Search

Le Sabbat: c’est samedi ou dimanche ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Avant toute chose, revenons à l’origine du mot: Le « Shabbath » en hébreu signifie repos, c’est la cessation d’activité. Dieu a béni, sanctifié, et a donné le samedi qui est le septième jour de la semaine, pour se reposer de tout ce qu’Il avait fait lors de la création du monde (Genèse 2 :3). Puis, Dieu ordonne à Son peuple de l’observer et de l’honorer pour plusieurs raisons.

Premièrement c’était un signe d’appartenance à Dieu; ils commémoraient leur sortie d’Egypte. Deuxièmement, c’était pour interrompre leur travail quotidien et avoir un jour de repos, pour se consacrer, L’adorer et développer une relation intime avec Lui. Ils devaient aussi s’aider mutuellement et vivre en communion fraternelle. Le Sabbat c’est le samedi, et non le dimanche (Exode 20 :8-10).

Sous l’Ancienne alliance, l’obéissance de l’homme à la loi était la base de son salut. Il fallait observer tous les dix commandements et notamment le Sabbat; son but était de conduire l’homme au salut en Jésus-Christ (Galates 3 :23-25). D’ailleurs, Jésus n’a pas aboli le principe du jour de repos.

 Matthieu 12 :8(LSG) Car le Fils de l’homme est maître du Sabbat.

Celui-ci avait été donné pour le bien être spirituel et physique du peuple afin qu’il se repose et jouisse du fruit de son labeur et non pour qu’il en devienne esclave. Là aussi, Jésus peut disposer du sabbat en prenant la même liberté à l’égard des ordonnances que celle prise par David quand il était rejeté et dans le besoin.

D’autre part, le Seigneur apporte à l’homme pécheur un repos combien supérieur à celui du septième jour.

Marc 2 :27-28 (LSG) Puis Il leur dit: Le sabbat a été fait pour l’homme, et non l’homme pour le sabbat, de sorte que le Fils de l’homme est maître même du sabbat.

Le salut et la grâce sont les promesses de Dieu pour l’humanité, par la rédemption est Christ. Matthieu 5 :17 (LSG) Ne croyez pas que Je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; Je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.

Observer le  Sabbat ne nous sauve pas comme disent certains. Nous sommes entrés par la foi dans le repos de Dieu qu’Il nous a donné en Christ, comme le dit Hébreux 8 :7-10.

Les juifs, les adventistes et les baptistes observent leur Sabbat le samedi, comme jour de repos, comme le préconisait Dieu à Son peuple dans:

 Exode 16 :29-30 (LSG) Considérez que l’Éternel vous a donné le sabbat; c’est pourquoi Il vous donne au sixième jour de la nourriture pour deux jours. Que chacun reste à sa place, et que personne ne sorte du lieu où il est au septième jour.  Et le peuple se reposa le septième jour.

Pour eux, c’est un commandement à observer, et on ne peut y déroger. Il s’appuient sur plusieurs versets dont celui d’Exode 31 :12-13. Sous la nouvelle alliance, nous vivons par la grâce en Jésus-Christ et sommes morts à la loi.

Jean1 :17 (LSG) Car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ.

Galates 3 :10-11 (LSG) Car tous ceux qui s’attachent aux œuvres de la loi sont sous la malédiction; car il est écrit: Maudit est quiconque n’observe pas tout ce qui est écrit dans le livre de la loi, et ne le met pas en pratique. Et que nul ne soit justifié devant Dieu par la loi, cela est évident, puisqu’il est dit: Le juste vivra par la foi. Or, la loi ne procède pas de la foi; mais elle dit: Celui qui mettra ces choses en pratique vivra par elles.

Actes 20 :7 (LSG)  Le premier jour de la semaine, nous étions réunis pour rompre le pain. Paul, qui devait partir le lendemain, s’entretenait avec les disciples, et il prolongea son discours jusqu’à minuit. Il y avait beaucoup de lampes dans la chambre haute où nous étions assemblés.

Les premiers chrétiens se réunissaient dimanche, parce que pour eux c’était « le jour du Seigneur » Apocalypse 1.10(LSG). Ils ont choisi de célébrer et d’adorer Dieu pour commémorer la résurrection de Jésus-Christ. Mais le dimanche est en aucun cas le Sabbat. Mais il considéré comme un jour de repos.

Paul et Barnabas allaient prêcher le samedi à la synagogue (Actes 13.14-43; Actes 17.1-2 ; et  Actes 18.4). Ils y allaient pour répandre l’évangile, et exhorter le peuple à demeurer sous la grâce et à sortir de tous des rites de la loi, et des traditions.

 Colossiens 2 :16 (LSG) Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d’une fête, d’une nouvelle lune, ou des sabbats: qui ne sauvent pas. C’était l’ombre des choses à venir, mais le corps est en Christ.

En Jésus-Christ, à tout moment on peut passer du temps dans la présence de Dieu, nous mettre à part, en nous consacrant à Dieu jour et nuit dans la méditation de la Parole, le jeûne, la prière, la louange et l’adoration. Egalement en exerçant la miséricorde, en visitant les personnes seules et malades, en prenant du temps avec nos familles, etc.

Nous adorons Dieu chaque jour par le sacrifice de Christ et vivons dans le repos sabbatique. Tout notre temps appartient à Dieu.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close