Search

Comment aimer une femme qui n’est pas encore soumise ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Je peux répondre à cette interrogation en disant simplement : « En étant soumis soi-même à Christ » car la Bible dit dans 1 Corinthiens 11 : 3 (LSG) « Je veux cependant que vous sachiez que Christ est le chef de tout homme, que l’homme est le chef de la femme, et que Dieu est le chef de Christ. » Clairement, Paul nous fait comprendre une certaine hiérarchie et la conduite à tenir en termes de soumission. En la respectant, il te sera moins difficile d’aimer ta femme, même si elle n’est pas encore soumise.

Après cette petite introduction, je veux te donner quelques idées pour t’en sortir

 I – Comprendre le véritable amour

Le vrai sens du mot « aimer » selon Dieu est le sacrifice. C’est Sa capacité à nous aimer qui a conduit notre Père céleste a sacrifié Son Fils pour le monde selon Jean 3 :16.

C’est ce qu’Il veut de toi aussi. Regarde combien de fois tu peux ou tu as déjà refusé de faire Sa volonté et pourtant Il te renouvelle le souffle de vie chaque matin… et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres.

Dans 1 Corinthiens 13 :7, l’Apôtre Paul donne quatre caractéristiques essentielles de l’amour : « En toute occasion, il pardonne, il fait confiance, il espère, il persévère. » (BDS). Si tu aimes ta femme et continues de l’aimer vraiment, tu lui pardonneras d’avance ces écarts de comportement, tu ainsi confiance en Dieu, espère qu’elle change de caractère et persévèrera à l’accompagner pour quitter cette étape.

II- Soumets-toi à Christ toi-même

Dans la vie, l’homme a souvent tendance à revendiquer ses droits sans toujours accomplir ses devoirs. C’est malheureusement le cas aussi ici. Si la femme doit soumission à l’homme, ce dernier doit se plier d’abord aussi à Christ et Ses commandements. Dans Psaumes 119 :144 (LSG), on lit « Tes préceptes sont éternellement justes ». Par conséquent, il faut les prendre en entier et non observer ce qui nous arrange. Nul ne peut réclamer des droits et refuser de jouer sa partition. En donnant la hiérarchie, Paul montrait le rôle de chacun mais ira plus loin dans Ephésiens 5 : 25 (LSG) « Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l’Église, et s’est livré Lui-même pour elle, ». Donc, aimer n’est que la part que toi, homme, devras accomplir dans ton foyer, indépendamment de la soumission de ton épouse ; qu’elle te soit soumise ou pas. Jésus n’a-t-Il pas répondu aux pharisiens : « A César ce qui est à César et à Dieu ce qui lui revient » ? Chacun joue son rôle et va rendre compte au grand Maître.

III- Prier pour sa femme et non se focaliser sur ses défauts

On a tendance à ruminer ou ressasser les fautes de l’autre. Ce n’est malheureusement pas la meilleure attitude. C’est comme si tu médites le mal et Dieu a ça en horreur car Il dit en Proverbes 16 : 30 que : « Celui qui ferme les yeux pour méditer des desseins pervers et qui serre les lèvres a déjà commis le mal. », (BDS). Donc, mari, au lieu de te concentrer sur le côté négatif et ainsi attirer la colère de Dieu sur toi, confie-toi à Jésus-Christ et ensuite prie pour que ta femme puisse progresser.

IV- Rendre grâce à Dieu pour les petits efforts et progrès.

Bien de fois, tu as envie de voir les choses changer du jour au lendemain. Mais laisse-moi te dire que cela n’arrivera pas tout le temps.

Imagine qu’un grand arbre empêche les clients de bien voir l’enseigne de la nouvelle boutique que tu viens d’emménager. Il faut plusieurs coups de hache ou une scie de grande taille pour dégager l’arbre, mais ce qui est sur ce qu’il ne tombera pas dès le premier coup ni au premier contact avec la scie. Parfois, c’est après dix coups que la sensation d’avoir fait quelque chose se voit et un petit espoir de venir à bout de la mission naît. C’est de cette manière qu’il faut aussi savoir apprécier les petits progrès accomplis par ta conjointe, et rendre grâce à Dieu pour ce qu’Il a commencé par accomplir afin qu’Il puisse le parachever. Si avec l’arbre, il faut un peu de patience pour aboutir à le terrasser, avec ta femme il faut encore plus de louanges à Dieu pour saluer les faibles commencements. Dès que tu vas constater que ta femme commence par faire de petits pas, il faut redoubler d’ardeur dans l’action de grâces à Dieu et continuer par intercéder pour elle. Rappelle-toi, Jésus-Christ a dit à Ses apôtres qu’il y a des démons qui ne sont chassés que pas la prière et le jeûne donc il te faut un peu d’efforts comme dans le cas de l’abattage de l’arbre incommodant.

Pour finir, j’aimerais te dire que Dieu sait quelle est ta mission dans ce foyer ou celle de ta femme dans votre foyer. Peut-être ta simplicité ou soumission supposée à Dieu cache une part d’orgueil ou de vanité. Jusqu’où peux-tu aller dans la tolérance ? As-tu un seuil de tolérance envers les autres ? Si tu en as envers ta femme, c’est certain que tu n’es pas encore soumis toi-même à Christ et cela fait partie des défauts cachés que Dieu veut te dévoiler. En comprenant ces choses, tu seras moins concentré sur les défauts de ta femme et le pardon sera constamment dans ton cœur.

Ôte donc d’abord la poutre qui est dans ton œil avant de chercher à ôter la paille dans l’œil de l’autre. C’est tellement subtil. Penses-y.

Je prie que Dieu t’aide à mieux cerner Sa pensée et te conduise à gérer convenablement cette délicate situation dans le Suprême nom de Jésus-Christ.

Amen!


PARTAGER L'ARTICLE SUR

3 comments

  1. Bonjour,
    Qu’est-ce qu’une « femme soumise » dont vous faites référence dans cet article ? Quel doit être son comportement ? Pourquoi différencier la soumission de l’homme et de la femme ?
    Merci pour votre réponse.

  2. Ça me brise le coeur que l’on considère la femme inferieure à l’homme.
    La femme doit se soumettre à son mari et à dieu mais l’homme ne doit se soumettre qu’à dieu ? Pourquoi ? Je ne comprends pas… Ne suis-je pas assez pure ? Dieu ne m’aime t’il pas ? Qu’a l’homme de plus que moi ?

  3. Merci beaucoup pour votre apport concernant le mariage. Mais je le trouve peut être un peu incomplet par rapport à comment un homme pourrait être de façon pratique soumis à Christ. Cela permettra à certains hommes de mieux comprendre leurs rôles et de savoir s’ils sont sur le bon chemin.
    Aussi la Bible reconnaît l’existence des femmes insensées qui arrivent malheureusement quand même à se marier mais qui renversent elles même leur mariage de leurs propres mains à cause de leurs caractères qui vont entièrement à l’encontre de la Bible. Devant de telles femmes chrétiennes de nom mais qui refusent de l’être dans la réalité au sens des chrétiens d’ Antioche, l’amour de l’homme ne servira plus à rien dans le long terme si la femme ne change pas d’attitudes . De telles femmes exigent l’amour de l’homme sans accorder le respect qu’elles doivent à leurs maris.  » Femmes Soyez soumises à vos maris et maris aimez vos femmes » Ce sont deux choses qui doivent aller de pair pour l’harmonie dans un couple. Un déphasage finira par créer la cassure dans le futur si l’autre conjoint ne s’ajustait pas.
    Le mariage est un lieu de bonheur mais aussi d’apprentissage de la patience. Mais une patience qui ne saurait prendre toute une vie car notre Dieu est lui même patient mais aussi limité par sa patience qui devrait selon les écritures laisser place à sa justice.
    Saül , le choix de Dieu a été rejeté tout en étant sur le trône. C’est ainsi que de nos jours, beaucoup de conjoints sont déjà disqualifiés dans les cieux mais aux yeux des hommes continuent d’être célébrés dans nos églises à cause peut être de leur position où de leur rang social.
    Encore merci à vous pour ce texte.

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close