Search

Tu n’es pas trop jeune pour servir Dieu !

Le Seigneur nous appelle tous à œuvrer pour Lui. Nous avons divers dons et ministères, et chacun a sa place dans l’œuvre du Seigneur. Mais quand on est jeune, on peut être troublé face à cet appel. Il faut donc savoir que c’est Dieu Lui-même qui nous appelle, que nous avons été équipés avec des dons et des talents et que le Saint-Esprit de Dieu est là pour nous aider.

C’est Dieu qui t’appelle !

1 Chronique 29 : 1 (Martin Bible) « Puis le Roi David dit à toute l’assemblée : Dieu a choisi un seul de mes fils, à savoir Salomon, qui est encore jeune et délicat, et l’ouvrage est grand ; car ce palais n’est point pour un homme, mais pour l’Éternel Dieu. »

Salomon était jeune. Il était rempli de paix et son don était la « sagesse et l’intelligence », aptitudes qui lui ont permis de gouverner et de faire croître un royaume entier. Il n’est pas entré de lui-même dans ce ministère mais il était le choix de Dieu Lui-même. Et Dieu n’a pas regardé le jeune âge de Salomon. Chaque appel a un impact. Et lorsque le Saint-Esprit de Dieu est au contrôle, tout ce qui est fait ne peut être qu’admirable.

Toutefois, nous devons bien distinguer l’appel de la simple envie. L’envie peut amener une personne à se saisir d’un Ministère sans y avoir été appelée. De ce fait, tout ce que cette personne fera, la gloire de Dieu n’y sera pas. Or, n’oublions pas que gérer un ministère n’est pas chose facile, et cela le sera encore moins si ce n’est pas le nôtre !

Nous avons été équipés de talents et de dons

Romain 12 :6-8 (LSG) « Puisque nous avons des dons différents, selon la grâce qui nous a été accordée, que celui qui a le don de prophétie l’exerce selon l’analogie de la foi ; que celui qui est appelé au ministère s’attache à son ministère ; que celui qui enseigne s’attache à son enseignement, et celui qui exhorte à l’exhortation. Que celui qui donne le fasse avec libéralité ; que celui qui préside le fasse avec zèle ; que celui qui pratique la miséricorde le fasse avec joie. »

Dieu nous a créés d’une manière parfaite. Il est minutieux et rien ne Lui échappe ; du bulbe qui se trouve dans la racine de nos cheveux à nos cuticules qui protègent nos ongles. Il a doté chacun de nous d’un ou des talents uniques qui serviront à égayer la vie de notre entourage et à nous encourager dans l’épanouissement de nous-même.

Mais le Seigneur, dans Son plan parfait, nous appelle à travers ces talents à travailler pour l’évolution de Son œuvre, peu importe notre âge. Il déploie le Saint-Esprit pour perfectionner ce talent et nous doter également de dons spirituels afin d’atteindre les cœurs des enfants de Dieu et des inconvertis. Le Saint-Esprit est le maître de cérémonie ; c’est Celui qui rend chaque don induplicable et personne ne peut tricher.

Laisse-toi guider par le Saint-Esprit

Ephésiens 4 : 11- 12 (LSG) « Et Il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints en vue de l’œuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ. »

Car à chacun Il donne un don particulier, une tâche particulière. Le Saint-Esprit est Le guide par excellence pour connaître son appel. Il met des capacités en nous et les multiplie. Il les exploite divinement afin de toucher les cœurs brisés, endurcis et blessés. Et surtout, Il parle à notre cœur afin de le rassurer dans ce qu’on fait.

Or, si l’on se focalise sur les dons d’autrui, nous ne verrons jamais les merveilles que Dieu a mises en nous. Il ne suffit pas de voir que notre sœur ou frère chante bien pour se sentir aussi appelé à devenir chantre. De même, il ne suffit pas d’écouter sa sœur ou son frère prêcher pour se dire : « Moi aussi, je suis appelé à ce ministère ». Cela s’appelle de l’envie  ou encore de la convoitise.

Savoir à quel ministère on a été appelé dépendra de l’engouement, et de l’aisance à faire le travail donné en question. Dieu regarde au cœur et non pas à l’âge. Quand Dieu donne, il n’y a pas de lutte ni de forcing pour effectuer Son travail. Et même lorsqu’il y a des obstacles en travers du chemin, le travail sera léger à accomplir, à cause de la Grâce du Seigneur qui nous accompagne. Il faudra travailler avec droiture de cœur et zèle. Ce qui importe à l’appelé, n’est pas sa gloire mais plutôt le désir de plaire à Dieu.

Dieu appelle tous Ses enfants, du plus petit au plus grand, dès lors qu’ils sont nés de nouveau, à Le rechercher dans Sa Parole, la lire, la méditer et l’étudier tous les jours pour affermir leurs ministères. Sans cela, l’ennemi se fera une joie de venir tout chambouler.

Pour finir, être appelé dans un ministère n’est pas de tout repos, mais reste un travail gratifiant quand nous savons que Son œuvre évolue et que des vies sont transformées, peu importe notre âge. Alors, si tu te sens appelé à un ministère, ne te dis pas que tu es trop jeune mais demande toi si c’est réellement Dieu qui t’appelle. À partir de cet instant, laisse le Saint-Esprit t’ouvrir la voie et te guider pour faire le travail de Dieu.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close