Search

Le confinement ; une occasion en or pour rafraîchir nos relations ?

Les temps sont durs. Avec le COVID-19 qui se propage, le nombre de morts qui augmente tous les jours, la peur, la terreur, le découragement s’emparent de nous. Mais aujourd’hui, je t’invite à voir les choses d’une autre façon et à cesser de remplir ton âme d’inquiétude.

Il y a une chose que ce confinement nous offre, et ce gratuitement. C’est une chose après laquelle nous courons sans cesse. Son absence nous fait nous plaindre et nous fait stresser. Mais surtout, cette chose n’est pas achetable et elle n’a pas de prix.

Cette chose, c’est le temps. Ce confinement nous donne du temps. Curieusement, nous sommes vivement encouragés, voire suppliés à rester chez nous et à ne pas sortir. De ce fait, nous n’avons plus d’excuses. Maintenant, on nous offre un cadeau si précieux, si valeureux qu’il s’avère indispensable d’apprendre à bien l’exploiter !

Avant le confinement, nous avons subi en permanence des pressions à cause du travail, des études, de la routine quotidienne. Nous n’avons plus le temps d’être en famille, de passer de bons moments ou d’échanger. Certains, malheureusement, n’ont presque plus l’occasion de se parler tant chacun est pressé par le temps. Les relations dans la famille se limitent à des « bonjours » routiniers. Il n’y a plus de place pour l’affection ni le partage.

Romains 8 : 28 (LSG) « Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. »

Alors, exploitons ce confinement à bon escient. Au lieu de perdre notre temps devant le téléphone, la tablette, l’ordinateur, il y a autre chose de plus précieux que les jeux, les réseaux sociaux ou encore le sommeil ! Pour ceux qui ont encore la chance de passer ce confinement en famille, ne ratons pas cette occasion pour rafraîchir les relations et raviver la complicité. Pour cela, il existe beaucoup d’activités que nous pouvons faire. Nous en citerons juste quelques exemples.

1. Prendre le temps de manger ensemble

Avant le confinement, les enfants sont pressés d’aller à l’école, les adultes ont peur d’être en retard au travail, chacun a son emploi du temps. Par conséquent, on n’a plus le temps de partager le repas comme il le faut. Le matin, chacun emporte quelque chose à manger avec soi. Le midi, la plupart déjeunent à l’école ou au bureau. Et enfin, le soir, chacun est épuisé si bien que même si la famille dîne ensemble, l’ambiance est tellement calme, monotone et glaciale. Maintenant, nous avons le temps. Préparons de meilleurs repas et passons de meilleurs moments avec notre famille.

2. Profiter du confinement pour éduquer les enfants

À part l’éducation que les enfants reçoivent de l’école, n’oublions pas que les parents ont eux aussi des devoirs envers leur progéniture. Or, il n’est pas évident — surtout si on travaille tout le temps du matin au soir — de s’occuper de l’éducation des enfants.

Alors en ce temps de confinement, profitons-en pour le faire. Accordons une attention plus particulière à l’éducation spirituelle. Rappelons aux enfants les bonnes valeurs, les règles de bonne conduite, le savoir-vivre en communauté, etc. Rappelons-leur qui est Dieu, Son amour, Sa bonté, Ses manières de faire. Pour cela, vous pouvez regarder des films spirituels ensemble, ou prier ensemble, ou écouter des enseignements en ligne ensemble ou discuter tout simplement. Il existe d’innombrables options.

3. Se montrer de l’affection et de l’amour

C’est le temps de combler les vides. Montrons aux autres qu’on les aime et qu’ils sont importants pour nous. Nous n’en avons pas toujours l’occasion quotidiennement. Et pourtant, nous n’imaginons pas l’effet que cela peut produire chez l’autre. Il faut que chaque membre de la famille puisse se sentir aimé et soutenu. Bien qu’il soit interdit de sortir pour faire du pique-nique ou de se promener, nous pouvons très bien trouver d’autres activités qu’on peut faire à la maison.

1 Timothée 5:8 « Si quelqu’un n’a pas soin des siens, et principalement de ceux de sa famille, il a renié la foi, et il est pire qu’un infidèle. »

Notre famille est un cadeau précieux venant de Dieu. Alors, prenons-en soin et profitons de leur présence. Ce confinement ne durera pas longtemps. Ce virus va disparaître très bientôt au nom de Jésus. Mais, si nous devons pour le moment rester chez nous, autant en profiter pour renforcer les liens et sortir de ce confinement plus soudés que jamais !

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close