Search

Bâtir la confiance dans le mariage

PARTAGER L'ARTICLE SUR

La confiance, qu’est-ce au juste ? Selon le dictionnaire il s’agit d’un sentiment d’assurance, de sécurité que quelqu’un, quelque chose nous inspire. C’est aussi le courage, l’assurance qui vient de la conscience que l’âme a de sa valeur. Cependant, nous constatons que le manque de confiance est une source de souffrance, de conflits importants et destructeurs.

Que nous dit la Parole concernant la confiance ?

Confiance en Dieu : Mais celui qui met sa confiance en Moi et qui s’appuie sur Moi, Moi, le Seigneur, Je le bénis. Jérémie 17.7 ( LSG)

Confiance en soi : Ce n’est pas un esprit de timidité, de lâcheté ou de défaitisme que Dieu nous a donné, mais un esprit de courage, d’amour et d’enthousiasme, c’est un esprit actif et aimant qui nous donne un jugement sain et une parfaite maîtrise de nous-mêmes. 2 Timothée 1.7 (LSG)

Faire confiance, c’est s’exposer.

L’union des cœurs et des corps en paix et en sérénité se bâtit sur la confiance que l’on peut avoir en l’autre. Ce qui brise cette confiance c’est la suffisance, le jugement et la condamnation. Quelques uns des contraires de la confiance sont : la crainte, la peur, le manque de confiance en somme !

La crainte n’est pas dans l’amour, mais l’amour parfait bannit la crainte ; car la crainte suppose un châtiment, et celui qui craint n’est pas parfait dans l’amour. 1 Jean 4:18 (LSG)

La crainte n’a pas sa place dans la vie d’un enfant de Dieu mieux quand ce dernier est en couple. La confiance est le ciment du couple car l’engagement repose sur la confiance, une parole donnée : être en couple, c’est être allié… Cette confiance constitue le roc du couple. Malheureusement, elle est souvent malmenée, par les petites et les grandes indélicatesses. Mais elle peut se reconstruire et même être renforcée par le dialogue, la médiation et surtout le pardon et l’amour.

Le couple est bien le lieu où chacun espère trouver un climat de tendresse et d’écoute. A chaque couple de trouver son « tempo », de découvrir et de comprendre les limites de chacun en fonction de son histoire, de son caractère, car chaque couple est une création unique.

A quel point est-ce important ?

« L’homme quittera son père et sa mère pour s’attacher à sa femme« . Cette injonction de la Genèse est tout à fait prophétique pour le couple actuel. Sur un plan affectif, le couple ne peut devenir pour chacun le lieu de sa sécurité, une sécurité génératrice de confiance, que s’il quitte celle de sa famille. Bien sûr, quitter ne veut pas dire rompre, ni ne plus avoir d’amour, d’affection pour ses parents, ni non plus s’opposer à eux. Pour mieux communiquer dans le couple, chacun a besoin de découvrir combien son propre langage, verbal et non verbal, est pétri de son histoire, comme celui de son conjoint. Aussi une compréhension plus fine de l’un et l’autre demande-t-elle du temps et de la confiance.

La confiance, en soi et en l’autre, et notre capacité à dialoguer ensemble se conjuguent de façon assez inextricable. Si une bonne communication a besoin d’un climat de confiance, la confiance s’entretient, se renforce par une communication claire.

Une longue vie conjugale stable et heureuse en dépit de ses épreuves, ne peut être qu’une œuvre de foi partagée et solidement ancrée dans le roc qu’est Jésus-Christ.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close