Search

Comment servir Dieu pendant le confinement ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Sur une bonne partie de la planète aujourd’hui, nous vivons tous cette même situation totalement inédite. Obligation de rester chez soi, les lieux de rassemblements fermés y compris les lieux de culte, des inquiétudes et des questions sans réponse, et la peur qui essaie de prendre le dessus, voilà un petit résumé de ce que nous vivons dans nos différents pays. On ne s’y attendait pas, qui aurait cru que cette histoire prendrait une telle ampleur au point de paralyser le monde entier ?

En tant que chrétiens, nous avons l’habitude de fréquenter une communauté et de servir dans un département ou un autre. Maintenant que nous ne pouvons plus avoir nos cultes, on dirait qu’on se retrouve en chômage spirituel. C’est ce qu’il peut paraître, mais sais-tu que tu peux toujours servir Dieu, même pendant le confinement ?

Dans ton culte personnel

Tu n’as pas besoin de sortir pour continuer d’adorer ton Dieu ; tu n’as besoin de personne d’autre pour prier dans ta chambre. Lire et méditer la Parole de Dieu est encore possible, puisque tu as toujours ta bible. Prier Dieu est toujours possible, car Dieu ne se trouve pas dans nos lieux de culte, Il vit en toi. Si donc les lieux de culte sont fermés, tu n’as pas perdu Dieu pour autant ; tu Le transportes toujours avec toi. Tu as simplement plus de temps pour pratiquer ce que le Seigneur dit dans Sa parole :

Matthieu 6 : 6 (LSG) « Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret : et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra »

C’est le moment de grandir dans ton culte personnel. Passe du temps dans la Parole de Dieu, lis-la et médite-la. Qu’elle remplisse tes journées, et ne tombe pas dans le piège de toutes sortes de distractions malsaines qui ne vont pas édifier ta foi. Quand tu choisis Dieu au lieu de ces autres choses, tu sers Dieu. Notre service pour Dieu ne consiste pas seulement dans les activités visibles par tous que nous faisons dans nos églises locales. C’est aussi et avant tout, notre culte personnel dans le secret, lorsque nous nous offrons nous-même à Lui comme un sacrifice vivant.

Romains 12 : 1 (LSG) « Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. »

Dans ton couple et avec tes enfants

Si tu ne vis pas seul (e) et que tu es marié (e), c’est l’occasion de vous retrouver dans votre couple. Les occupations de la vie, bien souvent, nous ont condamné à courir la majeure partie de la journée et ne donner à notre conjoint (e) que les miettes restantes de notre temps, où généralement on est fatigué. Si avant, il fallait lutter dans ton emploi du temps pour avoir un moment spécial de qualité avec ton conjoint, maintenant que ces occupations ont été supprimées, c’est le moment de profiter pour passer du temps ensemble.

Retrouve avec ton/ta conjoint (e) vos moments de complicité, discutez sur les sujets que vous fuyiez auparavant, priez ensemble, et aussi amusez-vous ensemble. Si ces moments où l’autre est là 24 h / 24 peuvent constituer des occasions de conflits, à toi de décider qu’il n’en sera pas ainsi de ton couple, car ce n’est pas la volonté de Dieu pour vous. Prendre soin de son conjoint qu’on a peut-être délaissé à cause d’un emploi du temps trop chargé, c’est aussi une manière de servir Dieu.

Les enfants font aussi partie du tableau, si tu en as. Ils sont parfois très bruyants et tu peux être perturbé (e) qu’ils soient là tout le temps. Mais pense plutôt à ces parents qui ont perdu leurs enfants au cours de cette pandémie et pense à ce qu’ils auraient donné pour avoir plutôt leurs enfants avec eux, bien vivants chez eux. Remercie plutôt Dieu de les avoir avec toi et prends soin d’eux. Accorde-leur du temps, aide-les à réviser leurs cours, joue avec eux. Prends du temps pour les rassurer et prie avec eux et pour eux. Notre premier ministère en tant que chrétien, c’est de servir Dieu dans notre famille, avec notre conjoint (e) et nos enfants.

1 Timothée 5 : 8 (LSG) « Si quelqu’un n’a pas soin des siens, et principalement de ceux de sa famille, il a renié la foi, et il est pire qu’un infidèle. »

Tiens-toi à la brèche !

Ne pense pas que ta seule prière ne compte pas pour grand-chose dans la situation actuelle qui s’est généralisée dans le monde entier. Ne sous-estime pas la puissance de ta prière. La bible le dit clairement :

Jacques 5 : 16 (BFC) « … La prière fervente d’une personne juste a une grande efficacité. »

Ta prière en tant qu’enfant de Dieu, justifié par Dieu est très puissante. Il ne faut donc pas la minimiser ; même si apparemment tu ne vois aucun changement, même si les choses semblent empirer, même si les gens continuent de mourir et le virus ne semble pas reculer. C’est pourquoi il faudra persévérer !

Ta prière doit être fervente, remplie de foi. Mais elle doit être faite avec persévérance. Dieu cherche des gens qui vont Le servir dans la prière, des gens qui vont prier avec acharnement jusqu’à la fin de cette pandémie. Il cherche des gens qui vont prier pour que la lumière luise dans les ténèbres qui essaient d’envahir entièrement la terre. Fais ta part et tiens-toi à la brèche. Il ne s’agit pas forcément de la durée de ta prière, mais de ta foi en l’adressant à Dieu, de tout ton cœur. Comment prier en ces temps ? Laisse-toi guider par le Saint-Esprit.

Continue de représenter le Royaume de Dieu

En toute chose, garde ta foi ferme. Ne cède pas à la peur ni à la panique. Le monde a besoin de voir des chrétiens forts même en ces temps, des gens qui ne sombrent pas dans la dépression, mais qui continuent de manifester le royaume de Dieu. En gardant ta paix et ta joie, tu représentes dignement le royaume de Dieu, et c’est là un service qui est agréable à Dieu.

Il y a toujours des moyens de communication pour partager la bonne nouvelle. Les réseaux sociaux nous permettent aujourd’hui de suivre les cultes en direct et de prier ensemble, sans être ensemble physiquement. Ils peuvent aussi te permettre de continuer à proclamer la bonne nouvelle à des gens que tu ne peux pas voir. Tu n’as aucune idée de ce que Dieu est capable de faire avec quelques mots écris sur Facebook ou Instagram. N’oublie pas qu’en tout temps, même dans ce confinement, la bible dit dans 2 Corinthiens 5 : 20 (LSG) : « Nous faisons les fonctions d’ambassadeurs pour Christ… » Annonçons donc la bonne nouvelle pour contrer les mauvaises nouvelles qui sont répandues comme une traînée de poudre à travers les médias et les réseaux sociaux. Le moment est plus que jamais favorable et les gens ont soif d’entendre des paroles pleines de vie et qui communiquent une espérance.

Dans les limites de tes capacités et en respectant les normes de sécurité, porte assistance aux personnes vulnérables, atteintes et/ou incapables de sortir. Tu peux leur faire des courses par exemple et les livrer sur le palier, la loi n’est pas contre ce type de sortie. Tu peux aussi les appeler pour prendre des nouvelles et leur remonter le moral. Tout ce que tu peux faire par amour pour soulager la souffrance autour de toi, fais-le !

Courage. Bientôt cette pandémie passera. Mais toi, sois affermi (e) dans la foi. Ainsi, quel que soit ce qui adviendra dans ta vie ou dans le monde, tu ne seras pas ébranlé (e).


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close