Search

La crainte de l’Eternel: ce que Dieu déteste.

PARTAGER L'ARTICLE SUR

La crainte de Dieu est le commencement de la sagesse nous déclare Salomon dans le livre de Proverbes 1 V 7. Pour vivre dans cette sagesse, il est important de savoir ce que Dieu déteste. Nous savons pertinemment que Dieu hait le péché sous toutes ses formes. Cependant, dans cet article, nous voulons considérer six choses que Dieu déteste. Quelles sont-elles ? Comment pouvons-nous aussi les détester ?

Ce que Dieu déteste.

Il y a six choses que Dieu déteste, sept qu’Il a en horreur: le regard hautain, une langue menteuse, des mains qui répandent le sang innocent, un cœur qui médite des projets coupables, des pieds empressés à courir au mal, un faux témoin qui profère des mensonges, le semeur de querelles entre frères (Proverbes 6V16-19).

  • Le regard hautain.

Le regard hautain peut faire allusion au regard orgueilleux. L’orgueil est un péché subtil qui peut nous ronger si l’on n’y prend pas garde. Il se manifeste dans notre relation vis-à-vis de Dieu et de nos semblables.  Il nous empêche d’accepter parfois le règne de Dieu dans nos vies et nous pousse à croire que nous sommes supérieurs et plus importants que les autres. La Bible déclare ceci à propos de l’orgueil:

Dieu résiste aux orgueilleux, mais Il fait grâce aux humbles » (1 Pi 5.5).

Quand nous sommes orgueilleux, nous ne donnons pas l’occasion à Dieu de nous élever. Nous érigeons notre propre mur qui nous empêche de connaitre la grandeur.

  • La langue menteuse.

La langue menteuse est celle qui profère le mensonge et calomnie son frère.

Un jour, Jésus reprenait sévèrement les juifs en déclarant que quiconque pratique le mensonge est appelé fils du diable parce que le diable est le père du mensonge:

 Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur et le père du mensonge. (Jean 8V44)

La calomnie est une conséquence de la langue menteuse. La Bible nous recommande d’avoir du recul par rapport à l’usage de ce petit membre du corps qui combien peut causer des dégâts dans la vie d’autrui:

La langue aussi est un feu; c’est le monde de l’iniquité. La langue est placée parmi nos membres, souillant tout le corps, et enflammant le cours de la vie, étant elle-même enflammée par la géhenne (Jacques 3V6)

Si quelqu’un, en effet, veut aimer la vie et voir des jours heureux, qu’il préserve sa langue du mal et ses lèvres des paroles trompeuses.  (I Pierre 3V10)

  • Des mains qui répandent le sang innocent.

De tous les membres du corps, la main est l’organe le plus cité. Si elle a plusieurs fonctions indispensables, la Bible nous met en garde de l’utiliser pour tuer.

Depuis l’ancienne alliance, Dieu condamne tout acte ôtant la vie d’autrui. Dans les dix commandements, Il pouvait déclarer aux enfants d’Israël: Tu ne tueras point (Exode 20V13). Dans la nouvelle alliance, ce principe est encore renforcé par cet ordre donné par le Seigneur Lui-même:

Vous avez entendu qu’il a été dit aux anciens: Tu ne tueras point; celui qui tuera mérite d’être puni par les juges. Mais Moi, Je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d’être puni par les juges; que celui qui dira à son frère: Raca ! mérite d’être puni par le sanhédrin; et que celui qui lui dira: Insensé ! mérite d’être puni par le feu de la géhenne.… (Mathieu 5V21-22)

  • Un cœur qui médite des projets coupables.

Le cœur est le siège de nos émotions et sentiments. Il ne devrait pas être le couloir dans lequel passent nos projets iniques. Jésus déclare que c’est du cœur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies (Mathieu 15V19). De ce fait, nous devons veiller constamment sur notre cœur. Comme nous le recommande le livre des Proverbes:

Garde ton cœur plus que toute autre chose, car de lui viennent les sources de la vie. (Proverbes 4V23)

  • Des pieds empressés à courir au mal.

Hormis les mains qui répandent le sang innocent, Dieu déteste aussi les pieds qui sont empressés à courir répandre le mal. En aucun cas, en tant qu’enfants de Dieu, nous ne devons faire la promotion du mal. La Bible nous encourage à faire le bien car nous avons été créés pour de bonnes œuvres (Éphésiens 2V10). En outre, s’il y a une chose que nos pieds doivent s’empresser de faire, c’est annoncer le message du salut:

Qu’ils sont beaux les pieds de ceux qui annoncent la paix, de ceux qui annoncent de bonnes nouvelles. (Romains 10V15)

  • Le faux témoin qui dit des mensonges et celui qui excite des querelles entre frères.

Le faux témoin est celui qui a la langue menteuse et calomnie son frère. Dieu veut que nous soyons des partisans de la vérité. Nous devons éviter de porter tout faux témoignage à l’égard de nos prochains. Par ailleurs, nous avons la responsabilité de promouvoir la paix entre les frères. Jésus nous a réconciliés pour faire de nous des artisans de paix : Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu (Mathieu 5V9).

La crainte de Dieu c’est détester les choses que Dieu déteste.

En tant qu’enfants de Dieu, nous sommes appelés à Lui ressembler en toute choses. De ce fait, nous devons aimer les choses qu’Il aime et détester les choses qu’Il déteste. En d’autres termes, nous devons voir le péché comme Dieu le voit. Marcher dans la crainte est une bénédiction. Nombreuses sont les promesses qui sont rattachées à ceux qui marchent dans la crainte de l’Eternel.

Craignez l’Eternel, vous Ses saints ! Car rien ne manque à ceux qui Le craignent. (Psaumes 34 : 9)

Prière : Père, apprends-moi à marcher dans la crainte de Ton nom ! Amen.


PARTAGER L'ARTICLE SUR

1 comment

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close