Search

Veux tu un bon conjoint ou le conjoint selon Dieu ?

Le rêve de beaucoup de femmes est de trouver le prince charmant. C’est-à-dire celui qui répond aux critères de leurs cœurs. Mais seulement ces critères sont si exhaustifs, souvent irréalistes qu’ils finissent par leur causer du tort. En effet, ces critères sont nourris par ce que la société nous miroite notamment les médias de nos jours. Je ne dis pas qu’il ne faut avoir des bases bien définies lorsque tu es dans une relation ou lorsque tu veux entamer une relation ; c’est ce qui est recommandé d’ailleurs. C’est primordial et très important de savoir ce que tu veux. Par une bonne communication vous déterminerez ce que vous attendez l’un de l’autre.

Mais la grande question est de savoir si ce que tu veux ou ce que tu définis dans la recherche de ton conjoint se conforme à la volonté de ton Papa Céleste pour ta vie conjugale ? Dieu dans Sa grandeur et sagesse a dès le commencement établi un plan parfait pour ta vie. Dans ce plan de vie, Il n’a pas exclu le mariage. En effet Dieu déclara :

Genèse 2 : 18 (LSV) « L’Eternel Dieu dit : Il n’est pas bon que l’homme soit seul, je lui ferai une aide semblable à lui »

Partant de ce verset, nous pouvons identifier clairement le plan et la volonté de Dieu pour le mariage. Les critères selon Dieu se résument en deux points :

  • La femme sera l’aide de l’homme (l’homme aussi sera le support de la femme)
  • La ressemblance entre les deux

Voilà qui redéfinit totalement les choses. Et si maintenant tu es d’accord de chercher non seulement le bon conjoint mais le conjoint selon Dieu c’est-à-dire le meilleur, il te faut alors revoir également tes critères et adopter ceux de Dieu. En réalité, ces deux critères semblent réducteurs et simples et n’encouragent pas à s’y conformer mais ils couvrent tous les critères que tu peux établir dans tes désirs et au-delà.

L’aide de l’homme

Avant de rechercher ton conjoint selon Dieu, il faut te connaître d’abord. En effet lorsque Dieu déclara que la femme sera l’aide de l’homme Il définissait par là le rôle de la femme dans le mariage. Ceci est un privilège car pour aider quelqu’un, il faut en avoir assez de ce dont l’autre à besoin.

Genèse 24 : 14 (LSV) « Que celle à qui je dirai ‘’ S’il te plait, penche ta cruche pour me donner à boire’’ et qui me répondra : ‘’Bois, et je vais aussi faire boire tes chameaux ‘’ soit celle que tu destines à ton serviteur Isaac. Ainsi je saurai que tu témoigne de la bonté à mon maître ».

Ce passage nous illustre ce que la femme représente pour son mari dans le foyer. Ici c’est un serviteur d’Abraham à qui son maître demanda de partir chercher une femme pour son fils Isaac. Vois-tu le premier critère que cette femme doit remplir. En fait, Isaac est un berger et le serviteur savait déjà ce que Dieu a défini comme critère : il faut que cette femme soit une aide dans l’accomplissement de l’œuvre de son futur mari.

Pour cela, en premier lieu ma sœur, tu dois te connaître toi-même. Tu dois savoir qui tu es réellement, tes aspirations les plus profondes. Tu dois pouvoir appréhender ta réaction dans une quelconque situation, tu dois savoir ce que tu peux tolérer et ce qui ne peut l’être chez toi. Tout cela, tu dois le faire dans la crainte de Dieu bien sûr. Tu dois te laisser sonder et  façonner par Dieu ; bref tu dois d’abord connaitre ton identité et surtout ton identité en Christ. Sans ce travail au préalable, tu ne sauras le potentiel que Dieu a mis en toi pour aider cet homme. C’est probable que tu ne le reconnaisses même pas, cet homme.

La ressemblance entre les deux êtres

C’est évident que deux êtres qui se ressemblent vont se conformés l’un a l’autre. Plus haut, j’ai longuement parlé du rôle de la femme comme si elle n’a rien à recevoir de cette union. Mais il faut que tu trouves aussi ces attentes dont nous avons parlé plus haut en ton homme. C’est la garantie pour reconnaître que cela vient de Dieu, car cela confirmera la ressemblance entre vous deux. Si vraiment tu t’es laissée façonner par Dieu, alors Il t’a préparée en retour celui qu’Il t’a destiné, pour que  tu trouves la pleine satisfaction en lui, comme il la trouvera en toi. N’est-ce pas vrai que la femme est sortie de l’homme ?

Genèse 2 : 21-22 (LSV) « Alors L’Eternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l’homme qui s’endormit, Il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place. L’Eternel Dieu forma une femme de la côte qu’Il avait prise de l’homme, et Il l’amena vers l’homme.

Voilà ce que Dieu a fait et continu de faire pour chaque couple. Cette ressemblance comme tu le remarques est interne. L’os de la côte provenant de l’intérieur nous révèle que les deux êtres se ressembleront intérieurement et se compléteront. Mais rassures-toi, cette ressemblance est aussi physique. Dieu mettra toujours un signe assez simple mais extraordinaire que seule le conjoint ou la conjointe  saura reconnaître et apprécier. C’est pourquoi l’homme s’écria dans le jardin :

Genèse 2:23 (LSV) « Et l’homme dit ; voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair ! On l’appellera femme, parce qu’elle a été prise de l’homme ».

Cette ressemblance n’exclura par les difficultés de votre union mais grâce à l’amour qu’il aura pour toi comme Christ a aimé le monde et la soumission que tu lui dois comme cela t’es recommandé, vous surmonterez tout, ensemble.

Il te faudra beaucoup de patience pour attendre le conjoint selon Dieu et ne pas accepter le premier venu, parce que l’âge avance ou que toutes tes amies sont maintenant mariées. Que Dieu nous y aide. Heureuse tu seras lorsque tu trouveras le conjoint selon Dieu ma sœur.

1 comment

Write a response

Répondre à Emmanuelle Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close