Search

Comment atteindre la maturité spirituelle ?

Luc 6 : 4 ( Louis Segond) « Le disciple n’est pas plus grand que le maitre ; mais tout disciple accompli sera comme son maitre »

Comme un enfant qui doit passer par plusieurs étapes pour devenir adulte, le chrétien est appelé à passer par un processus pour croitre, grandir et changer pour devenir à l’image de Christ notre  modèle parfait. Pour grandir, on a besoin de temps, mais on a surtout besoin d’être dans des conditions propices à la croissance. Car, comme toute semence, il faut que la foi soit nourrie, entretenue et protégée des attaques extérieures afin de parvenir à son plein développement.

Si vous êtes jeunes dans la foi ou que après plusieurs années de marche avec le seigneur vous peinez encore à atteindre la maturité spirituelle, voici quelques éléments qui vous aiderons à nourrir, entretenir  et maintenir votre croissance spirituelle.

Mais avant, voyons d’abord les signes de la maturité spirituelle, c’est à dire ce à quoi on peut reconnaitre que quelqu’un est mûr spirituellement.

1- La disparition des œuvres  de la chair

 Quand nous donnons notre vie au Seigneur, le Saint-Esprit vient dans notre vie et nous rend capables de mener une vie de sainteté. Les désirs de la chair caractérisés par l’amour du monde et du péché ( Galates 5 : 19-21) disparaissent progressivement pour laisser place aux fruits de l’Esprit.

Galates 5 :17 ( Louis Segond) « Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à ceux de la chair ; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez »   

Galates 5 : 24 ( Louis Segond) «  Ceux qui sont en Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et désirs »

2-La manifestation des fruits de l’esprit

Le Saint-Esprit ne nous donne pas seulement le dégoût du péché, il nous fait porter des fruits.

Galates 5 : 22 ( Louis Segond) « Mais le fruit de l’esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la douceur, la tempérance »

En grandissant et en prenant de la maturité, ces fruits doivent se développer dans notre caractère, car ils sont en fait le signe réel et visible de la maturité du chrétien.

3- La capacité à faire la distinction entre ce qui est de l’émotion et ce qui est de Dieu

L’une des caractéristiques du bébé spirituel est sa tendance à se laisser guider par ses émotions, qu’il attribue le plus souvent à la voix ou à la volonté de Dieu. Cela se voit à travers son excès de zèle, ses jugements hâtifs et intransigeants. Mais quand on est mûr spirituellement, on arrive à faire la différence entre la voix de l’émotion et celle de Dieu. On ne se laisse plus diriger par nos émotions, notre jugement étant éprouvé et aiguisé par l’expérience.

4- L’indulgence et la considération des opinions et niveaux spirituels des autres

Quand on est mature on respecte les opinions des autres. On tient compte de leur niveau spirituel et on ne s’adonne plus aux discussions inutiles.

Romains 14 : 1-3 ( Louis Segond) « Faites accueil à celui qui est faible dans la foi, et ne discutez pas sur les opinions. Tel croit pouvoir manger de tout : tel autre, qui est faible, ne mange que des légumes. Que celui qui mange ne méprise point celui qui ne mange pas, et que celui ne mange pas ne juge point celui qui mange, car Dieu l’a accueilli »

5- La capacité d’engendrer d’autres disciples

Un chrétien mûr doit pouvoir se multiplier en amenant d’autres personnes à Christ.

Mathieu 28 : 19-20 ( Louis Segond) « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit… »

Que faut-il faire pour atteindre la maturité spirituelle ?

1- Il faut le désirer

On ne devient pas mature en un seul jour. Il faut du temps. Mais en même temps, on ne peut pas être mature si l’on ne fait pas ce qu’il faut. Il est dans un premier temps très important de vouloir et de prendre la résolution de grandir avec le Seigneur ; car comme le dit la bible « A tes résolutions répondra le succès » (Job 22 : 28)

1 Pierre 2 :2 ( Louis Segond) « Désirez comme des enfants nouveau-nés, le lait spirituel et pur, afin que par lui vous croissiez pour le salut »

2- Lire et étudier La parole de Dieu

Comme notre corps a besoin de nourriture pour se développer, notre âme aussi a besoin de La Parole de Dieu pour croître, être forte et inébranlable en toute circonstance.

Josué 1 :8 ( Louis Segond) « Que ce livre de la loi ne s’éloigne point de ta bouche ; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon ce qui y est écrit ; car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras »

3- Affronter les épreuves

Les épreuves sont pour le chrétien des examens dont le passage lui permet d’accéder à un niveau supérieur. Imaginez un élève qui ne se présente pas à ses examens de fin d’année ; comment pourrait-il passer en classe supérieure ? Quand un bébé commence à marcher, il fait des chutes, mais cela ne l’arrête pas. Il continue jusqu’à ce que ses pieds deviennent fermes. Comment comptez vous grandir si vous refusez d’affronter les difficultés ? Si à la moindre difficulté vous prenez la fuite ou  allez chercher des solutions de facilité ? C’est le problème de plusieurs chrétiens qui,  malgré plusieurs années passées dans l’église n’arrivent pas à grandir spirituellement. Sachez que tant que votre foi n’est pas éprouvée, vous ne pouvez pas grandir.

1 Pierre 1 : 7-8 ( Louis Segond) « C’est là ce qui fait votre joie, quoique maintenant, puisqu’il le faut, vous soyez attristés pour un peu de temps par diverses épreuves, afin que l’épreuve de votre foi, plus précieuse que l’or périssable (qui cependant est éprouvé par le feu), ait pour résultat la louange, la gloire et l’honneur, lorsque Jésus-Christ apparaitra.

4- Trouver des occasions de pratiquer

Il est bon d’écouter et de méditer La Parole de Dieu. Mais à quoi cela servirait-il si vous n’avez jamais l’occasion de la pratiquer ? Pour avoir l’occasion de pratiquer ce que vous apprenez, il vous faut aller sur le terrain. Participer à des activités à l’église, servir avec ses dons et talents, sortir pour évangéliser, sont entre autres des moyens de mettre en pratique ce que l’on apprend.

Jacques 1 : 22 ( Louis Segond) « Mettez en pratique La Parole, et ne vous bornez pas à l’écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnement »

Dans notre quête de maturité spirituelle, le modèle à qui nous voulons ressembler c’est Jésus.

Ephésiens 4 :13 ( Louis Segond) « Jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ.

Tant que nous n’avons pas encore tous les caractères de Christ en nous, on ne peut pas arrêter de grandir. Ceci pour dire que la maturité est le processus de tout une vie avec Dieu. Nous demeurons  toujours des apprenants quel que soit le nombre d’années et l’importance de nos responsabilités spirituelles.

Dieu vous bénisse.

1 comment

  1. Merci se sont les questions que je demandais à DIEU
    Cet semaine , elle sont très clair je demande à dieu de m’aider à la méditer avec sagesse. merci beaucoup que dieu vous bénisse.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close