Search

La louange: l’arme spirituelle par excellence!

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Nous pensons souvent que la louange est réservée à un certain groupe d’élus, aux chantres, à la chorale. Qu’il faut une belle voix, ce don,  ou bien qu’elle crée une atmosphère durant le culte du dimanche…

En réalité, c’est une réelle arme spirituelle, si ce n’est la plus grande. Beaucoup de mensonges instaurés par l’ennemi, nous limitent et nous empêchent d’être un canal des cieux vers la terre. Négliger la louange est de loin le plus regrettable, pour le Royaume.

Histoire de la louange.

De tout temps, l’être humain a cherché à adorer. L’adoration est inscrite dans nos gènes. Dans de nombreuses civilisations, l’homme adorait la nature, l’animal, etc. C’est un besoin vital pour l’homme. Comment en serait-il autrement en tant qu’enfant de Dieu ?

Ce qui est le plus intéressant pour nous chrétiens, c’est de comprendre l’origine de la louange. Avant qu’Adam et Eve soient créés, les anges existaient. Comme dans toute la création divine, il y avait un ordre établi. Le ministère des anges est très complet: archanges, séraphins, anges guerriers, chérubins. L’ange le plus important, le plus aimé par Dieu était Lucifer, il était chérubin. Son nom signifiait « porteur de lumière » et il était l’un des anges les plus élevés. Il était chantre, son ministère était la musique, comme le précise:

Ezéchiel 28 :13-14 (LSG) : « Tu étais en Eden, le jardin de Dieu; tu étais couvert de toute espèce de pierres précieuses, de sardoine, de topaze, de diamant, de chrysolithe, d’onyx, de jaspe, de saphir, d’escarboucle, d’émeraude, et d’or; Tes tambourins et tes flûtes étaient à ton service, Préparés pour le jour où tu fus créé. Tu étais un chérubin protecteur, aux ailes déployées; Je t’avais placé et tu étais sur la sainte montagne de Dieu; Tu marchais au milieu des pierres étincelantes. »

Il avait donc été créé pour honorer Dieu et emmener la gloire de Dieu au travers de la musique. Vous connaissez tous la suite. Il s’est enflé d’orgueil, en considérant sa place privilégiée comme une opportunité d’établir son trône et de prendre la place de Dieu. Il entraîna avec lui un tiers des anges, qui comme lui, avaient laissé leur cœur s’emplir d’orgueil et de rébellion.

 L’enfer fut donc créé pour lui, et les anges déchus. Le combat spirituel débute. Il sera lié durant le millénium et ne pourra plus agir.

Apocalypse 20 :2 : «  Il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille ans. »

 En attendant, il est libre. Il est le prince de ce monde; son ultime but est d’entraîner un maximum d’enfants de Dieu dans sa chute, avec lui en enfer.

Il n’y a donc rien d’étonnant de voir à quel point la musique prend tellement de place dans nos cultures; c’est le théâtre du combat spirituel.

Une fois le contexte établi, l’histoire de la louange expliquée, il est bien plus facile de saisir à quel point c’est l’arme spirituelle par excellence. Il est également primordial de briser les chaînes du mensonge de Satan: la louange est une arme à portée de tous !

La louange: la clé qui ouvre la porte du Royaume des cieux.

La louange est la clé spirituelle pour que notre âme soit alignée avec le Saint-Esprit. Nous vivons dans ce monde, nous avons un combat avec notre chair. Nous vivons des épreuves, l’ennemi nous tente, nous tourmente pour peu que nous ne soyons pas conscients de ce combat spirituel; ne nous leurrons pas.

Lorsque nous louons, nous nous connectons directement à Dieu; nous entrons pleinement dans la reconnaissance. Tout comme la prière, au travers de la louange, le Seigneur se révèle à nous, Il nous guide et nous parle. Le roi David l’avait vite compris. Le livre des Psaumes est un livre de louanges, à l’état pur. Dans nos prières, dans les prédications que nous entendons, nous cherchons à nous connecter au Père céleste, à recevoir de Lui.

Avec la louange, nous recevons le plus beau cadeau divin qui soit, la paix. Elle nous permet de rester les yeux fixés sur les hauts sommets. Elle garde nos pensées captives en Christ. La louange est née dans le ministère des anges; elle a une puissance activatrice de la gloire de Dieu dans nos vies. Lorsque nous chantons des louanges, nous proclamons la Parole, nous la déclarons. Bien trop souvent, nous limitons les paroles que nous prononçons, par habitude ou par lassitude après de nombreuses années de conversion, mais gardons notre cœur ! Lorsque nous comprenons l’histoire la louange, lorsque nous savons que Lucifer était chantre, nous comprenons mieux l’impact de la musique du monde dans le monde mais aussi et malheureusement dans la famille de Dieu.

Louer Dieu avec un cœur sincère, être centrés sur les paroles que nous prononçons et laisser Dieu agir dans nos vies au travers de la louange, nous appartient c’est un choix. Le Saint-Esprit nous pousse à chanter et honorer le nom du Seigneur en esprit et en vérité. Il en va de même pour la louange. Lorsque le Saint-Esprit nous saisit et nous permet de louer pleinement notre Dieu, sans barrière, sans peur, sans crainte du jugement des autres, la louange en esprit, en langue, est une manifestation surnaturelle de la gloire de Dieu. Nous passons de la louange à l’adoration.

En étant ainsi connectés directement au royaume, nous donnons du travail aux anges. En tant qu’enfants de Dieu, nous adorons Dieu seul, nous Le savons, mais au même titre que les ténèbres travaillent sur cette terre, nous ne doutons pas que le Royaume de Dieu travaille activement aussi. Cela passe aussi par Son armée d’anges. En louant, nous donnons des missions à cette armée céleste, nous reprenons également des forces en tant qu’armée terrestre.

Le combat spirituel est bel et bien présent, cela ne se limite pas à la domination de la chair. David nous donne un exemple:

Psaume 103 : 20-22 (LSG) « Louez Jéhovah, vous, tous Ses anges extrêmement puissants qui, obéissant à Sa voix, exécutez Sa Parole. Louez Jéhovah, vous, toutes Ses armées, Ses ministres, qui faites Sa volonté. Louez Jéhovah, vous, toutes Ses œuvres, dans tous les lieux où Il domine. Que tout mon être loue Jéhovah! »

Louer Dieu en tout temps.

Qui n’a jamais dansé et loué Dieu lorsqu’une bonne nouvelle lui parvient ? Tout le monde, et c’est totalement normal et correct. Mais la puissance de la louange se révèle particulièrement au travers des temps difficiles que nous traversons.

Elle nous permet de vivre une réelle percée et de ne pas agir selon notre raisonnement ou notre propre force mais elle nous permet de tenir fermement la main de notre Sauveur afin d’aller vers l’autre rivage. Lorsque nous louons dans l’épreuve, nous pouvons réellement demeurer dans la joie, une manifestation du fruit de l’Esprit. De la joie découle de réels bienfaits spirituels mais aussi physiologiques. La joie, baisse le taux de cortisol, l’hormone du stress et augmente le taux d’endorphine: l’hormone du bien-être.

Nous offrons véritablement un sacrifice de louange à Dieu; cela n’est pas naturel. Nous ne nous levons pas en pleine épreuve, en pleine difficulté avec un cœur reconnaissant ni avec l’envie de louer. Mais la Bible nous parle de ce sacrifice de louange.

Hébreux 13:15  (LSG): «Par Lui, offrons sans cesse à Dieu un sacrifice de louange, c’est-à-dire le fruit de lèvres qui confessent Son nom. »  

Cela nous coûte, c’est intentionnel et forcé au début peut-être mais la grâce abonde dès le refrain. L’attaque de l’ennemi est mise à jour, et en continuant de louer Dieu malgré l’épreuve, nous lui résistons,  nous le mettons a jour, et il fuit. Le Saint-Esprit garde nos cœurs et nous révèle la volonté du Père dans cette situation. Nous ne regardons plus à la montagne, au problème, mais à l’éternité, à la solution qui vient de Dieu.

Il y a deux Psaumes qui illustrent parfaitement cet acte intentionnel, de louer Dieu lorsque tout va mal. Dans les Psaumes 102 et 103,  nous voyons que tout au long du Psaume 102, David est abattu du verset 9 à 11; puis au début du Psaume 103 son âme est rafraîchie, aux versets 1 et 2 puis aux verset suivants, il a reçu la provision divine spirituelle nécessaire pour affronter ses ennemis. En tant qu’enfants de Dieu, nous sommes appelés à dominer sur les situations.

 Le « New Age » a repris cela avec la pensée positive, mais clairement pour l’avoir testé avant ma conversion, je peux attester que cela est nature, simplement naturel, et qu’on a beau se répéter des phrases positives pendant l’épreuve, cela n’est qu’un pansement mis sur une hémorragie. Mais lorsque nous louons Dieu, avec un cœur disposé et sincère dans l’épreuve, nous vivons le surnaturel de Dieu. Il nous inonde de Sa paix, de Son amour, on sent réellement Ses bras nous entourer. Même si l’épreuve et toujours là, nous sommes armés, rafraîchis, et nous ne doutons même pas une seconde, du jour meilleur qui s’annonce.

Revêtons-nous de louanges; c’est la volonté de Dieu pour nos vies. Nous le lisons dans Esaïe 61 : 3 (LSG): « Pour accorder aux affligés de Sion, pour leur donner un diadème au lieu de la cendre, une huile de joie au lieu du deuil, un vêtement de louange au lieu d’un esprit abattu, afin qu’on les appelle des térébinthes de la justice, une plantation de l’Eternel, pour servir à Sa gloire.»

Dans l’Ancien Testament, les chantres étaient envoyés en première ligne, afin de faire descendre la faveur divine; ils préparaient le terrain.

Chroniques 20 : 21-23 (LSG) : « Puis, d’accord avec le peuple, il nomma des chantres qui, revêtus d’ornements sacrés, et marchant devant l’armée, célébraient l’Éternel et disaient: Louez l’Éternel, car Sa miséricorde dure à toujours! Au moment où l’on commençait les chants et les louanges, l’Éternel plaça une embuscade contre les fils d’Ammon et de Moab et ceux de la montagne de Séir, qui étaient venus contre Juda. Et ils furent battus. Les fils d’Ammon et de Moab se jetèrent sur les habitants de la montagne de Séir pour les dévouer par interdit et les exterminer; et quand ils en eurent fini avec les habitants de Séir, ils s’aidèrent les uns les autres à se détruire. »

Nous voyons clairement le rôle de la louange dans ce combat: l’épreuve, l’ennemi fut terrassé. Bien-aimés, nous sommes dans un combat spirituel et il est nécessaire de se positionner pour ne plus subir. Saisissons les armes divines à l’image des guerriers de l’Ancien Testament. Levons-nous, chantons, louons le seigneur en toutes circonstances et  faisons reculer les ténèbres.


PARTAGER L'ARTICLE SUR

7 comments

  1. L’ecoute silencieuse et profonde des musiques gospel, sans chanter, est-ce aussi de la louange et l’adoration ?

  2. C’est très intéressant.très édifiant.Je voudrais svp,connaître,la différence entre la louange et l adoration,et aussi quelle est la clé qui nous donne d avoir une vie de louange/ adoration fructueuse et constante,profonde.

  3. La louange puissante Arme qui libère, j’avais pris cette Habitude de louer Notre Seigneur mais après ces puissants enseignements je le louerai encore plus.

  4. Bravo. Le mensonge de Satan est mis à nu. Malgré ma voix un peu bizarre, je chanterai les merveilles de mon Dieu

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close