour et son dévouement par rapport à sa belle-mère lui donneront droit à une élévation à tous les niveaux.

De prime abord un travail; elle glane dans le champ de Boaz. Alors qu’elles n’avaient plus de quoi vivre suite au décès de son Mari. Deuxièmement la rencontre de son futur mari Boaz ; un nouveau statut civil de veuve à mariée. Troisièmement elle enfantera malgré son âge d’un fils : Obed. Sa lignée familiale aura un impact positif dans la bible ; elle devint ancêtre du roi David. Quatrièmement, le droit de rachat des terres de son beau-père Elimelek selon la tradition juive ; des biens matériels pour elle et Naomi.

On réalise que la grâce s’est répandue même sur Naomi. Cependant, nous réalisons que Ruth avait une confiance et une assurance absolues envers sa belle-mère. Également Naomi était une femme de prière avec des atouts avantageux tels que : le discernement, la sagesse, l’intelligence et la maturité. Naomi a su faire la différence en entendant la voix de Dieu Lui donnant la directive d’aller à Bethléhem. Elle était dans le timing de Dieu, ainsi qu’au lieu souhaité.

Ainsi nous pouvons dire que Dieu sait toutes choses, qu’Il fixe des limites aux épreuves. Il nous permet de garder espoir en dépit de tout, pour glorifier Son nom. Même après avoir tout perdu, lorsque l’on fixe les regards sur Dieu pour observer Ses commandements, nous avons un accès direct pour remporter la victoire.

Faire le choix de tout perdre par amour pour Dieu, nous fait reconsidérer les fondements de nos vies. C’est un catalyseur déclencheur pour se mettre à la disposition de Dieu et s’abandonner à Sa volonté. Toutefois, cela requiert d’énormes sacrifices, la persévérance malgré les difficultés et du dévouement. C’est pourquoi il est primordial d’être attentif et réactif aux signaux de Dieu pour être dans Ses voies. Avec Dieu, on ne perd rien, on se reconstruit…!

2 comments

  1. Je pleurais car je ne comprenais pas tout ce vide autour de moi et je suis tombé sur votre message. Merci pour votre travail pour le Seigneur et votre obéissance

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close