Search

Elle est tombée enceinte dois-je l’épouser ?

Dieu a un Plan pour toi, pour moi et pour chacun de Ses enfants. Il est important d’avoir cela en tête. Son temps n’est pas notre temps. Nous devons faire preuve de patience et apprendre à Lui faire confiance. Aller à l’encontre de Sa volonté a des conséquences sur notre vie. Parfois, nous traversons des situations difficiles pensant que le Diable en est à l’origine, alors que nous sommes nous-mêmes responsables. Avoir des rapports sexuels avant le mariage, a des répercussions importantes tant sur le plan spirituel que physique. Néanmoins, au travers de la repentance, notre Dieu qui est un Dieu d’Amour, peut nous restaurer.

Nous verrons donc au travers de cet article, pourquoi la Parole de Dieu interdit le sexe avant le mariage, quelles en sont les répercussions et enfin comment régulariser la situation devant Dieu après avoir péché.

Un péché immoral

Le sexe avant le mariage est devenu une pratique courante dans notre société, et ce y compris pour de nombreux Chrétiens qui ne la considèrent plus comme un pêché. Nombreux sont ceux qui pensent ne pas pouvoir être capables de s’abstenir jusqu’au mariage, cette idée leur paraissant irréaliste. Néanmoins mon frère, ma sœur, la question n’est pas discutable pour nous chrétiens, la Bible étant claire à ce sujet. Le sexe hors mariage est un péché immoral. La Parole de Dieu nous le rappelle dans 1 Corinthiens 6:18 (LSG) : « Fuyez l’impudicité. Quelque autre péché qu’un homme commette, ce péché est hors du corps; mais celui qui se livre à l’impudicité pèche contre son propre corps ».

Dieu nous alerte sur le fait qu’aucun péché ne restera pas impuni devant Lui. Romains 6 : 23 (LSG) : « Car le salaire du pêché c’est la mort ».

Notre corps est le Temple du Saint Esprit

Dieu attend de nous en tant que Chrétiens que nous marchions dans la sainteté tel que précisé dans 1Thessaloniciens 4:3-5 (LSG) : « Ce que Dieu veut, c’est votre sanctification ; c’est que vous vous absteniez de l’impudicité; c’est que chacun de vous sache posséder son corps dans la sainteté et l’honnêteté, sans vous livrer à une convoitise passionnée, comme font les païens qui ne connaissent pas Dieu ».

Un Chrétien né de nouveau ayant donné sa vie à Jésus Christ, ne s’appartient plus à lui-même. Le verset 1Corinthiens 6 :19 (LSG) le souligne bien : « Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes? Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu ».

Les relations sexuelles hors mariage, comme bien d’autres pêchés, ne permettent pas au Saint Esprit de se manifester en nous. Nos pêchés l’attristent même, tel que le précise Éphésiens 4 : 30 (LSG) : « N’attristez pas le Saint Esprit de Dieu par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption ». Par ailleurs, s’abstenir de toute relation sexuelle avant le mariage empêcherait le risque d’une grossesse, notamment indésirée.

Que nous dit la Bible à ce sujet ? Comment régulariser la situation devant Dieu après avoir péché ?

Le mariage est-il obligatoire ?

La grossesse hors mariage peut se produire dans différents cas de figures.

  • Dans le cas d’un couple fiancé, promis l’un à l’autre selon la volonté de Dieu pour eux, il serait préférable pour le couple de régulariser la situation au plus vite par le mariage et pour le bien de l’enfant. Cela n’exclut pas le fait que les futurs époux aient commis un péché, et qu’ils en subiront assurément les conséquences. Mais la grâce de Dieu saura les soutenir si le repenti est sincère.
  • Dans le cas d’un rapport sexuel entre deux personnes n’étant pas fiancés, il faudra arrêter immédiatement cette relation (quelle que soit son nom) dans le but de chercher la face de Dieu. Dans un premier temps, les deux partenaires devront se repentir sincèrement de leur acte devant Dieu et obtenir Son pardon, s’engageant dorénavant à marcher selon Ses voies. Ensuite, ils présenteront cette relation à Dieu pour savoir Sa volonté à propos. Si une union entre les deux partenaires est de la volonté de Dieu, ils devront s’engager dans le processus normal qui conduit au mariage chrétien, sans en brûler les étapes ni continuer de coucher ensemble. Si Dieu n’est pas pour une union entre les deux partenaires parce qu’Il a d’autres plans pour eux, ils devront prendre chacun sa route, pour accomplir chacun de son côté, la destinée que Dieu a en réserve eux. L’homme néanmoins prendra ses responsabilités vis-à-vis de l’enfant, comme il convient et dans le cadre prévu par les lois du pays.
  • Cas de la fille vierge : Dans l’ancienne alliance, celui qui déshonorait une fille vierge devrait obligatoirement la prendre en mariage grossesse ou pas. Cela était perçu comme une forme de réparation vis-à-vis de la fille et de sa famille, puisque l’homme ne pouvait la renvoyer de son vivant.

Deutéronome 22:28-29 (LSG) : « Si un homme rencontre une jeune fille vierge non fiancée, lui fait violence et couche avec elle, et qu’on vienne à les surprendre, l’homme qui aura couché avec elle donnera au père de la jeune fille cinquante sicles d’argent; et, parce qu’il l’a déshonorée, il la prendra pour femme, et il ne pourra pas la renvoyer, tant qu’il vivra ».

Toutefois, nous ne retrouvons mention de cela nulle part dans la nouvelle alliance. Nous recommandons donc en pareille situation d’en référer aux deux précédents cas de figure pour chercher la volonté de Dieu pour cette relation. Si la fille vierge était déjà promise selon la volonté de Dieu à celui qui l’a déshonorée, dans ce cas le mariage s’impose comme on l’a vu plus haut. Mais s’il n’y avait aucune promesse de mariage, les conjoints ne connaissant même pas la volonté de Dieu pour leur relation, le second cas de figure semble approprié.

Dans l’un ou l’autre des cas, un pêché a été commis et la repentance s’avère nécessaire.

Dieu peut restaurer à travers la repentance

Comme mentionné précédemment, aucun pêché ne reste impuni devant Dieu. Néanmoins, à travers une repentance sincère (confession et abandon du péché), Dieu peut nous pardonner et nous restaurer.

1 Jean 1.9 (LSG) dit : « Si nous reconnaissons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner et pour nous purifier de tout mal. »

En définitive, mon frère, ma sœur, ne laisse pas la porte ouverte à l’ennemi dans ta vie. Un mariage et une grossesse n’étant pas au Plan de Dieu, peuvent-être lourds de conséquence. Fiancé(e) ou non, tu dois t’abstenir. Même si cela peut s’avérer difficile, la chair étant faible, tu dois prier et jeûner afin de la crucifier (la chair), et demander à Dieu de te fortifier et de te préserver.

Que Dieu aide chacun d’entre nous ! Soyez bénis.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close