Search

La joie surnaturelle, tu peux la manifester !

Spread the love

Philippiens 4 : 4 (PDV 2017) « Soyez toujours dans la joie en étant unis au Seigneur ! Je le répète, soyez dans la joie »

Avant de transmettre de la joie, il faut que tu sois toi-même joyeux car c’est de ton essence qu’elle émanera pour se déverser dans les vies de tous ceux qui seront amenés à te rencontrer. Je te propose à travers cet article d’aller à la source de la peine dans ta vie et du pourquoi de la joie.

La source de ta peine 

2 Timothée 1 : 7 (LSG) « Car ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de sagesse. »

Comme nous le savons tous, Dieu est Un mais en trois dimensions par le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Etant créés à Son image et à Sa ressemblance, nous le sommes également par l’esprit, l’âme et le corps. Sauf que nous sommes nombreux à nous égarer en nous disant que notre esprit, c’est le Saint-Esprit de Dieu. Il est vrai que nous sommes le temple du Saint-Esprit, et qu’Il réside indéniablement en nous, mais autant Dieu est Esprit, autant nous le sommes aussi, de sorte à ce qu’avant d’exister par l’âme ou le corps, nous existons d’abord en esprit.

Notre esprit, qui s’exprime lorsque l’on prie, c’est par lui que nous communiquons avec le Saint-Esprit ; c’est en lui que sont enfouies toutes les qualités extraordinaires que le Père a mises en nous. C’est nous, notre identité céleste, c’est qui nous sommes réellement et c’est à cela que Jésus aspire pour nous : que nous atteignions et vivions dans Sa plénitude ici-bas.

2 Corinthiens 5 : 7 (LSG) « car nous marchons par la foi et non par la vue »

Tout ceci pour en venir au fait que si l’on est dans la peine, et que l’on vit dans la tristesse, dans un chaos intérieur perpétuel ; c’est que l’on marche par la vue et non par la foi. Reformulons-le autrement ; on dira plutôt que l’on marche selon l’âme, influencée par la chair et par le diable et non par l’esprit. Marcher par la foi, c’est marcher avec notre esprit aux commandes de nos vies et obéissant à la direction du Saint-Esprit.

Quand notre esprit ne domine pas en nous, alors c’est notre âme qui le fait et nous savons tous que lorsque cette dernière est loin de la présence de Dieu, elle est facilement malléable par Satan. Il s’en donnera à cœur joie pour l’embrigader dans des forteresses d’émotions, la limiter en lui répétant sans cesse que ce que Dieu dit est impossible, en la troublant et la brisant au travers de la chute dans un péché, en amplifiant ses émotions les plus terribles, etc.

L’âme est le siège des émotions, des sentiments. Près de Dieu, elle est apaisée et restaurée, mais loin de Lui, elle est dans le chaos et sujette à des crises. C’est l’âme qui se lamente et qui vit dans la culpabilité d’un péché déjà pardonné, c’est l’âme qui est dans l’abattement, en colère et irritable, c’est l’âme qui doit être rééduquée.

Pourquoi devrais-tu être dans la joie ?

Connais-tu ce que l’on appelle la joie surnaturelle ? Eh bien la joie surnaturelle est celle qui émane de la foi surnaturelle de l’homme en Dieu, de notre relation personnelle d’avec Elohim. Comme cette assurance dans le fait que ce que Dieu a dit arrivera certainement quoiqu’il arrive. La joie surnaturelle agit comme la foi surnaturelle, elle est immuable et folle aux yeux des hommes ; c’est pourquoi les amis de Job dans la Bible ne comprenaient pas pourquoi il ne maudissait pas Dieu après toutes les affreuses choses qui lui étaient arrivées.

Quand nous savons qui nous sommes et qui est notre Père, il y a de quoi être dans la joie ; quand nous savons que tout concourt au bien de ceux qui aiment Dieu, il y a de quoi être dans la joie. Lorsque l’on sait que notre Père céleste est un Dieu d’achèvement, il y a de quoi être dans la joie, quand nous savons que la victoire nous est acquise d’avance, la joie nous inonde ! Lorsque l’on sait que bientôt le Fils de l’homme reviendra dans Sa gloire, lorsque l’on pense au paradis que Dieu a préparé pour nous, au fait que nous allons vivre avec le Père côte à côte, il y a de quoi être dans la joie.

Psaumes 118 : 24 (LSG) « C’est ici la journée que le Seigneur a faite : qu’elle soit pour nous un sujet d’allégresse et de joie »

Si je continuais dans cette optique, les raisons n’en finiraient plus tellement la liste est longue en bienfaits que Dieu renouvelle dans nos vies chaque jour, sans même que nous nous en rendions compte.

En conclusion, je dirais que la  joie, qui est une forme de louange à Dieu ne dépend pas de ce que l’on ressent, ni du temps et des circonstances qui peuvent survenir dans notre vie, mais plutôt de ce que l’on sait et ce que l’on sait vient de ce que Dieu a dit et continue de dire sur nous.

Vis par l’esprit, vis par la foi, que ton âme soit restaurée afin de marcher dans la joie surnaturelle, afin d’impacter toutes les sphères autour de toi positivement, afin de marquer ton passage sur terre en transmettant la joie surnaturelle du Père comme Jésus avant nous.

Joyeuse semaine à toi mon ami (e) du bout du monde, je t’aime tellement.

3 comments

  1. Merci de tout cœur pour ce beau texte Éden! Cela me fait un grand bien et me rappelle sans cesse que Dieu est là en tout moment et qu’il ne veut que notre bien à tous qui le reçoit dans son cœur. Louange à toi Seigneur Dieu, je te rend grâce pour tout ce que tu me donne! 🙏

  2. Merci de tout coeur pour ce message qui me rejoint profondément et qu’avec la grâce de Dieu je veux vivre à fond dans le chaos que je traverse actuellement. Que Dieu vous bénisse!

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close