Search

Les ennemis du couple : l’orgueil

PARTAGER L'ARTICLE SUR

L’orgueil est un véritable poison qui anéantit nos relations. C’est l’arme principale utilisée par l’ennemi pour détruire nos foyers. L’orgueil est insidieux et se cache, tapi dans l’ombre de nos motivations les plus louables. Il est nécessaire et important de rester vigilant. N’oublions pas que l’orgueil est à l’origine de la chute de l’ennemi, comme le révèle Ésaïe 28:17 (LSG) : « Ton cœur s’est élevé à cause de ta beauté, tu as corrompu ta sagesse par ton éclat ; Je te jette par terre, Je te livre en spectacle aux Rois. » Lucifer était un chérubin aux ailes déployées, le chantre bien-aimé de l’Éternel. Aujourd’hui, il est Satan ; il rôde pour égorger et détruire. S’il y a bien un péché en particulier contre lequel nous devons combattre, c’est bien l’orgueil.

Les causes

Les causes sont nombreuses. La principale est que notre chair nous pousse à vouloir avoir raison et à ne pas baisser les armes, parce que cela est synonyme de faiblesse dans ce monde. Ou comme Lucifer, nous voulons briller et être reconnu dans ce monde, encore plus dans la sphère de notre mariage.

Souvenons-nous qui a été attaqué par Satan à l’origine de la Création ? Adam et Ève, le premier couple. C’est par eux qu’est entré le péché dans le monde. Ève a mangé le fruit défendu, Adam l’a suivie. Que s’est-il passé lorsque Dieu demanda des comptes à Adam, chef spirituel qui avait la garde du jardin ? Il a accusé sa femme, pire, il a sous-entendu que c’était à cause de Dieu qui lui avait donné cette femme. Le serpent les avait mordus. Résultat : l’orgueil était entré dans leur cœur. Genèse (LSG) 3:11-12 : « Et l’Éternel Dieu dit: qui t’a appris que tu es nu ? Est-ce que tu as mangé de l’arbre dont je t’avais défendu de manger ? L’homme répondit : La femme que tu as mise auprès de moi m’a donné de l’arbre, et j’en ai mangé. »

Remonter à l’origine de ce poison, aide à comprendre pourquoi il est si présent dans nos mariages. Une divergence d’opinion peut entraîner une lutte acharnée dans le couple. Bien souvent, elle sera la conséquence d’un complexe d’infériorité de la femme envers son mari et vice-versa. Nos cœurs blessés voient bien souvent l’acte de l’autre à travers un mauvais prisme, celui de la chair.

Dans ce monde, l’épouse a elle aussi été corrompue. A l’heure où l’indépendance extrême et l’égalité des sexes font beaucoup de bruit (résultat de longues années d’abus de tous genres), la femme a perdu de vue la notion de « soumission ». Une soumission instaurée et voulue par Dieu.

Bien souvent latent, l’orgueil se nourrit de malentendus, de maladresses jusqu’à prendre de l’ampleur et endurcir nos cœurs. Il en découle de lourdes conséquences pour nous-mêmes et notre postérité.

Les conséquences

A l’image de nos ancêtres Adam et Ève qui, sur le coup, n’ont sûrement pas réalisé la portée de leur désobéissance, nous aussi ne réalisons pas toujours les répercussions de notre cœur orgueilleux. Si Ève avait su que non seulement elle aurait souffert toute sa vie ici-bas, mais qu’elle entraînerait aussi l’humanité toute entière dans ses souffrances, alors peut-être qu’elle n’aurait pas croqué la pomme. Bien évidemment, Dieu savait tout cela à l’avance ; Il est l’Alpha et l’Oméga. Lorsqu’on parle d’orgueil, il est important de se souvenir de l’origine de la chute.

En nourrissant l’orgueil, nous risquons nous aussi de ruiner notre mariage. Si aucun des deux camps ne baisse la garde, afin de glorifier le Seigneur au travers de la paix ramenée au sein du foyer, alors les cœurs vont s’endurcir, car la Parole est claire: Proverbe 16:18 (LSG) : « L’arrogance précède la ruine, et l’orgueil précède la chute. »

Les cœurs s’endurcissent, s’obscurcissent et se ferment à l’amour véritable et inconditionnel. Le mariage coule, le couple se divise, le foyer éclate. Un couple divisé entraîne donc une malédiction dans la famille. A l’image d’Adam et Ève, qui nous ont légué cet héritage de souffrances durant notre voyage sur Terre, nous pouvons également léguer une famille éclatée ou désunie à notre postérité.

Les solutions

Heureusement, Jésus est venu, Alléluia ! Il a brisé nos chaînes, et nous ne vivons plus sous cette malédiction, dès lors que nous acceptons de crucifier notre chair. C’est un processus, et là est réellement notre combat. L’ennemi est déjà vaincu, TOUT est accompli, nous dit la Parole. L’orgueil est insufflé par l’ennemi, mais nourri par notre chair. Avons-nous accepté de crucifier notre chair ?

Toute la solution réside dans ce choix. La Parole est précise :

Proverbes 18:12 « Avant la ruine, le cœur de l’homme s’élève; Mais l’humilité précède la gloire. »

Nous sommes dans le monde mais pas du monde. Si humilité et lâcher prise signifient faiblesses ici-bas, c’est une caractéristique céleste par laquelle Papa reconnaît Ses enfants. Ne nous trompons pas de standard. Avons-nous des standards humains ou divins ?

Jésus notre Roi, a délaissé Sa gloire, pour venir ici-bas souffrir et mourir à la croix, pour nous délivrer et nous libérer. Pour arracher ce joug que la chute avait déposé sur nos épaules. En prenant exemple sur Lui, nous demeurerons dans la paix et l’amour. Nous savons dès lors que les premiers ici-bas seront les derniers dans le Royaume des cieux.

Matthieu 23:12 (LSG) : « Quiconque s’élèvera sera abaissé, et quiconque s’abaissera sera élevé. »

Un passage démontre bien la solution que notre foi nous propose ; dans Jean 13:1, Jésus lave les pieds de Ses disciples. Quelle humilité ! Quel amour !

Jésus nous a envoyé le consolateur, le Saint-Esprit qui nous donne toute force. Il est donc possible de nous tourner vers Lui, le meilleur ami qui soit, lorsque l’orgueil vient nous contaminer, lorsqu’il change la couleur de notre cœur. C’est un choix que nous devons faire en toute intentionnalité.

Nous ne sommes pas seuls. Beaucoup parler, beaucoup se justifier, pour gagner une joute verbale, est fatigant et usant. Les Proverbes nous avertissent à de nombreuses reprises :

Proverbes 26:4-5 (LSG) : « Ne réponds pas à l’insensé selon sa folie, de peur que tu ne lui ressembles toi-même. » ou encore Proverbes 23:9 (LSG) : « Ne parle pas aux oreilles du sot, car il méprisera la sagesse de ton discours. 

Remettre la douleur, la peine au Paraklétos et laisser Dieu se battre pour nous, permettra d’éviter la destruction de notre mariage.

Vivons non pas comme le vieil Adam mais comme le nouvel Adam : Jésus. Saisissons cette grâce et ce formidable cadeau qu’est le Saint-Esprit. Soyons et demeurons sensibles à Sa voix. L’orgueil L’attriste profondément, laissons-Lui la liberté de nous interpeller lorsque l’orgueil pointe son nez dans notre mariage.

Dans chacune de nos situations, aussi difficiles soient-elles, appliquons à la lettre Philippiens 2:3 (LSG) qui déclare : « Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l’humilité vous fasse regarder les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes. »

Ne voyons pas des démons là où notre chair est active. Soyons toujours conscients que l’ennemi ne peut que nous suggérer des pensées ; il nous revient de les refuser et de crucifier cette chair putride, même si c’est difficile. Plus nous accepterons les pensées que l’ennemi nous propose, plus sa voix sera forte et raisonnante dans notre âme. Moins nous l’écouterons, plus la voix de l’Esprit-Saint raisonnera, jusqu’à devenir l’unique voix que notre âme entendra. Nous serons alors dans l’alignement divin : Esprit, Âme et Corps.

Prière :

Je prie pour que l’orgueil ne se tapisse plus sournoisement dans nos âmes et nos cœurs, pour que ce serpent sournois soit mis en lumière dans chacune de nos pensées et de nos paroles. Saint-Esprit, viens débusquer la moindre trace d’orgueil dans notre mariage, mets-la en lumière et cloue-la à la Croix. Je proclame que ce péché à l’origine de la chute de Lucifer et d’Adam et Ève a été vaincu à la Croix, qu’il n’a plus sa place dans les foyers de Tes enfants, il a été dépouillé à la croix. Les mariages sont scellés dans le sang de l’Agneau, l’orgueil est chassé dans le nom de Jésus, pour laisser trôner l’amour qui triomphe toujours. Seigneur, remplis-nous d’humilité, que chacun de nos sens soit motivé par l’humilité, car nous voulons être les dignes héritiers que Tu mérites. Fortifie-nous, inonde-nous et arme-nous, dans le nom puissant de Jésus. Amen !


PARTAGER L'ARTICLE SUR

2 comments

  1. Très bénissant surtout que je traverse cette période depuis quelques jours silence radio entre mon époux et moi de surcroît à distance c’est trop dur mais j’ose plus faire le premier pas car je le fais souvent et j’ai l’impression que le mot excuse n’existe plus dans son vocabulaire.

  2. Très bel article. Gloire à Dieu. Après c’est bien de parler de la soumission de la femme mais ça aurait été encore mieux de parler de l’amour que l’homme doit avoir pour sa femme.

Write a response

Répondre à Stéphanie Annuler la réponse.

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close