Search

Comment aider les pauvres quand on n’a pas d’argent ?

Quand Dieu créa le monde, il n’y avait ni riche, ni pauvre. Dieu n’avait pas prévu un monde avec des inégalités où certains seraient mieux nantis que d’autres. Cet état de chose n’est qu’une conséquence de la chute de l’homme. Mais grâce soit rendue à Dieu qui, à travers Son Fils Jésus, a suscité des enfants, des fils et des filles, qui vont révéler Son cœur, en apportant une solution aux maux dont souffre le monde aujourd’hui, entre autres la pauvreté.

Quand donc tu fais une action pour venir en aide aux pauvres, tu es entrain de manifester le cœur de ton Père Céleste. Cela fait partie intégrante de notre mission. On ne peut pas être un enfant de Dieu et être insensible aux pauvres, aux personnes qui sont démunies et dans le besoin. Il est vrai que certains pourront être plus sensibles que d’autres, mais ce qui est normal, c’est de se sentir concerné, vouloir aider ceux qui sont dans le besoin.

Galates 2 : 10 (LSG) « Ils nous recommandèrent seulement de nous souvenir des pauvres, ce que j’ai bien eu soin de faire »

Se souvenir des pauvres est une chose essentielle pour un enfant de Dieu. Avoir à cœur de leur apporter une aide n’est que chose normale. Car l’enfant de Dieu, portant l’ADN spirituel de Dieu, est censé Lui ressembler, et Dieu n’est pas indifférent aux pauvres. Il écoute les pauvres, Il a compassion d’eux et Il les délivre.

On n’est malheureusement confronté souvent à un manque de moyens financiers pour pouvoir venir en aide aux pauvres. Nous nous disons, à priori, que le besoin qui semble le plus central chez un pauvre est celui de l’argent. Quand donc nous sommes de condition assez modeste nous-mêmes, ou que temporairement nous n’avons assez d’argent, nous sommes bloqués et nous pensons que nous ne pouvons rien faire. Mais cela n’est pas vrai !

Va avec le peu d’argent que tu as

Je me rappelle de cette histoire dans la bible où le Seigneur nourrit toute une foule avec seulement cinq pains et deux poissons (Matthieu 14 : 17 – 21). Tous mangèrent et furent rassasiés et il resta même douze paniers. Cela pour nous montrer une chose : il ne faut jamais minimiser ce que Dieu peut faire avec le peu que tu as.

Tu n’as peut-être pas beaucoup d’argent, mais tu as certainement quelque chose. Ce peu d’argent que tu as, prends-le et fais ce que le Seigneur te met à cœur. Si tu penses que c’est trop peu, associe-toi avec d’autres personnes partageant la même vision, et accomplissez ce que vous avez résolu de faire en faveur des pauvres. Tu seras surpris de ce que Dieu peut faire avec le peu que tu mets entre Ses mains.

Valorise-les

Il ne faut toutefois pas faire l’erreur de penser qu’on ne peut aider un pauvre qu’avec de l’argent. Commence déjà par saluer le pauvre que tu vois dans la rue. Présente-lui un beau sourire et dis-lui un mot chaleureux. Transmets-lui cet amour que tu as reçu de Dieu afin que ton passage, aussi court qu’il puisse être, apporte un rayonnement particulier à sa journée.

Dès fois, nous sommes prêts à aller apporter des dons aux pauvres, mais au fond de nous, nous ne les considérons pas comme nos égaux. Notre attitude à leur égard doit plus parler que nos actions, qui peuvent parfois être superficielles. Montre au pauvre, à celui-là qui est marginalisé à cause de son statut social, qu’il a autant de valeur que toi, aux yeux de Dieu. Tu serais en train de lui apporter une grande aide affective.

Partage ce que tu as déjà

Luc 3 : 11 (LSG) « Il leur répondit : Que celui qui a deux tuniques partage avec celui qui n’en a point, et que celui qui a de quoi manger agisse de même »

Le verset ici nous appelle à partager avec ceux qui n’en ont pas, ce que nous avons, des fois en trop, mais que nous gardons. Des biens matériels qui ne nous servent pas mais qui peuvent servir encore très bien à d’autres, un déjeuner qu’on peut simplement partager ensemble, etc. On n’a pas besoin de beaucoup pour rendre l’autre heureux.

Accorde leur ton temps

Sois également disponible pour écouter ce frère qui est dans le besoin et qui frappe à ta porte. Ne le repousse pas avec indifférence. Accorde-lui un peu de ton temps, accepte de prier avec lui. Accorde-lui ton soutien dans les mauvais moments, mais aussi dans les bons moments, réjouis-toi avec lui comme il est écrit dans  Romains 12 : 15 (LSG) « Réjouissez-vous avec ceux qui se réjouissent ; pleurez avec ceux qui pleurent ». Il y a des choses que l’argent ne peut pas faire.

Il y a plusieurs services que tu peux rendre à une personne pour la soulager. Il y a plusieurs actions qui peuvent lui témoigner de ton amour et de ta bonne disposition à son égard. Car c’est bien là le but : faire comprendre à cette personne que tu l’aimes et que tu es disposée pour lui apporter ton aide.

Demande l’aide de Dieu

Ce moyen que nous oublions le plus souvent est la prière ! Ce que tu ne peux pas faire, Dieu peut le faire ! Quand tu es limité, va vers ton divin ami et dis le Lui. Prie pour cette personne que tu veux aider alors que tes moyens sont limités. Prie pour que Dieu agrandisse tes moyens pour pouvoir aider plus. Ne néglige pas le pouvoir de la prière !

Voici ce qui est écrit à propos dans Luc 11 : 5 – 8 (LSG) « Il leur dit encore : si l’un de vous a un ami, et qu’il aille le trouver au milieu de la nuit pour lui dire : ami prête-moi trois pains, car un de mes amis est arrivé de voyage chez moi, et je n’ai rien à lui offrir, et si de l’intérieur de sa maison, cet ami lui répond : ne m’importune pas, la porte est déjà fermée, mes enfants et moi sommes au lit, je ne puis me lever pour te donner des pains, je vous le dis, même s’il ne se levait pas pour les lui donner parce que c’est son ami, il se lèverait à cause de son importunité et lui donnerait tout ce dont il a besoin. »

Remets-toi au Saint-Esprit qui pourra te diriger et t’inspirer des choses à faire à des moments opportuns, que tu n’aurais même pas pu imaginer ! Si tu veux être efficace, sois sensible à Sa voix et Il te conduira. Ne t’empresse pas d’agir, par émotion. Tu as également besoin de sagesse. Dieu ne nous demande pas de courir après tous les pauvres dans la rue pour leur distribuer nos biens. C’est pourquoi tu dois apprendre à collaborer avec le Saint-Esprit pour être véritablement en train de faire ce qu’il faut, au bon moment, à la bonne personne.

Amen !

1 comment

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close