Search

Dieu est au contrôle !

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Il y a des jours où l’on se lève avec la peur au ventre, une boule dans la gorge… On est frustré, désespéré, on sent qu’on n’a plus aucune force, aucune raison sérieuse d’avancer. Ces jours où on ne peut pas prier, on ne peut pas adorer et on ne peut pas pleurer non plus, parce qu’on a l’impression que les larmes ne suffisent pas. On a tout simplement le mal de vivre, le mal d’être ; on est fatigué, on en a marre… Et à ce moment, on a envie de dire au Seigneur : « Pourquoi moi? », « Qu’est-ce que je t’ai fait pour mériter cette punition? », « As-tu oublié tes promesses envers moi ?»

Notre adversaire, lui, ne dort pas. Il cherche des occasions qui lui sont favorables pour semer le doute dans notre cœur. Par exemple, lorsque nous traversons des périodes difficiles, lorsque nous sentons un vide à l’intérieur de nous ou que nous sommes loin de la face de Dieu, quand nous sommes assoiffés de satisfaction, de réussite, quand nous avons l’impression que notre vie n’avance pas et que nous sommes bloqués quelque part, quand l’accomplissement de notre promesse tarde… C’est là que l’adversaire vient vers nous et nous incite à tout remettre en question en nous disant des choses comme : « où est ton Sauveur, pourquoi Il ne te sauve pas de cette situation ? » ; « Si ton Dieu t’aime comme tu le penses, pourquoi tu souffres? » ; « Pourquoi il y a tant d’échecs dans ta vie? Où sont passées Ses promesses ? »

A partir du moment où le diable vient avec ses mensonges pour nous déstabiliser, nous devons nous souvenir de ces paroles dans le Psaumes 115 : 3 (LSG) « Notre Dieu est au ciel, Il fait tout ce qu’Il veut. »

S’Il peut faire tout ce qu’Il veut, alors assurément Il peut changer notre situation. Rien ne Lui est impossible. S’Il ne le fait pas, c’est tout simplement parce que le bon moment n’est pas encore venu. Il peut le faire, Il va le faire, car Il nous aime. Désormais, puisses-tu dire avec conviction : Oui, Dieu m’aime gracieusement ! Ce n’est pas une pensée, c’est la vérité, c’est la Parole de Dieu !

Romains 8: 37-39 (LSG) « Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par Celui qui nous a aimés. Car j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur. »

Ceci étant dit, si on souffre, ce n’est pas parce que notre sauveur ne nous aime pas. Cela ne veut pas dire non plus que nous sommes à notre fin, que nous sommes des vaincus. Non ! Nous sommes encore dans cette impasse parce que là est notre école ; le maître a quelque chose à nous enseigner. Nous n’avons pas à nous plaindre de notre situation, mais garder la foi jusqu’au bout. Plus tard, cette souffrance ne sera plus une souffrance, mais une leçon apprise afin que nous soyons nous-mêmes capables d’aider nos frères et sœurs… Dieu est le seul à savoir pourquoi nous souffrons, donc sans aucun doute, Il est le seul à savoir comment et quand Il va changer cette souffrance en une source de joie. Laissons au Seigneur Jésus le soin de s’en charger ; Il peut le faire mieux que quiconque.

Qu’en est-il de nos échecs ? Ce que les autres peuvent appeler échec, je le vois tout simplement comme une période d’apprentissage. Une occasion en or pour recommencer. Une sorte d’opportunité hors du commun, une autre chance… En réalité, nous ne sommes peut-être pas encore là où nous voudrions être, mais, ne sommes-nous pas en train de bouger ? Ce n’est pas la peine de nous comparer aux autres. Chacun de nous a été créé d’une manière très particulière, donc avec des capacités différentes. Et ceci est très loin d’être une excuse pour justifier ce que le monde pourrait appeler, notre retard par rapport aux autres. Mais c’est plutôt une façon de dire que chacun a son rythme dans la vie. Nous ne sommes pas obligés de passer par le même chemin pour atteindre un même but. Chacun définit la réussite à sa façon, et Dieu, pour Sa part, n’est pas pressé et n’est jamais en retard !

Ecclésiaste 3 : 11 (LSG)  « Il fait toute chose bonne en son temps… »

Quant aux promesses de Dieu dans nos vies, on ne peut dire comment, ni quand, mais le jour viendra. Notre jour doit venir, car la Parole de Dieu ne peut mentir. Il accomplit toujours Ses promesses. Ce qu’Il a dit, Il l’exécutera tôt ou tard.

Nombres 23:19 (LSG) « Dieu n’est point un homme pour mentir, ni fils d’un homme pour se repentir. Ce qu’Il a dit, ne le fera-t-Il pas? Ce qu’Il a déclaré, ne l’exécutera-t-Il pas? »

Dorénavant, résistons au diable. Résistons à tous ses mensonges qui nous poussent à douter de l’amour inconditionnel de Dieu pour nous, Ses enfants.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close