Search

Dieu utilise les tempêtes de nos vies pour faire Son œuvre en nous

PARTAGER L'ARTICLE SUR

En Dieu nous avons tout et nous pouvons tout. Mais ressembler à Christ est un apprentissage que nous vivons chaque jour. Jusqu’à ce nous quittions cette terre, parfois nous ferons face à des géants, souvent nos émotions seront mises à rude épreuve et pouvoir constamment garder la tête hors de l’eau ne sera pas toujours facile. Toutefois, j’aimerais qu’ensemble nous saisissions le mystère de Dieu à nos côtés qui peut tout changer, et qui utilise les tempêtes de nos vies pour faire Son œuvre en nous.

Dieu est présent dans nos mauvais jours                                        

Ecclésiaste 1 : 9 (LSG) « Ce qui a été, c’est ce qui sera, et ce qui s’est fait, c’est ce qui se fera, il n’y a rien de nouveau sous le soleil. »

Jacques 1 : 3 (LSG) « Sachant que l’épreuve de votre foi produit la patience »

Ce n’est pas parce que tu vis un jour difficile que Dieu t’a abandonné. Quand j’examine mon passé, je vois à quel point Dieu a véritablement œuvré dans ma vie. Et c’est Son désir de le faire, de continuer à le faire dans nos vies chaque jour. Il y a des matins où nous nous levons et nous sommes en colère contre les situations de nos vies, nous sommes meurtris et blessés par ceux qui nous entourent et par ceux en qui on a le plus confiance. Il y a des jours où crier ne suffit plus, il y a des jours que nous regrettons à cause de ce que nous avons dit sous l’effet de la colère. Des jours où nos actions, nos colères ont engendré une succession de catastrophes que nous ne voulions pas, des jours où l’on est tout simplement frustré.

Pourtant aucun jour n’est semblable à celui qui le suit ou le précède. Ce n’est pas parce que tu sembles être dans un jour mauvais que tu es seul, car même si tu ne le vois pas ou ne le sens pas, la présence de Dieu ne te quitte jamais. Les tempêtes de la vie ne pourront jamais abattre la présence du Saint-Esprit qui demeure en chacun d’entre nous. La patience et l’endurance que nous trouvons en Sa présence nous permettent de faire face, d’aller au-delà. En Sa présence nous trouvons tout ce dont nous avons besoin.

Psaumes 84 : 10 (LSG) « Mieux vaut un jour dans tes parvis que mille ailleurs ; je préfère me tenir sur le seuil de la maison de mon Dieu, plutôt que d’habiter sous les tentes de la méchanceté. »

Accepter que le Seigneur fasse Son œuvre en nous

Luc 22 : 42 (LSG) « Père, si tu voulais éloigner de moi cette coupe ! Toutefois, que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne. »

Hébreux 12 : 3 (LSG) « Considérez, en effet, celui qui a supporté contre Sa personne une telle opposition de la part des pécheurs, afin que vous ne vous lassiez point, l’âme découragée. »

L’épreuve est là pour forger notre caractère, le désert est là pour nous polir, afin que nous ayons la forme que le potier veut nous donner. Cela nous prendra sans doute des larmes, oui, il est vrai que nous devons mourir à nous-mêmes, passer par là. Dans le jardin de Gethsémané Jésus aussi désirait, s’il était possible, que cette coupe devant Lui soit ôtée. Mais Il est resté debout, demeurant dans une entière soumission au Père, pour accomplir Sa volonté. Il s’est humilié le premier, en tout point. Il nous a montré le chemin ; courageusement Il a porté ce vêtement si sale à notre place, Il a bu cette coupe. 

La création attend avec hâte la manifestation des fils/filles de Dieu, la création attend la manifestation de la vie du Très-haut ici-bas. Alors serrons les dents et supportons d’être émondés. Acceptons de laisser le Seigneur faire Son œuvre en nous, acceptons de laisser Christ grandir en nous. Acceptons de devenir Ses vis-à-vis, acceptons de transporter Sa lumière. Pour pouvoir passer le flambeau, il nous faut comme Lui passer par cette voie-là.

Ta volonté et non la nôtre, Abba Père !

Passe le message mon ami (e) du monde, partage. Je prie que l’Esprit te remplisse de Sa joie malgré ce que tu vis, oui, tous les jours de ta vie. Je t’aime mon ami(e) du bout du monde, d’un amour agapè et filial où que tu sois, quoi que tu fasses.

Comme nous apprécions ta présence ô Dieu !


PARTAGER L'ARTICLE SUR

1 comment

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close