Search

La puissance du témoignage

Spread the love

Nous vivons dans un monde où les mauvaises nouvelles ont tendance à aller plus vite que les bonnes. Il y a « buzz » ou grand partage de nouvelles que quand il s’agit de drames, de catastrophes, de guerres, de crimes, de meurtres, etc. Et tout cela finit par remplir plusieurs personnes de tristesse, d’inquiétude, du sentiment d’insécurité, de peur. Et parfois, ces tristes nouvelles vont aller jusqu’à provoquer le manque d’estime de soi, le désespoir, la dépression, l’isolation, la solitude, l’angoisse, etc. Simplement parce que ces tristes nouvelles affectent lourdement notre âme, en plus de poser un lourd fardeau sur nos épaules.

Comme Il aime tellement Ses créatures que nous sommes, le Seigneur qui est le chemin, la vérité et la vie éternelle, détient la solution que chaque être humain attendait depuis la chute d’Adam : La bonne nouvelle du Royaume. Elle a la particularité d’affecter et de transformer notre homme intérieur, en nous redonnant de l’espoir, en ramenant la confiance en nous, en nous remplissant de joie, de paix et d’espérance ; en nous faisant réaliser que Dieu a un merveilleux plan pour chacun de nous (Jérémie 29 :11), qui mérite d’être répandu.

Dans Luc 8 : 1 LSG la Bible déclare : « Ensuite, Jésus allait de ville en ville et de village en village, prêchant et annonçant la bonne nouvelle du Royaume de Dieu ». Dans Luc 4 : 19,21 LSG la Bible dit encore : « L’Esprit du Seigneur est sur moi, Parce qu’Il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres… Aujourd’hui cette parole de l’Ecriture, que vous venez d’entendre, est accomplie ». Puis avant de partir, Il passa le flambeau à Ses disciples en ces termes : « Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre ». Parce que le Seigneur nous appelle à témoigner de Ses bontés à toutes les nations de la terre, il y a donc une puissance qui se dégage derrière chaque témoignage que nous acceptons de faire.

Voici 7 éléments qui le confirment :

1. Le témoignage démontre hors de tout doute que la puissance de Dieu est réelle

A cause de toutes les mauvaises nouvelles qui nous envahissent, l’humanité a soif de bonnes nouvelles dans lesquelles un homme peut être transformé radicalement, du jour au lendemain. En effet les psychologues, les amis et les conseillers conjugaux peuvent nous aider, mais seul Dieu peut mettre fin à une situation du jour au lendemain, au point de donner à cette personne un puissant témoignage à raconter, afin d’atteindre tous ceux qui désespéraient aussi de sortir des liens dans lesquels Satan les avait attachés. En effet dans Actes 19 : 18-20 LSG la Bible déclare : « Plusieurs de ceux qui avaient cru venaient confesser et déclarer ce qu’ils avaient fait. Et un certain nombre de ceux qui avaient exercé les arts magiques, ayant apporté leurs livres, les brûlèrent devant tout le monde : on en estima la valeur à cinquante mille pièces d’argent. C’est ainsi que la Parole du Seigneur croissait en puissance et en force ». Dans le Psaume 33 :17-19 LSG la Bible déclare : « Le cheval est impuissant pour assurer le salut, et toute sa vigueur ne donne pas la délivrance. Voici, l’œil de l’Éternel est sur ceux qui Le craignent, sur ceux qui espèrent en Sa bonté, afin d’arracher leur âme à la mort et de les faire vivre au milieu de la famine ».

2. Le témoignage rend notre victoire définitive sur Satan et son armée

Parce que tout témoignage rend ferme notre assurance, ainsi que celle de toutes les personnes qui nous écoutent avec le cœur ouvert, et parce que la foi est une ferme assurance de ce qu’on espère, celui qui témoigne démontre en fait que grâce au sang de l’Agneau, il a été capable de vaincre Satan dans un ou plusieurs domaines de sa vie. Aussi Dieu peut faire la même chose dans la vie de tous ceux qui L’écoutent avec foi. C’est ainsi que dans Ephésiens 6 : 16 LSG la Bible déclare : « prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin ». Toute personne qui accepte d’être le témoin du Christ accepte en fait de rendre manifeste cette parole des écritures qui déclare dans Apocalypse 12 : 11 LSG : « Ils l’ont vaincu à cause du sang de l’agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n’ont pas aimé leur vie jusqu’à craindre la mort ». Derek Prince avait l’habitude de le traduire ainsi : « Nous obtenons la victoire sur Satan quand nous témoignons personnellement de ce que la Parole de Dieu dit que le sang de Jésus fait pour nous ». Voilà qui explique pourquoi certaines personnes qui refusent de témoigner publiquement, finissent par perdre l’assurance de leur victoire et Satan parvient à les piéger de nouveau, parce qu’ils ont refusé de confesser publiquement ce que le sang de l’Agneau a fait pour eux. Cela ne sera pas notre partage, au nom suprême de Jésus.

3. Le témoignage atteste que nous sommes une lettre de Christ

Parce que le monde est rempli de mauvaises nouvelles, parce que le monde ne croit plus aux bonnes nouvelles, le témoignage a ceci de puissant qu’il nous permet de devenir la preuve vivante des transformations que seul Dieu peut opérer dans la vie de Ses créatures. Beaucoup de personnes espèrent obtenir un miracle dans l’un ou l’autre domaine de leur vie ; nombreux prient en secret pour cela, mais très peu obtiennent cette grâce. Pas parce que Dieu est sélectif, simplement parce que très peu ont la foi de courir après leurs miracles. Alors quand nous-mêmes avons vu la main de Dieu se déployer dans nos vies, nous devenons une lettre vivante que Christ envoie au monde rempli de désespoir, de souffrance et d’abandon. Ainsi, un seul témoignage de notre part, des dizaines, des centaines voire de milliers de personnes peuvent désormais obtenir l’assurance qui produit la foi. C’est ainsi que dans 2 Corinthiens 3 : 3-4 LSG l’Apôtre Paul écrit : « Vous êtes manifestement une lettre de Christ, écrite, par notre ministère, non avec de l’encre, mais avec l’Esprit du Dieu vivant, non sur des tables de pierre, mais sur des tables de chair, sur les cœurs. Cette assurance-là, nous l’avons par Christ auprès de Dieu ».

4. Le témoignage nous procure un zèle extraordinaire

Beaucoup de personnes qui ne sont pas allées dans les écoles bibliques ou théologiques, pensent qu’il faut attendre d’obtenir un diplôme pour parler devant plusieurs personnes, devant une assemblée au point d’impacter leurs vies. Quoique les écoles des prophètes existaient depuis l’ancienne alliance, le Seigneur n’appelle pas tout le monde à faire des grandes études bibliques. Il nous appelle uniquement et simplement à devenir Ses témoins. Et quand l’on accepte de témoigner de la bonté de l’Eternel dans nos vies, en fait nous revêtons une arme redoutable contre l’armée de l’ennemi, selon que dans Ephésiens 6 : 15 LSG la Bible déclare : « mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l’Evangile de paix ». C’est ce qu’avait compris le possédé de Gadara. Ayant repris ses sens, il demanda la permission de monter dans la barque avec le Seigneur, qui lui répondu dans Marc 5 : 19-20 LSG : « Va dans ta maison, vers les tiens, et raconte-leur tout ce que le Seigneur t’a fait, et comment Il a eu pitié de toi. Il s’en alla, et se mit à publier dans la Décapole tout ce que Jésus avait fait pour lui. Et tous furent dans l’étonnement ». Il fut plus que ce que le Seigneur lui avait demandé. A cause de la puissance du témoignage qu’il transportait et qui lui avait conféré un zèle extraordinaire. Paul dira même dans Romains 10 : 15b : « Qu’ils sont beaux les pieds de ceux qui annoncent la paix, de ceux qui annoncent de bonnes nouvelles ! ».

5. Le témoignage transporte et communique l’espérance autour de nous

Comme je ne cesse de le dire, le témoignage transporte une immense dose d’espérance. Tous ceux qui étaient sur le point d’abandonner leurs combats contre la maladie, le divorce, le chômage, le racisme, la dépression, la tristesse, etc., vont soudainement réaliser l’immense amour que Dieu a pour chacun, au travers du témoignage d’une personne qui subit ou a vécu la même chose que nous, et qui a pu s’en sortir. Cette bonne nouvelle sera comme une eau fraîche dans son cœur. Aussi dans Proverbes 25 : 25 LSG la Bible déclare : « Comme de l’eau fraîche pour une personne fatiguée, ainsi est une bonne nouvelle venant d’une terre lointaine ». Cette terre lointaine c’est le Royaume de cieux, dont le représentant sur terre n’est nul autre que le Saint-Esprit. Et justement, Il est là pour nous rappeler que Dieu nous aime, qu’Il ne nous a jamais oubliés. Il ne faut garder espoir, entretenir l’espérance en Lui. Aussi dans Romains 5 : 5 LSG la Bible déclare : « Or, l’espérance ne trompe point, parce que l’amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit qui nous a été donné ».

6. Le témoignage propage la joie et la paix du Royaume des cieux ici sur terre

Dans Luc 2 : 20 LSG les anges annoncèrent en ces termes la naissance du Messie : « Mais l’ange leur dit : Ne craignez point ; car je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple le sujet d’une grande joie ». Quand on entend un témoignage sur les bontés de Dieu, une vraie joie pure se répand dans notre cœur, toute une paix extraordinaire nous envahit, pour chasser toutes nos inquiétudes du moment, parce que Dieu veut que Sa joie ainsi que Sa paix soient notre force (Néhémie 8 :10 LSG ; Psaume 28 :7 LSG). C’est cette joie et cette paix qui constituent le lumignon dont se saisissent les personnes à qui on annonce la bonne nouvelle, au point de leur permettre de saisir le bras tendu de Dieu, pour accéder à la justification en Christ par la foi, grâce à la puissance du témoignage des disciples de Christ. Aussi dans Romains 14 : 17-18 LSG la Bible déclare : « Car le royaume de Dieu, ce n’est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit. Celui qui sert Christ de cette manière est agréable à Dieu et approuvé des hommes ».

7.  Le témoignage fait de nous un ambassadeur loyal et fidèle

Dans l’ancienne alliance déjà, l’ombre des choses à venir, l’Eternel avait demandé ceci à Son prophète, dans Esaïe 40 : 9-11 LSG : « Monte sur une haute montagne, Sion, pour publier la bonne nouvelle ; élève avec force ta voix, Jérusalem, pour publier la bonne nouvelle ; élève ta voix, ne crains point, dis aux villes de Juda : Voici votre Dieu ! Voici, le Seigneur, l’Éternel vient avec puissance, et de Son bras Il commande ; Voici, le salaire est avec Lui, et les rétributions Le précèdent. Comme un berger, Il paîtra Son troupeau, Il prendra les agneaux dans Ses bras, et les portera dans Son sein ; Il conduira les brebis qui allaitent ». A Paul aussi le Seigneur dira dans Actes 26 :16 LSG : « Mais lève-toi, et tiens-toi sur tes pieds ; car Je te suis apparu pour t’établir ministre et témoin des choses que tu as vues et de celles pour lesquelles Je t’apparaîtrai ». Toute personne qui transporte un témoignage et accepte de le partager, agit donc en tant qu’un ambassadeur loyal et fidèle du Seigneur Jésus, qui a accepté de donner Sa vie pour nous, afin que les pécheurs du monde entier sachent que : « la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée. Elle nous enseigne à renoncer à l’impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété, en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus-Christ, qui s’est donné Lui-même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité, et de se faire un peuple qui Lui appartienne, purifié par Lui et zélé pour les bonnes œuvres ».

En grec, le mot témoin se dit : « Martus », qui a donné le mot « martyr » et qui signifie : « Ceux qui après Son exemple ont prouvé la force et l’authenticité de leur foi en Christ en supportant une mort violente ». Nous n’avions peut-être pas réalisé jusqu’ici la nature de notre appel en Christ, lequel nous appelle à répandre le témoignage de la puissance de Christ autour de nous, si du moins nous-mêmes y croyons. Car celui qui parle, démontre qu’il a cru. Mais celui qui se tait, avale son témoignage et se prive d’une victoire éclatante sur Satan. C’est ainsi que dans 2 Corinthiens 4 : 13 LSG l’Apôtre Paul, inspiré du Saint-Esprit écrira : « Et, comme nous avons le même esprit de foi qui est exprimé dans cette parole de l’Ecriture : J’ai cru, c’est pourquoi j’ai parlé ! nous aussi nous croyons, et c’est pour cela que nous parlons ».

Je prie que la culture du témoignage devienne le partage de chaque disciple, au point de nous emmener tous à tenir un cahier d’exaucements, dans lequel nous écrirons tous les miracles, quels qu’ils soient, que le Seigneur ne cesse de faire dans nos vies ou au travers de nous. Ainsi, partout où nous passerons, nous démontrerons avec assurance et puissance que Christ est vivant, qu’Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement. Avec pour but de répandre constamment la bonne odeur de Christ autour de nous, afin de remplir d’espérance la multitude de personnes qui ont soif de Dieu et de Sa bonne nouvelle, pour les emmener à s’en imprégner et à se l’approprier à leurs tours.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close