Search

Choisis par Dieu, pour accomplir Sa volonté !

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Quelle que soit notre arrivée sur terre, nous y sommes par la volonté de Dieu, que nous soyons issus d’une famille chrétienne ou païenne. Notre avenir est déjà tracé, planifié par notre Dieu. Ephésiens 1.4 (PDV) déclare qu’avant la fondation du monde, Dieu nous a choisis dans le Christ pour que nous soyons saints et sans défaut devant Ses yeux. Dieu nous aime !

Toutefois, il nous arrivera de faire des choix qui nous sembleront bons quoique hors de la volonté de Dieu. Mais le seigneur a tout fait dans un but précis (Proverbes 16.4). Le livre de Ruth retrace l’histoire de Naomi qui perdit toute sa famille et qui par la grâce de Dieu, surmontera son épreuve, obtiendra sa restauration et sa bénédiction en Dieu, et la conversion de sa belle-fille.

Ne quitte pas la maison de Dieu

Durant la période des Juges, une famine poussa Elimélec à partir de Bethèlèm avec sa famille, pour séjourner à Moab (Ruth 1.1). Bethèlèm veut dire « la maison du pain » ou  « maison du père » ; dans ce contexte, séjourner veut dire, rester dans un même lieu pendant une certaine période, ou s’installer quelque temps.

Elimélec, n’a pas consulté Dieu ; il pensait partir pour fuir la famine durant un temps, mais comme celle-ci persistait, inquiet, il quitta la présence de Dieu pour chercher le secours dans le monde. Souhaitait-il le bien-être de sa famille ? Oui et c’est normal de le vouloir. Peut être a-t-il échangé avec sa femme. Etant le chef, elle se plia sans doute à sa volonté, et ils concluent de partir, pour un temps.

Est-ce qu’il nous arrive parfois face à une situation qui nous dépasse de penser par nous-mêmes sans consulter Dieu, ou de vouloir une aide extérieure ? La bible nous dit dans Jérémie 17.5, malheur à l’homme qui s’éloigne de Dieu, et qui met sa confiance dans les hommes.

Arrivés à Moab, ils fixèrent leur demeure (Ruth 1.2). Se fixer dans un lieu c’est s’attacher, être ancré. Moab représente le péché, et l’éloignement de Dieu. Vivre là-bas pour un Israélite était une malédiction. Elimélec délaissa sa relation avec le Seigneur. Puis il mourut, et ensuite ses deux fils.

Le renoncement de Ruth et sa conversion

Endeuillée, Naomi resta avec ses deux belles-filles. Elle pensait retourner dans son pays ; elle avait gardé des contacts et savait que tôt ou tard la faveur de Dieu reviendrait. Le jour où elle apprit que Dieu avait visité le peuple, elle se leva pour rentrer à Bethlehem (Ruth 1.6). Elle renvoya ses deux belles filles, dans leur famille, mais Ruth refusa catégoriquement de la quitter et fit ce vœu dans Ruth 1.16-17 (PDV) : « Mais Ruth répond: « Ne me force pas à te quitter pour rentrer chez moi. Là où tu iras, j’irai. Là où tu habiteras, j’habiterai. Ton peuple sera mon peuple, et ton Dieu sera mon Dieu. Là où tu mourras, je mourrai, et là on m’enterrera. Que le Seigneur me punisse très sévèrement si ce n’est pas la mort qui me sépare de toi ! ».

Après des années passées dans cette famille, Ruth a été témoin de la vie de Naomi et connut le Dieu d’Israël, créateur des cieux et de la terre. Elle vit Naomi manifester sa confiance et sa foi dans l’épreuve, se tenir dans la présence de Dieu et rester fidèle à ses convictions et ses valeurs. Elle vit Naomi avoir le courage de se lever pour repartir à Bethèlèm. De cette rencontre est née une relation d’amour et d’amitié, une connexion divine.

Convaincue, Ruth s’attacha à elle et l’aima sincèrement puis à Dieu. Elle abandonna ses origines, son passé, sa famille, et son avenir entre les mains du Seigneur, persuadée que sa vie serait bien meilleure qu’à Moab.

Lorsque tout le monde t’a abandonné et que tu as touché le fond, sache que Dieu ne se détourne jamais de toi ; Il veut que tu reviennes à Lui. Ses bontés ne sont pas épuisées ; Il n’a pas fini de montrer Son amour, elles se renouvellent chaque matin (Lamentation 3.22).

Revenir, c’est reconnaître que tu dépends de Lui, que tu avais lâché Sa main, en sortant de Son plan, que tu veux compter de nouveau sur Lui. Le fils prodigue rentra en lui-même et revient dans la maison du père (Luc 15.11-32). Demande Lui donc pardon et retrouve Sa présence ; Son amour ne change pas. Ce qu’Il a fait pour Naomi, Il peut le faire pour toi. Il change le mal en bien. Dieu relève après l’échec et la souffrance. Dieu change la famine en abondance, toute chose concoure au bien de ceux qui L’aiment (Romains 8.28).

Dieu est fidele à Ses promesses et les accomplit toujours

Pour obtenir les promesses de Dieu, il faut se lever, pour abandonner le péché qui nous lie, une relation qui n’est pas souhaitable, un lieu qui nous rend stérile spirituellement ou nous maintient dans une sécheresse financière.

Le début de l’histoire est triste, mais la fin est glorieuse. Grâce à Naomi, Ruth bénéficia de la grâce de Dieu et fut bénie au delà de ses espérances. Elle rencontra un merveilleux et riche époux, devint une mère,  sa destinée fut changée, son nom fut inscrit dans la lignée royale de Jésus-Christ.

Naomi fut restaurée, et vécut une heureuse vieillesse, et grâce à l’obéissance de Ruth, elle put avoir un petit fils et ainsi préserver le nom de la lignée de son époux. Elle est passée de la tristesse à la joie, des ténèbres à la lumière, de la malédiction à la bénédiction.

Dieu est fidèle, Il accomplira toutes Ses promesses dans nos vies. 


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close