Search

Le chrétien peut-il être militant ?

Spread the love

Un militant est une personne qui défend activement une cause à laquelle il croit fermement. Pour cela, il participe à plusieurs actions ou activités pour faire entendre sa voix ou son opinion. En tant que chrétien, il est normal de se poser la question sur la compatibilité entre la foi chrétienne et le militantisme. Si la question est de savoir si nous pouvons adhérer à une cause ou une autre, il est clair qu’il n’y aucun inconvénient à ce sujet, pourvu que la cause ne soit pas en contradiction avec notre foi. Le problème se pose dans la manière de manifester son adhésion à cette cause, et c’est là que le chrétien ne doit pas se confondre au monde.

Bien souvent, on brandit l’exemple du pasteur Martin Luther King qui fut un grand militant pour la cause des noirs. Mais ce qu’on ne ressort pas de son histoire est qu’il était un partisan de la non-violence. Ce qui nous démontre bien que la violence utilisée comme moyen pour militer pour une cause n’est pas la bonne manière d’aborder les choses. Dieu ne nous invite pas à la violence pour faire entendre nos voix. Et nous ne devons pas nous fondre dans la masse quand il s’agit de manifester pour une cause, et oublier notre identité.

Un chrétien peut être militant, d’ailleurs il l’est déjà naturellement. Parce que dès sa nouvelle naissance, il a décidé d’adhérer à une cause, la cause de Christ. Nous défendons la cause de l’évangile devant des gens qui nous rejettent ouvertement, mais la Bible ne nous demande pas de leur faire violence, mais plutôt de les aimer et de prier pour eux. Nous défendons la cause des orphelins, des personnes démunies, nous travaillons pour que le bien triomphe du mal. Nous sommes déjà militants !

Maintenant si tu assimiles le militantisme à des manifestations violentes où on démolit tout sur son passage, on fait violence aux gens, et on injurie ouvertement les autorités du pays par des propos irrespectueux et grossiers, laisse-moi te rappeler que cela n’est pas conforme à ta foi. La Bible nous recommande d’honorer nos autorités et d’être en paix avec tous autant qu’on le peut. Car toute autorité vient de Dieu.

Romains 13 : 1-2 (LSG) « Que toute personne soit soumise aux autorités supérieures ; car il n’y a point d’autorité qui ne vienne de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu. C’est pourquoi celui qui s’oppose à l’autorité résiste à l’ordre que Dieu a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes. »

Romains 12 : 18 (LSG) « S’il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes. »

Réagir sous le coup des émotions, par colère ou par désir de vengeance ne glorifie pas Dieu. Si tu décides de participer à des activités de manifestations, sonde déjà ton cœur et demande-toi quelle est ta motivation première ! Il y a plusieurs façons de manifester ton adhésion pour une cause, et tu n’es pas obligé de t’adapter à ce qui se fait autour de toi. Avant d’initier un mouvement de protestation, rassure-toi aussi que c’est bien Dieu qui t’envoie dans cette mission. Il ne faut agir sur un coup de tête et déclarer le faire au nom de Dieu. Il n’y a pas eu plusieurs Martin Luther King.

Nous sommes appelés à différentes choses, à chacun son appel et la capacité surnaturelle que Dieu lui donne pour accomplir les choses. Il y a des chrétiens qui vivent dans des pays très reculés et dans des conditions difficiles pour prêcher la bonne nouvelle, et ils ne sont pas moins chrétiens parce qu’ils ne descendent pas dans la rue pour réclamer des droits.

Au temps de Jésus, Son peuple souffrait d’une oppression des romains, mais Il n’a jamais encouragé personne à se lever contre les romains. Ce n’était pas Sa mission. Quand on a lui tendu un piège pour l’amener à se prononcer contre l’impôt qu’il fallait payer à César à l’époque, Il a su répondre avec sagesse, sans injurier les autorités romaines. Jésus savait que la lutte n’était pas contre les hommes.

1 Timothée 2 : 1-3 (LSG) « J’exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes, pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté. Cela est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur. »

Si je te demandais combien de temps tu mets de côté pour prier pour les autorités étatiques de ton pays, que répondrais-tu ? Généralement, on s’empresse de manifester par toutes sortes de moyens alors que nous ne faisons pas notre part, selon ce que la Bible nous recommande en tant qu’enfants de Dieu, pour avoir une vie paisible et tranquille.

Oui tu peux être militant d’une cause qui ne s’oppose pas à ta foi. Oui tu peux faire connaître clairement ton opinion sur un sujet, d’ailleurs nous sommes appelés à assumer nos convictions. Mais rassure-toi de le faire dans le respect des autres et des autorités. Oui tu peux utiliser des moyens pour faire entendre ta voix, mais sonde d’abord tes motivations et éloigne-toi de la violence et de la rébellion contre les autorités. Le seul cas où le chrétien a le droit de ne pas se soumettre à ses autorités est lorsque ces derniers exigent de lui le renoncement à sa foi. Tant que tu as la possibilité de confesser publiquement ta foi, rends grâce et travaille à en toucher plus avec la bonne nouvelle. C’est là la cause première pour laquelle tu dois militer.

Pour finir, il faut comprendre que le combat est ailleurs. Nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang comme il est écrit dans Ephésiens 6. Tu n’as pas à t’attaquer aux gens, mais à tout un système de pensées, le système du monde, avec derrière le diable qui agit à travers les hommes pour instaurer le règne du royaume des ténèbres autant qu’il peut. Voici ce qu’il est écrit dans 2 Corinthiens 10 : 5 (LSG) « Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ. ». Et cela n’est possible que dans la prière avant tout. Nous avons tendance à minimiser ou mépriser le pouvoir de la prière.

Si vraiment tu as une cause à cœur et que tu désires un changement, commence à prier pour la situation. Laisse le Seigneur te montrer les actions que tu peux mener. N’as-tu jamais remarqué que généralement Dieu aime utiliser des stratégies tout à fait inédites pour abattre des forteresses comme la muraille de Jéricho ? Si au lieu de protester dans la rue contre les injustices contre les enfants, tu prenais en charge les enfants déscolarisés de ton quartier ? Ne serais-tu pas plus efficace ? C’est bien là une manière concrète de protester. Milite à la manière de Dieu, c’est ce qu’Il attend de toi, Son enfant.

1 comment

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close