Search

Humilité ou timidité : quelle est la différence ?

Spread the love

La timidité est une forte réserve, une sensation d’anxiété et de malaise. C’est un caractère craintif qui crée de l’appréhension, de la gêne et de la honte. Une personne timide est dotée d’une grande sensibilité à l’opinion et au jugement d’autrui. La timidité est aussi une forme de peur : peur du jugement, peur de paraître ridicule, de se sentir ou d’être humilié, etc.

L’humilité est une vertu qui nous pousse à être soumis. Être humble ce n’est pas se déprécier, car la Parole nous dit que nous avons de la valeur aux yeux de Dieu. Être humble, c’est tout simplement être conscient et reconnaître ses faiblesses et ses limites.

La timidité et l’humilité sont donc opposées. L’une c’est la crainte, et l’autre l’acceptation. La timidité pousse à se soucier davantage du regard et de l’avis des autres, plutôt que de se focaliser sur Dieu, sur ce qu’Il pense et dit de nous. On se soucie plus de notre réputation que de notre obéissance à la voix du Seigneur. Or, quand on a fait le choix de donner notre vie au Seigneur, on a accepté de devenir Son serviteur. Notre vie ne nous appartient plus et nous dépendons totalement de Dieu.

Nous avons dans la Bible, une servante qui avait parfaitement compris ce principe. Marie (Fiancée de Joseph) est un bel exemple pour comprendre ce qu’est l’humilité d’un serviteur ou d’une servante. Elle avait ses plans et ses projets, mais elle a choisi de les mettre entre parenthèses pour obéir au Seigneur. C’était une jeune femme qui était affairée dans les préparatifs de son mariage lorsque l’ange Gabriel est venu lui soumettre les projets de Dieu.

Mais cette jeune femme qu’est Marie n’a pas regardé à sa réputation ni aux qu’en-dira-t-on. Elle ne s’est pas souciée de ce que son fiancé Joseph, sa famille ou les Nazaréens pourraient penser d’elle. C’est ça qu’est l’humilité : accepter de mourir à soi-même.

Luc 1 :38 (LSG) « Je suis la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon ta parole !… »

Telle fut la réponse de Marie à l’instruction du Seigneur. L’humilité c’est aussi obéir à ce qu’Il nous demande de faire, sans faux-semblants ni hypocrisie.

L’humilité, c’est reconnaître que tout n’est que grâce ! Ce que nous avons ou nous possédons, que ce soit des choses matérielles ou même spirituelles, comme nos dons ; tout n’est que grâce ! Même le fait d’avoir rencontré le Seigneur et obtenu le Salut, c’est aussi une grâce ! Nous n’avons donc aucune raison de nous enorgueillir.

« Ce n’est ni par la puissance, ni par la force, mais par mon Esprit… », nous dit le Seigneur dans Zacharie 4 :6 LSG. Ce n’est pas par nous-même non plus, que nous allons braver les obstacles et accomplir certaines choses. Car oui, la timidité nous pousse malheureusement à nous taire et à ne pas témoigner les bienfaits de notre Dieu.

On n’ose pas ouvrir la bouche et dire à ce collègue que Dieu est la solution à tous ses soucis. On n’ose pas aller voir cette voisine et prier avec elle. On n’ose pas approcher cette passante avec ce visage triste, pour lui glisser une parole de réconfort. « Mais je ne la connais pas, c’est une inconnue, elle me prendra pour un fou et si elle me rembarre ou m’insulte ? Non, je préfère rester sagement dans mon coin ».

Voici le genre de raisonnements que nous pouvons avoir. Tu ne connais peut-être pas cette personne qui attend le bus ou le métro près de toi, mais Jésus-Christ la connait. Et c’est aussi pour cette personne qu’Il est mort sur la croix à Golgotha !

Lorsque que le Saint-Esprit nous met à cœur de passer à l’action et que nous hésitons, nous l’attristons. C’est comme si nous Lui disions qu’Il a tort de nous faire confiance, et tout cela peut finir par créer de la frustration en nous. Nous devons donc renouveler nos pensées et notre état d’esprit en confessant la Parole de Dieu.

2 Timothée 1 :7-8 (LSG) « Car ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de sagesse. N’aie donc point honte du témoignage à rendre à notre Seigneur… »

Le Saint-Esprit en nous est un Esprit de force, un Esprit de puissance. Nous devons en tant qu’Ambassadeurs du Royaume de Dieu, communiquer la vie et l’amour. Comme dit plus haut, ce n’est par nous-même que nous pourrons accomplir certaines choses, mais seulement par l’Esprit de Dieu.

Le Saint-Esprit, l’Esprit de sagesse saura nous équiper et remplir nos bouches. Ne laissons donc pas la timidité nous éloigner de Dieu et de Ses plans pour nos vies.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close