Search

Le célibat : ce qu’il est et ce qu’il n’est pas !

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Nous passons tous par un temps de célibat, un moment ou un autre de notre vie. Que ce soit après une courte ou une longue relation, ou depuis toujours, cette phase est assez mal vue. Nous avons l’impression d’avoir manqué quelque chose. Le célibat est rempli de clichés négatifs et nous nous sommes conformés à ces images. Mais j’ai une Bonne Nouvelle : le célibat a de bons côtés et nous allons voir ce qu’est le célibat et ce qu’il n’est pas.

Le célibat ne constitue pas le plan de Dieu pour tous Hommes.

Dès la création de l’Homme, Dieu n’a pas voulu que ce dernier passe sa vie tout seul, en tant que célibataire. C’est Genèse 2:18 (LSG) qui nous le dit:  » L’Éternel Dieu dit : Il n’est pas bon que l’homme soit seul ; Je lui ferai une aide semblable à lui. » Il savait que l’homme avait besoin d’une femme et inversement. Si Dieu a créé l’homme et la femme, c’est pour qu’à deux, ils accomplissent Ses plans. Il ne faut pas rejeter la faute sur Dieu en disant : « Seigneur jusqu’à quand devrais-je attendre mon conjoint de destinée ? » ou encore « Peut-être que Dieu ne veut pas ! ». Dans certains cas, comme nous le verrons plus loin, oui. Mais ils sont très rares. Néanmoins, ne nous lamentons pas sur notre sort en pensant que le célibat de tous, vient de Dieu. Si c’était réellement le cas, Adam aurait été tout seul sur Terre, sans le moindre problème. Et à part lui, il n’y aurait personne d’autre pour peupler la Terre.

Le célibat n’est pas une malédiction.

Beaucoup de personnes autour de nous sont en couple, fiancées ou mariées, sauf nous. Il faut savoir que ce n’est pas une course et il ne faut pas systématiquement tout prendre comme une malédiction.

Jérémie 29 : 11 (LSG) » Car Je connais les projets que J’ai formés sur vous, dit l’Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance. »

Dieu n’a aucun mauvais plan pour nous. S’Il veut nous faire attendre, alors attendons notre promesse avec sagesse. Il connaît nos besoins, la personne qui nous est destinée et sait quand la rencontre se produira. Dieu ne nous a pas oubliés, pas même un seul de Ses enfants ne peut souffrir de cela. Ne nous lamentons donc pas sur notre situation, mais choisissons de toujours voir le verre à moitié plein.

Le célibat n’est pas pour une vie de débauche.

Il ne faut pas profiter de la saison du célibat pour multiplier les rencontres amoureuses avec plusieurs hommes ou femmes. Trop de célibataires profitent de leur désengagement pour avoir des relations sexuelles par-ci par là, dès qu’ils en ont l’occasion car il n’y a rien de sérieux dans ce qu’ils font. Ce qu’ils devraient savoir, c’est que des liens se créent au travers des relations sexuelles. Et pour s’en défaire, il faut faire bien plus que bloquer juste le numéro de téléphone de la personne.

1 Corinthiens 7 : 2 (LSG) « Toutefois, pour éviter l’impudicité, que chacun ait sa femme, et que chaque femme ait son mari. »

Dieu n’autorise les relations sexuelles que dans le cadre du mariage. En dehors de ce cadre, elles constituent un péché. Il est possible d’avoir des envies sexuelles, mais il faut s’armer d’une grande patience et fuir toute forme d’impudicité.

Le célibat est un temps pour soi.

Quand nous sommes célibataires, cela signifie que nous ne vivons pas de relation amoureuse avec une personne du sexe opposé. Nous restons très souvent figés sur le cliché du célibat = solitude. Certes, dans le célibat il y a une solitude mais une bonne.

Ecclésiaste 3 : 1 (LSG) :  » Il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux. »

C’est dans le célibat que nous avons tout notre temps. Le temps de prendre soin de nous, de reprendre nos études, de travailler beaucoup plus, de monter nos projets, de voyager, de voir nos proches ou même de faire des rencontres. Le temps que nous passons dans le célibat, n’est pas le même que celui que nous aurons une fois en couple. Dans le couple, les décisions se prennent à deux, les projets personnels sont à discuter et peuvent se transformer en projet à deux. Nous ne pourrons plus passer autant de temps au téléphone avec notre meilleur(e) ami(e) ou notre parent, afin de ne pas trop ignorer la présence de notre conjoint.

Le célibat est un temps à part pour Dieu.

C’est la meilleure période pour se concentrer sur Dieu. Quand Dieu a créé l’homme, c’était pour établir une relation riche et pleine avec Lui, vu que nous avons plus de temps libre. Alors utilisons-le pour le Lui accorder. La croissance spirituelle est avant tout personnelle. Profitons du fait que nous sommes seul(e) pour parler avec Dieu, pour découvrir Ses plans pour nous, notre appel, etc. Plus tard, une fois que nous serons engagé dans une relation, il ne faudrait pas non plus négliger totalement ce tête-à-tête que l’on avait déjà avec Dieu. Car prier à deux ou en groupe est aussi une excellente chose. Mais se retrouver seul(e) avec l’Epoux (Christ) est encore mieux.

Le célibat est parfois un don

Quand nous sommes célibataires et surtout depuis bien trop longtemps, nous nous cherchons des excuses et essayons de nous rassurer: « Si je suis célibataire c’est que Dieu veut que je le sois. » ou encore: « C’est un don de Dieu. » Avant de s’auto-proclamer célibataire, parce que Dieu l’aurait décidé ainsi, il faut savoir que ce don est pour certaines personnes comme ceux qui ont un handicap moteur ou psychologique, ou bien les eunuques pour Dieu.

Matthieu 19:12 (LSG):  » Car il y a des eunuques qui le sont dès le ventre de leur mère ; il y en a qui le sont devenus par les hommes ; et il y en a qui se sont rendus tels eux-mêmes, à cause du royaume des cieux. Que celui qui peut comprendre comprenne.« 

Les eunuques ne sont plus d’actualité mais à l’époque, ils étaient choisis pour vivre dans le célibat. Ils ne ressentaient pas l’envie de fonder une famille ou bien de se marier. Ce n’est pas parce que le célibat dure un moment que cela veut dire que nous avons le don de célibat. Si l’envie de construire une vie de famille monte dans notre cœur, cela veut dire que nous n’avons pas le don de célibat.

Le célibat est un choix.

1 Corinthiens 7:7-8 (LSG): « Je voudrais que tous les hommes fussent comme moi ; mais chacun tient de Dieu un don particulier, l’un d’une manière, l’autre d’une autre. A ceux qui ne sont pas mariés et aux veuves, je dis qu’il leur est bon de rester comme moi. »

Certains considèrent que c’est une perte de temps que de se marier, car cela coûte trop cher, etc. D’autres en revanche, préfèrent consacrer leurs vies à Dieu, à temps plein. Toutes ces personnes veulent simplement passer leur vie entière à servir Dieu, tout en sachant qu’une vie de famille serait compliquée à gérer. Au vu de l’appel de Paul, il lui était impossible de fonder une famille. Il l’aurait négligée et aurait causé des souffrances qu’il a sagement préféré éviter. Même si certains chercheurs veulent prouver le contraire, Jésus était bel et bien célibataire. Il n’était pas venu pour se marier, élever des enfants et avoir des petits-enfants. Sa seule mission était de sauver l’humanité en mourant sur la Croix. Si nous voulons consacrer notre vie à Dieu sans nous marier, Dieu peut agréer ce choix.

Le célibat est une période de préparation au mariage.

C’est un temps de préparation personnelle. Nous nous examinons et voyons ce qui est à améliorer en nous, que ce soit notre caractère, ou bien nos mauvaises habitudes. Il y a certaines choses que nous pouvons corriger avant d’entrer dans une relation. Est-ce que nous aimerions que notre futur conjoint réalise que nous aimons traîner au lit sans rien faire de concret de notre journée ? Que nous n’avons aucune ambition ? La liste est longue…alors il est important de faire une vraie introspection avant de s’engager. Cela évitera les mauvaises surprises. Apprenons également à guérir de nos blessures intérieures. Nous ne pouvons pas entrer dans une relation si nous n’avons pas un minimum de confiance en soi et de confiance en l’autre. Aimons-nous, nous-mêmes avant qu’une autre personne puisse nous aimer.

Arrêtons de voir le célibat comme une punition ou un oubli de Dieu. Dieu voit et sait toute chose. Restons avant tout focalisés sur Dieu et soyons ancrés en Lui. Toute chose viendra en son temps, entre autres, le futur mari ou la future femme. Soyons donc des célibataires épanouis pour Dieu et avec Dieu !


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close