Search

Être une mère selon le cœur de Dieu

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Sylvia Evans, mère chrétienne de 5 enfants et grand-mère de 18 petits enfants, disait dans une publication : “La charge d’une mère est d’éduquer un être éternel”. Éduquer un enfant est donc un ministère si cher au cœur de Dieu que nous nous devons d’en saisir toute la portée.

En effet :

  • Le devoir d’une mère est d’éduquer l’enfant dans la connaissance de Dieu ;
  • La difficulté d’une mère est d’éduquer l’enfant dans un monde qui rejette Dieu, pour qu’il reflète Sa gloire ;
  • L’encouragement d’une mère est l’assurance que Dieu est avec nous dans toutes les situations ;
  • Le soulagement d’une mère est de se décharger sur un Dieu qui entend sa prière ;
  • L’espérance d’une mère est de rencontrer son enfant devant le trône de Grâce, pour passer l’éternité ensemble.

Comment être une mère selon le cœur de Dieu ?

Je t’invite à un voyage dans la vie des mères dans la Bible. Bien que la Bible en contienne un certain nombre, nous allons porter notre attention sur des modèles particuliers, pour apprendre d’eux.

  • Anne : Les intérêts de Dieu d’abord

La mère de Samuel fut longtemps stérile. Elle est régulièrement citée pour avoir été avec foi, dans la prière,  arracher son miracle. C’est un bon exemple pour tout chrétien.

Un fait marquant sur Anne c’est qu’elle a placé les intérêts de Dieu avant les siens. En plus de sa persévérance, je suis convaincue que c’est d’avoir agi ainsi qui a fait passer sa requête à une autre dimension. Comment l’a-t-elle fait ?

I Sam 1 :11 (SG21) dit : Elle fit le vœu suivant : « Éternel, Maître de l’Univers, si Tu consens à regarder la détresse de Ta servante, si Tu te souviens de moi, si Tu n’oublies pas Ta servante et lui donnes un fils, je le consacrerai à l’Éternel pour toute la durée de sa vie et le rasoir ne passera pas sur sa tête ». Dans la présence de Dieu, elle a compris qu’Il avait plus besoin d’un prophète qu’elle n’avait besoin d’un fils. Servir Dieu par sa maternité est devenue sa priorité. Dieu aime un tel cœur.

Ensuite bébé est arrivé, quelle joie ! Ce bébé tant voulu, cette bénédiction après laquelle elle a tant soupiré. Ce bébé, fruit d’une longue attente, dont il fallait déjà  se séparer. Mais Anne est une femme de parole qui craint l’Eternel. Elle a honoré son vœu. Mère, les paroles qui sortent de ta bouche sont-elles honorables ? Es-tu digne de confiance ? Que tes paroles soient justes et vraies en toutes circonstances.

Enfin, as-tu remarqué qu’elle consacrait un enfant qui n’était pas encore né ? Le pouvoir de la vie est sur ta langue. Tu es en droit de t’approprier cette promesse en Esaïe 54 :13 (LSG) : « Tous tes fils seront disciples de l’Éternel, et grande sera la prospérité de tes fils. »

Déclare la Parole de Dieu sur ton enfant et  une fois qu’il est né, continue de l’arroser de ces paroles. Comme Anne, que ton enfant te voit servir Dieu fidèlement. Assurément et par Sa grâce, quand il vieillira, il ne s’en écartera pas.

  • Déborah : Une mère pour la nation en feu pour Dieu

Non, la Bible ne parle pas de ses enfants, du moins pas explicitement. Mais, au-delà d’enfants biologiques, cette femme s’est comportée en mère devant Dieu.

Juges 5 :7 (LSG) : « Les chefs étaient sans force en Israël, sans force, quand je me suis levée, moi, Débora, quand je me suis levée comme une mère en Israël. »

Déborah était au service de Dieu. La suite du récit nous montre qu’en dehors d’être juge et prophétesse, elle s’est tenue auprès d’un homme de guerre pour libérer le peuple d’Israël. Elle avait pourtant son cabinet « sous son arbre » où le peuple venait à elle. Elle avait aussi un époux. Mais là, son Créateur l’appelait sur le champ de bataille pour libérer son peuple et elle l’a fait jusqu’au bout. Elle connaissait sa mission première : suivre l’Éternel là où Il l’appelait.

La maternité ou le mariage n’y changent rien : Tu es fille du Très Haut et tu as été créée pour propager Sa gloire. Ton mandat est d’aller faire des nations des disciples. Mère, tu seras parfois appelée au combat auprès du Saint-Esprit. Ton combat est spirituel : dans la prière. Paie le prix. Lève-toi !

Déborah savait aussi porter « ses enfants », les encourager, leur rappeler la Parole de Dieu, les guider, célébrer leurs victoires. Sois comme Déborah !

  • Rebecca : Refuse la passivité et sers activement le dessein de Dieu

Rebecca est une très belle jeune femme, douce et bonne. Mais elle est aussi super travailleuse. Elle propose à un vieillard d’abreuver ses chameaux ! Eh bien, cette action a changé le cours de sa vie et l’a propulsée dans la famille de Christ.

Plus tard, mère de jumeaux, elle sait que l’un de ses fils est sur le point d’entrer dans l’histoire. Mais il fallait qu’elle soit attentive au choix de Dieu. Rebecca, à nouveau, se mettra en action. L’on pourrait penser qu’elle a aidé Jacob à usurper ce qui ne lui appartenait pas. Mais voyons ce qui lui a été dit en Gen 25 : 22,23 (LSG) : « Les enfants se heurtaient dans son sein ; et elle [Rebecca] dit : S’il en est ainsi, pourquoi suis-je enceinte ? Elle alla consulter l’Éternel. Et l’Éternel lui dit : Deux nations sont dans ton ventre, et deux peuples se sépareront au sortir de tes entrailles ; un de ces peuples sera plus fort que l’autre, et le plus grand sera assujetti au plus petit. »

C’est forte de ces instructions que, des années plus tard, Rebecca pris sur elle d’introduire Jacob dans la direction où le Seigneur l’attendait. Mère tu as le devoir de connaître le plan de Dieu pour ton enfant. Tiens-toi dans Sa présence, reçois Ses instructions et propulse chacun de tes enfants dans la bonne direction.

Si ces mères ont quelque chose en commun, c’est de suivre le plan de Dieu. Aujourd’hui nous avons la plénitude du Saint-Esprit. En tant que mère tu as une onction spéciale pour servir le Seigneur. C’est dans l’intimité avec Lui que tu y parviendras. C’est dans l’intimité avec Lui que tu seras véritablement une mère selon Son cœur.

Être une mère selon le cœur de Dieu revient aussi à inculquer les valeurs du Royaume à tes enfants : l’amour, la joie, la générosité, la bonté, l’ordre, la discipline, la pureté, la diligence etc. Être une mère selon le cœur de Dieu, c’est enfin remplir l’enfant de la conscience de Celui dont il est véritablement l’enfant : Dieu !


PARTAGER L'ARTICLE SUR

1 comment

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close