Search

Apprendre à ses enfants à prier.

PARTAGER L'ARTICLE SUR

La prière est vitale, essentielle, indispensable et substantielle pour toute personne qui aspire à:

  • Développer une communion profonde et puissante avec son créateur,
  • Gagner des batailles haut les mains avec le Père,
  •  Marquer sa génération et faire des exploits.

Ne dis-t-on pas couramment qu’« aux âmes bien nées la valeur n’attend pas le nombre d’années ? »  Nous pouvons renchérir en disant qu’à ceux qui veulent marquer leur génération et chercher la face de leur Sauveur, il n’est jamais trop tôt pour s’y mettre, pour développer une vie de prière ardente et efficace qui ne rate pas sa cible.

 Les enfants n’étant pas exempts de ce privilège, comment arriver à ce résultat avec eux ?

Prêcher par l’exemple.

Les enfants copient plus qu’ils ne retiennent. Le premier pas pour apprendre à un enfant à prier consistera donc à prier avec lui. Tu dois avoir des moments de prière précis et établis avec tes enfants. Le point le plus important ici, au-delà de prier avec eux c’est la qualité de ce moment. Les enfants aiment beaucoup s’amuser; ça ne doit donc pas être pour eux une corvée. Les matins, les soirs ou à un autre moment de la journée selon la disponibilité de la famille, tu dois aménager le temps de sorte à ce que cela ne soit pas pesant. Tu peux par exemple y ajouter des chants, des danses, etc. Ce doit être un moment attendu par les enfants.

Un autre point clé est la durée, puisque les enfants s’ennuient vite. Ces temps de prière devront donc être concis et consistants aussi. Imposer par exemple une heure de prière à chaque session pour un enfant serait improductif. Ici, c’est mieux de privilégier la qualité à la quantité. Il peut s’avérer qu’un enfant soit particulièrement adonné et dévoué à la prière. Son cas devra être géré avec sagesse pour le contenir afin de ne surtout pas le frustrer ou freiner ses ardeurs, mais plutôt le canaliser afin que cette onction grandisse alors qu’il grandira en âge comme Jésus qui « croissait en sagesse, en stature, et en grâce, devant Dieu et devant les hommes. » Luc 2 :52 (LSG).

Il pourra également être un élément de motivation pour les autres enfants et les encourager dans leur vie de prière. Pour ce faire, évite de les comparer à celui qui déborde d’onction afin qu’ils ne soient pas frustrés.

Leur apprendre à développer une amitié profonde avec Dieu.

« Faire la conversation » comme on dit à quelqu’un que l’on ne connaît pas vraiment ou qu’on n’apprécie pas peut être ennuyeux. Cela est particulièrement vrai en ce qui concerne la prière. Puisque prier c’est parler avec Dieu, la raison pour laquelle nous pouvons tant nous ennuyer dans nos moments de prière c’est parce que nous n’avons pas de véritable amitié avec Christ. Il dit d’ailleurs: «  Je ne vous appelle plus serviteurs. En effet, le serviteur ne sait pas ce que son maître fait. Je vous appelle mes amis, parce que Je vous ai fait connaître tout ce que J’ai entendu chez Mon Père. » Jean 15 :15 (PDV)

Il faut donc apprendre à l’enfant que Dieu n’est pas une personne abstraite, mais qu’Il est un Père, Jésus un Ami et le Saint-Esprit un Guide, un conseiller. Au fur et à mesure qu’il connaîtra Dieu et Sa Parole (de nombreuses versions de Bible sont disponibles pour faciliter la lecture de la Bible chez les enfants), il apprendra à mettre en pratique ce qu’il lit aussi par la prière. Tu pourrais par exemple lui apprendre à prier pour une personne qui ne se comporte pas comme Dieu veut, prier pour une tante, un ami qui est malade lorsqu’il a connaissance de la situation, prier pour sa famille et ses amis en fonction de ce qu’il lira dans la bible.

Leur apprendre à remercier Dieu pour l’exaucement.

Le meilleur moyen d’encourager ton enfant dans la prière c’est de faire le témoignage des réponses de Dieu aux prières que tu as élevées avec lui et de remercier Dieu pour cela. Tu dois méditer avec lui le passage biblique qui dit: « Nous avons auprès de Lui cette assurance, que si nous demandons quelque chose selon Sa volonté, Il nous écoute. Et si nous savons qu’Il nous écoute, quelque chose que nous demandions, nous savons que nous possédons la chose que nous Lui avons demandée. » 1 Jean 5:14-15 (LSG) et bien d’autre encore sur le sujet.

Ceci est très important car tu apprendras ainsi à l’enfant à rendre grâce au Seigneur puisque Colossiens 4 :2 (PV) dit: « Maintenez avec persévérance l’habitude de la prière, soyez alertes et reconnaissants en priant, afin d’être gardés vigilants ; occupez vos veilles (de la nuit) à prier, à rendre grâces. » Afin de l’aider à voir le fruit de ses efforts, tu pourrais lui apprendre à tenir un cahier de prière, dans lequel il notera ses sujets de prières. Dans les premiers moments, tu pourrais l’accompagner dans le processus, afin qu’il apprenne à reconnaître l’exaucement de Dieu à ses prières car Dieu ne répond pas selon nos désirs et ensuite à notifier cela dans son cahier. Il remerciera alors Dieu pour la réponse et cela deviendra un cahier de souvenirs, afin que dans les périodes de découragement et de relâchement (ça peut arriver chez les enfants aussi), il regarde à ses notes et se souviennent que Dieu est fidèle et tient toujours Ses promesses.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close