Search

La personne que Dieu recherche

Lorsque nous imaginons le type de personne que Dieu pourrait rechercher, voici ce que nous pensons : « Oh, l’Eternel, dans Son infinie grandeur, dans Son immense intelligence, Lui qui fait tout à la perfection choisira quelqu’un de parfait. Il ne s’adressera certainement pas à moi. »

Que signifie parfait ? Parfait détermine une personne qui n’a plus de challenges, une personne qui n’a aucun défaut, une personne totalement dévouée au Saint-Esprit, une personne qui obéit au doigt et à l’œil au Seigneur. En un mot, une personne irréprochable. Mais y-a-t-il des personnes de ce genre sur cette terre ? Quelle personne Dieu recherche-t-Il alors ?

Jésus n’était pas venu pour des gens parfaits

Luc 4 : 18 (LSG)« L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’Il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres ; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés »

Tout d’abord, il est important de préciser qu’il n’existe sur terre aucun homme parfait, aucune femme parfaite. Nous avons tous nos faiblesses, nos imperfections, nos challenges. En considérant ce verset, nous réalisons bien que Jésus-Christ n’était pas venu pour ceux qui sont très saints et qui mènent une vie d’absolue sainteté. Les pharisiens étaient ceux censés être proches de Dieu et avoir une connaissance approfondie de la Parole. Cependant, ils ont été les plus combattus dans les discours de Jésus. Ce qui démontre une fois de plus que nul n’est parfait.

Pourquoi avons-nous tendance à nous cacher de Dieu ?

Naturellement, dans la présence de Dieu, la conscience que nous avons de nos incapacités se décuple. Face à la sainteté et à la grandeur de Dieu, nous nous sentons si petits et si insignifiants que la première chose à laquelle nous pensons est de nous éloigner. Car la présence de l’Eternel met encore plus en évidence ce clivage qu’il existe entre la sainteté et le péché, entre la lumière et les ténèbres, entre la toute-puissance de Dieu et les limitations des hommes. C’est ce que ressentaient Adam et Ève après avoir mangé le fruit de l’arbre interdit comme il est écrit dans Genèse 3 : 8 (LSG) : « ils entendirent la voix de l’Eternel Dieu, qui parcourait le jardin vers le soir, et l’homme et sa femme se cachèrent loin de la face de l’Eternel Dieu ».

Dieu utilise des personnes imparfaites

Avant toute chose, il est important de savoir qu’aux yeux de l’Eternel, nous sommes plus précieux que de l’or. Aucun de nos actes, aussi juste qu’il puisse être ne pourra augmenter l’amour de Dieu ou l’intérêt qu’Il nous porte. Il est important de savoir que l’amour de Dieu est un acquis. Il ne varie pas, n’augmente pas, ne diminue pas.

Ensuite, en lisant la Bible, nous rencontrons de nombreux hommes que Dieu a appelés. Ces hommes avaient des imperfections. Par exemple, Moïse avait du mal à s’exprimer. Exode 4 : 10 (LSG) « Ah! Seigneur, je ne suis pas un homme qui ait la parole facile, et ce n’est ni d’hier ni d’avant-hier, ni même depuis que Tu parles à Ton serviteur ; car j’ai la bouche et la langue embarrassées ». Il estimait donc que Dieu ne pouvait pas le choisir pour libérer le peuple d’Israël. Il ne s’estimait pas à la hauteur de la mission. Mais qu’a fait l’Eternel ? Le Seigneur a libéré le peuple d’Israël, leur a donné Ses commandements au travers de Moïse, un homme « qui ne savait pas parler ». L’Eternel a permis qu’un tel homme guide Son peuple.

Prenons également l’exemple de Jonas, qui avait fui loin de la face de Dieu. Jonas 1 : 1-3 (LSG) « La parole de l’Eternel fut adressée à Jonas, fils d’Amitthaï, en ces mots : Lève-toi, va à Ninive, la grande ville, et crie contre elle! Car sa méchanceté est montée jusqu’à Moi. Et Jonas se leva pour s’enfuir à Tarsis, loin de la face de l’Eternel ». Jonas, était le parfait exemple de Matthieu 21 : 28-29. Bien qu’ayant refusé d’accomplir au prime abord la mission de Dieu, il se repentit par la suite et décida d’obéir au Seigneur. Le fait qu’il se soit caché de la face de Dieu n’a pas empêché l’Eternel de l’utiliser par la suite. Ce qui devait arriver, arriva. Les hommes de Ninive se repentirent tous devant l’Eternel. Cette attitude toucha le cœur du Seigneur, qui ne fit plus descendre sur cette ville le châtiment. Grâce à l’obéissance d’un homme imparfait, une ville retourna vers le Seigneur.

Des exemples comme ceux-ci il en existe plusieurs. Plus nous lisons la Bible, plus l’Esprit de Dieu nous révèle les particularités de chaque homme et femme utilisés par Dieu.

La personne que Dieu recherche

Toutes ces personnes avaient quelque chose de particulier en commun : elles avaient, à un moment ou un autre, renoncé à elles-mêmes. Elles avaient accepté de faire confiance à Dieu et s’étaient lancées dans la mission qui leur avait été confiée. S’il y a bien une chose qu’elles avaient en commun, c’est qu’elles avaient dit « OUI ». Dire « oui » ne signifie pas « je peux le faire ». Dire « oui » signifie plutôt « Seigneur je n’en suis pas capable, mais j’ai Foi en Ta capacité à le faire ». Parfois, nous pouvons nous sentir insignifiants face à la mission que Dieu nous a confiée. Il est possible de ne pas se sentir prêt. Mais tout commence par un « oui ». Ce « oui » est un signe de renoncement et de soumission à l’Eternel. Par cet acte, nous mettons devant Dieu ce que nous prenons pour incapacités. Le changement ne vient pas de nous; seul Dieu peut sonder les cœurs et les reins. C’est Sa part de nous changer.

La particularité avec Dieu, c’est qu’Il ne recherche pas des personnes qui sont oisives. Toutes celles qui ont été appelées avaient une vie, des affaires, des engagements, une famille. Prenons Pierre et son frère André par exemple. Ils pêchaient au moment où Jésus les avait appelés.

Matthieu 4 : 18-20 (LSG) « Il leur dit: Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d’hommes. Aussitôt, ils laissèrent les filets, et le suivirent. »

A ce moment-là, ils auraient pu refuser, prenant pour prétexte leurs engagements. Pierre pouvait dire : « Oh Jésus, écoute, je n’ai pas le temps. Je dois nourrir ma famille. Il y a de nombreuses personnes qui comptent sur moi ». André, de son côté, aurait pu s’inquiéter et se dire : « Mais rien ne me garantit qu’en suivant cet homme j’aurai un toit pour dormir, de quoi manger ou de quoi me vêtir. ». Cependant, ces deux hommes ont tout abandonné pour suivre le Christ.

Chacun de nous a une mission. Dieu nous appelle à impacter d’une manière ou d’une autre notre environnement, que nous soyons préparé, digne, parfait, pieux ou pas. C’est le Seigneur qui façonne. Il sait ce par quoi nous sommes passés; Il sait ce pourquoi nous avons traversé différentes situations. Mais voici ce qui compte : la destination. Parfois nous avons tendance à fixer nos regards sur le mauvais point. A combattre le mauvais adversaire.

Pour finir, retenons que Dieu soupire après chacun d’entre nous, tels que nous sommes. Il n’y a pas de checklist à remplir. Tout ce qui est nécessaire, c’est de se laisser trouver par Dieu.

Psaumes 14:2 (LSG) « L’Éternel, du haut des cieux, regarde les fils de l’homme, pour voir s’il y a quelqu’un qui soit intelligent, qui cherche Dieu. »

Faisons donc preuve d’intelligence en tournant nos regards vers le bon objectif. Prions aussi, afin que chacun d’entre nous se laisse trouver par Dieu. Que l’Esprit de l’Eternel, qui sait mieux que nous-même ce qu’il convient de demander, continue d’intercéder en notre faveur. Nos défauts ne comptent pas. Nos incapacités ont peu d’importance. Le plus important c’est de se laisser utiliser. Le reste appartient à Dieu.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close