Search

Comment manifester dans nos actes l’amour de Dieu?

En ce monde, le « moi », le « je », le « me », le  moitrimonisme  (pour citer le Pst Yvan Castanou) est érigé en mode de vie. C’est même un mode de vie sain, de ne penser qu’à soi. Quel contraste avec Jean 3 :16 (LSG) : « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. »

En tant qu’enfants de Dieu, nous sommes porteurs de Sa nature. Nous avons donc en nous l’amour de Dieu. Puisque nous sommes porteurs de cet Amour de par notre nouvelle naissance, nous sommes en devoir de le manifester. Comment ?

Regardons ce que dit Marc 12 : 29-31 (SEM) : Jésus répondit: Voici le commandement le plus important: Écoute, Israël, le Seigneur est notre Dieu, il est le seul Dieu; tu aimeras donc le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée et de toute ton énergie Et voici celui qui vient en second rang: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas de commandement plus important que ceux-là.

Il se dégage de ce passage trois facettes de l’amour divin que nous devons manifester.

Aimer Dieu

C’est le premier et le plus grand des commandements. De tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée et de toute ton énergie, tu L’aimeras. Il s’agit d’un amour sans réserve aucune. Et cet amour se démontre dans notre capacité à Lui obéir: Jean 14 :15 (LSG) : Si vous m’aimez, vous garderez mes commandements.

Obéis-tu au Seigneur ? Es-tu soumis à Sa volonté dans Sa parole ? Es-tu soumis à celle qu’Il a déposée dans ton cœur par le Saint-Esprit ? Le Seigneur a pour toi des paroles et des désirs qui te sont spécifiques. Quand tu les entendras, n’endurcis pas ton cœur. Ainsi tu montreras que tu L’aimes.

Aime ton prochain

Ton prochain, tu le connais déjà. L’amour que tu dois lui porter est une marque qui atteste que tu es un véritable disciple de Christ (Jean13 :35).

C’est tellement important pour Dieu qu’Il l’a érigé en commandement. C’est donc qu’il ne s’agit pas d’un sentiment. Cela va bien au-delà, bien-aimé. L’amour de Dieu s’est manifesté en ce qu’Il a donné Son propre fils alors même que nous étions éloignés de Lui. Attends-tu des autres qu’ils te témoignent de l’amour pour le leur en donner ? Attends-tu que les gens soient « aimables » pour les aimer ? Si oui, tu désobéis à ce commandement et ne manifeste pas la nature de Ton Père Céleste.

Je t’invite à t’examiner au travers de I Cor 13 :4-7(SEM) : « L’amour est patient, il est plein de bonté, l’amour. Il n’est pas envieux, il ne cherche pas à se faire valoir, il ne s’enfle pas d’orgueil. Il ne fait rien d’inconvenant. Il ne cherche pas son propre intérêt, il ne s’aigrit pas contre les autres, il ne trame pas le mal.  L’injustice l’attriste, la vérité le réjouit. En toute occasion, il pardonne, il fait confiance, il espère, il persévère. » L’apôtre Paul nous donne des pistes qui nous permettent de travailler notre amour.

Gardons à l’esprit le fait que notre amour ne dépend en rien de la situation ou de la personne que nous avons en face. Dans le couple, l’église locale, au travail, dans le métro, au marché, au volant de ta voiture, avec tes relations, l’amour de Dieu reste un commandement ; Et si tu L’aimes, rappelles-toi, tu garderas Ses commandements.

Aime-toi

Cette partie pourrait sembler un rien superficiel, voir aux antipodes de l’humilité. Cependant cela aussi est de Dieu. Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

Comment te vois-tu ? Quelle perception as-tu de toi ? Il est important que tu te voies comme le Seigneur te voit. Il t’accorde du prix, c’est la raison pour laquelle Il a donné Sa vie pour toi. Peut-être n’as-tu pas grandi dans un cadre familial chaleureux et affectueux. Peut-être as-tu subi des abus ou du rejet, des choses qui ont diminué ton estime pour toi-même. Peut-être, luttes-tu contre des remords pour ta vie passée. Ou alors peut-être es-tu complexé par ton physique.

Ne laisse pas l’ennemi t’intoxiquer par son courant de pensées à lui. Ce qui est important c’est ce que Ton père dit de toi. Et voici quelques exemples de ce qu’Il dit de toi Son fils, toi Sa fille :

Psaumes 8 :4-6 (LSG) : Qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes de lui? Et le fils de l’homme, pour que tu prennes garde à lui? Tu l’as fait de peu inférieur à Dieu, et tu l’as couronné de gloire et de magnificence. Tu lui as donné la domination sur les œuvres de tes mains, Tu as tout mis sous ses pieds

Psaumes 139 :13-14 (LSG) : C’est toi qui as formé mes reins, qui m’as tissé dans le sein de ma mère. Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. Tes œuvres sont admirables, et mon âme le reconnaît bien.

Prends conscience de Son amour et laisse ton cœur être guéri de toute blessure. Laisse ton cœur être guéri afin que Son amour coule par toi.

Si c’est un péché qui te fait souffrir, ne te disqualifie pas tout seul. Non ! Repens-toi et reviens à ton Père. Ne rends pas le sacrifice du Roi des rois inopérant à ton égard. Saisis-toi des bénéfices de ce sacrifice, demande le secours du Saint-Esprit, relève-toi et va de l’avant. Des vies dépendent de ta capacité à laisser l’amour de Christ s’exprimer au travers de toi. Comment en relèveras-tu d’autres si toi-même tu restes à terre accablé par les mensonges de l’ennemi ?

Libère-toi des chaînes du manque d’estime de soi. C’est une véritable prison dont le but ultime est de t’empêcher d’accomplir les projets de paix que le Seigneur a conçus pour toi.

Enfin, I jean 4 :8 (SEM) dit : « Qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour ». Alors que dans ce monde, tout s’y oppose, toi et moi sommes des ambassadeurs du règne de Dieu et avons le devoir de manifester la culture de la Patrie céleste. Demande au Seigneur de t’accorder la grâce d’aimer comme Il aime.

Je t’invite à faire cette prière :

Père, avant que je ne t’eus connu, tu m’as aimé. Tu veux répandre ton amour en moi. Je le crois et je veux le recevoir. Donne-moi la grâce de t’aimer de tout mon être. Je n’arrive pas encore à (mentionne ton/tes défis) mais par Toi je puis tout car Tu m’en donnes la capacité. Dans le nom de Jésus. Amen.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close