Search

Une seule famille en Christ

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Une famille est une communauté de personnes réunies par des liens de parenté existant dans toutes les sociétés humaines, selon l’anthropologue Claude Levi Strauss. Elle est dotée d’un nom, d’un domicile, et crée entre ses membres une obligation de solidarité morale venant du mariage religieux et une obligation matérielle (notamment entre époux, d’une part, et entre parents et enfants, d’autre part), censée les protéger et favoriser leur développement social, physique et affectif. Si cette notion est universelle, le nombre de personnes qu’elle inclut ou la solidarité accordée est variable ; c’est même une des notions centrales dans la culture de tout peuple.

Le terme famille est également utilisé par analogie symbolique pour désigner des regroupements dont les liens ne sont pas fondés sur la parenté. De même, des personnes partageant des pratiques ou des idéologies communes peuvent parler de famille, alors qu’aucun lien de sang ne les lie : on parle ainsi de famille politique, frères d’armes, etc.

Les membres de la famille ont des statuts différenciés issus de la généalogie familiale et attribués en fonction de l’âge, du sexe, du rang dans la filiation, des talents, et de divers autres critères d’attribution de rôles sociaux économiques… (Source Wikipédia).

Pour faire une description de l’église selon le nouveau testament, la famille est la métaphore la plus employée. L’église est une famille spirituelle. Et on fait partie de la grande famille de Jésus-Christ, à partir du moment même où l’on donne sa vie au Seigneur.

Mathieu 12: 48-50 (LSG) «…Qui est Ma mère, et qui sont Mes frères ?…Car quiconque fait la volonté de Mon père qui est dans les Cieux, celui-là est Mon frère et Ma sœur, et Ma mère »

La famille est le lieu où l’on apprend à vivre ensemble dans l’amour, dans l’harmonie et dans le respect réciproque. Nous ne sommes pas appelés à nous battre inutilement, cela détruirait la famille comme il est écrit : Marc 3: 25 (PDV 2017) « Et quand les gens d’une famille se battent entre eux, cette famille ne pourra continuer à exister ». Dans la famille, on s’éduque, on s’entraide, les membres prennent soin les uns des autres. Toute famille digne de ce nom sait qu’elle a des responsabilités envers ses membres.

Jacques 2: 15-16 (LSG) « Si un frère ou une sœur sont nus, et manquent de la nourriture de chaque jour, et que l’un d’entre vous leur dise : Allez en paix, chauffez-vous et vous rassasiez ! Et que vous ne leur donniez pas ce qui est nécessaire au corps, à quoi cela sert-il ? »

Puisque nous sommes une seule famille en Christ, notre rôle n’est pas uniquement de prier les uns pour les autres. Quand une sœur ou un frère a besoin de notre aide, qu’on sait exactement de quoi cette personne a besoin et que nous pouvons l’aider, nous devons arrêter de dire « Dieu peut tout faire ». Nous aussi nous pouvons faire quelque chose ! Il faut bénir les autres quand on a l’occasion de le faire car nous sommes une source de bénédiction. L’amour doit être prouvé à travers nos actes.

La famille en Christ est avant tout une communauté de vie et d’amour. Toutefois, elle est appelée à prendre une part active et responsable dans la société en engendrant sans cesse des familles chrétiennes, les éduquant et les édifiant de telle sorte qu’elles puissent, à leur tour, édifier le Royaume de Dieu, dans le quotidien de la vie et dans l’histoire en général.

Oui ! Il est temps pour la famille en Christ que nous formons de comprendre la nécessité de la contribution de chaque famille dans la construction de la société et de son avenir. Toutes les familles chrétiennes, qui sont la manifestation de la famille en Christ, doivent être présentes activement dans la vie sociale car elles seules peuvent recoudre le tissu social déchiré par la délinquance, l’irresponsabilité, l’injustice, la division, toute sorte d’immoralité, etc.

Il est grand temps de vérifier la qualité de l’amour que nous vivons dans cette famille en Christ que nous formons. Reflète-t-il réellement l’amour du Christ ? Que chacun s’examine sur la qualité de son amour envers sa femme, envers son mari, envers ses enfants, envers son père, envers sa mère ; amour qui nous permettra, chacun, de surmonter les problèmes, de guérir les blessures, combler les vides et ouvrir des chemins d’espérance ; amour qui manifeste véritablement l’amour qui fonde la famille en Christ.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close