Search

Être prêt(e) à se marier : un mythe ou une réalité ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

« Enfin ! je suis prêt(e) à me marier et sûr(e) à 100℅ de réussir ! » Voilà une déclaration que l’on n’a pas l’habitude d’entendre ! Pourtant ce ne sont ni les formations, ni les enseignements traitant du sujet du mariage qui manquent. En effet, lorsqu’on entend certains thèmes tels que: « les 7 attitudes qui te préparent à vivre un mariage glorieux » ou encore « les fondements sûrs d’un mariage réussi » on ne peut que rendre grâce au Seigneur pour tous ces précieux outils accessibles et à notre portée dans le but d’une bonne préparation au mariage. Mais, nombreux sont encore les célibataires qui se retrouvent à se demander si, à un moment donné, il serait réellement possible d’être prêts. Etre “prêt(e)” ne serait-ce pas un cliché, un mythe vu que l’on ne finit jamais d’apprendre?

Toutefois, reconnaissons qu’une bonne révélation du mariage et de ce que cela implique vraiment peut s’avérer être un excellent éclairage afin de savoir dans quoi l’on désire s’engager. De ce fait, le véritable enjeu de ce sujet serait peut-être juste de comprendre ce qu’est le mariage. Car une des meilleures façons de juger son niveau de préparation au mariage, c’est d’abord de recadrer la pensée que l’on a du mariage en la centrant sur le modèle divin.

La réalité c’est que le mariage est une alliance.

Être prêt(e) à se marier c’est bel et bien possible, à condition bien entendu de revenir au véritable sens du mariage. Le mariage dans la pensée de Dieu, est une alliance conclue entre un homme et une femme pour la vie. Dans ce cas, examiner de plus près ce qu’est une alliance nous donnera de mieux comprendre le sens du mariage.

Genèse 2 : 24b (BFC) “… et ils deviendront tous deux un seul être”.

Le mot alliance qui vient du verbe “allier” veut dire assembler, mélanger deux métaux sans possibilité de les dissocier plus tard. Certains diraient que tout ceci n’a pas grand chose à voir avec le fait d’être prêt(e) à se marier, et pourtant… Le fait de comprendre que le mariage est une histoire de « devenir un seul être » doit nous amener à nous préparer à une mort à soi certaine ! 

Jean 12 : 24 (PDV) “Oui, Je vous le dis, c’est la vérité : le grain de blé tombé dans la terre doit mourir, sinon, il reste seul. Mais s’il meurt, il donne beaucoup de grains”.

Dieu a créé le mariage à dessein, celui de nous rendre fructueux (Genèse 1 : 28) mais nous ne pourrons jamais porter du fruit sans pour autant mourir. Être prêt(e) à se marier est avant tout un état de cœur. C’est pourquoi, nous devons d’ores et déjà être prêts à faire mourir certaines habitudes non productives ou même une manière catégorique de voir certaines choses. Nous devons garder à l’esprit la pensée de Dieu concernant le mariage c’est-à-dire la mort de ce que nous sommes afin de laisser place à un « être nouveau ».

Être prêt(e) à se marier c’est être prêt(e) à donner sa vie pour son futur conjoint, accepter d’obéir pleinement à la Parole de Dieu même quand ça fait mal. Es-tu prêt(e) à être flexible, à sortir de ta zone de confort pour « t’allier » à quelqu’un de tempérament, parfois d’opinions et d’habitudes différents ? Dieu utilisera le mariage pour te faire grandir, t’amener à porter du fruit et à Le servir à coté de ton conjoint, mais es-tu prêt(e) à tomber en terre et à mourir ?

Accepter l’idée du mythe ou faire confiance à Dieu.

1 Samuel 17 : 38-39 (LSG) “Saül fit mettre ses vêtements à David, il plaça sur sa tête un casque d’airain, et le revêtit d’une cuirasse. David ceignit l’épée de Saül par-dessus ses habits, et voulut marcher, car il n’avait pas encore essayé. Mais il dit à Saül: Je ne puis pas marcher avec cette armure, je n’y suis pas accoutumé. Et il s’en débarrassa”.

Voici l’exemple du jeune David, prêt à combattre Goliath le géant. Il avait été préparé en tant que berger et avait apprit ainsi à protéger ses brebis. Mais voilà que le roi Saül, pensant bien faire l’équipa de ses armes. David s’en débarrassa par la suite car cela lui faisait plus de mal que de bien. Bien souvent cette situation se répète dans la vie de plusieurs chrétiens. Ils sont sincères et vrais dans leur relation avec le Seigneur, et ont pris très au sérieux la préparation spirituelle. En plus de travailler leur cœur et leur caractère, ils ont également une bonne compréhension de l’aspect financier et matériel de la préparation au mariage. Ils ne sont certes pas parfaits, mais ils ont le cœur bien disposé et restent malléables entre les mains du Potier.

Si tu te retrouves dans cette catégorie de chrétiens, alors fais désormais tout simplement confiance au Seigneur et crois qu’Il te réserve le meilleur mariage. David a eu cette attitude de confiance en son Dieu qui avait permis certaines circonstances afin de le préparer à vaincre Goliath. Il a cru qu’au fond, et ce quel que soit le niveau de formation reçue, la victoire venait du Dieu Vivant. Tout cela pour dire qu’aucune préparation aussi complète soit-elle ne t’assurera la réussite par tes propres forces. Faire ta part pour être prêt(e) au mariage est nécessaire, mais le fait de t’appuyer sur Dieu et Lui confier toute chose, demeure un solide fondement.

Proverbes 3 : 5-6 (LSG) “Confie-toi en l’Éternel de tout ton cœur, et ne t’appuie pas sur ta sagesse ; reconnais-Le dans toutes tes voies, et Il aplanira tes sentiers”.

Lorsque Dieu veut réaliser Ses plans pour nous, Il a besoin de notre participation en tant qu’humain et aussi de notre foi en Lui. Il est certain que le Seigneur te donne ta part de préparation (et tu ne dois surtout pas la négliger) mais il est clair que la grâce et la force pour s’engager et tenir dans le mariage viennent de Lui Seul. À ton niveau, la préparation ne sera certainement pas parfaite, étant limité(e) dans la chair, néanmoins refuse toute pensée de découragement et d’inquiétude venant du diable. Place ta confiance en Dieu pour l’étape suivante et Il fera au-delà de toutes tes espérances.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close