Search

Les péchés que Dieu n’aime pas mais que je commets quand même.

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Quels sont ces graviers qui gênent notre marche chrétienne ? Parfois il nous arrive de commettre des actes, de dire certaines paroles et nous les excusons avec toute sorte de faux raisonnements. Ces choses qui paraissent insignifiantes à nos yeux mais qui ne sont pas agréables aux yeux de Dieu. Cet article a pour but de nous faire prendre conscience de certains péchés que nous excusons alors qu’ils ne plaisent pas à Dieu.

La critique.

Ephésiens 4 : 29-30 (LSG) « Qu’il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise, mais, s’il y a lieu, quelque bonne parole, qui serve à l’édification et communique une grâce à ceux qui l’entendent. N’attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption. »

Une des définitions de la critique dit que la critique est le fait de ressortir uniquement les défauts d’une chose ou d’une personne. J’ai relevé que dans les moments d’Agape, de rassemblement et de partage entre frères et sœurs, nous pouvons soit nous édifier soit nous polluer. Souvent nous avons tendance à ne mettre en lumière que le mauvais côté de l’autre. La langue est un petit membre difficile à contrôler qui fait des ravages, dit la Bible (Jacques 3 :5-8). Combien de fois avons-nous pointé du doigt les erreurs des uns et des autres, listé les imperfections d’un responsable, etc. Souvent ce sont des informations qui peuvent être vraies, alors on se convainc que ce n’est pas mal, nous disons seulement la vérité. Pourtant le Seigneur n’est pas de notre avis. Il appelle cela de la médisance et Il la met au même niveau que la calomnie. 1Pierre 2 :1 (LSG) « Rejetant donc toute malice et toute ruse, la dissimulation, l’envie et toute médisance, désirez comme des enfants nouveau-nés, le lait spirituel et pur afin que par lui vous croissiez pour le salut. »

Cela attriste le cœur de Dieu car nous parlons en mal d’un membre du Corps du Christ. Nous sommes tous imparfaits, c’est pourquoi nous ne pouvons pas nous permettre de nous juger et de nous condamner. Il y a une différence entre reprendre son frère avec amour et le critiquer, l’exposer ou le dénigrer.

Romains 14 :4 (LSG) « Qui es-tu, toi qui juges un serviteur d’autrui ? S’il se tient debout, ou s’il tombe, cela regarde son maître. Mais il se tiendra debout, car le Seigneur a le pouvoir de l’affermir. » Notre seul devoir est d’aimer et de prier les uns pour les autres car nous étions tous des pécheurs sauvés par la grâce, et engagés dans le même combat. (Jacques 5 :16)

Le manque de pardon.

Nous avons déjà vécu des situations où l’on a été blessé. Nous avons tellement souffert jusqu’à conclure que nous ne pardonnerons jamais à la personne qui nous a fait souffrir. Et après, nous avons été confrontés à la Parole de Dieu qui nous demande de toujours pardonner (Matthieu 18 :21-22). Certains arrivent à obéir et d’autres disent: « Je pardonne mais je n’oublie pas, chacun de son côté. » Cependant nous pouvons lire dans Matthieu 6 :14-15 (LSG) « Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi; mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses. » Arriver à pardonner l’autre de tout ton cœur est humainement impossible. Seulement Jésus nous a pardonné de cette manière à la croix (Luc 23 :34) et Il continue encore lorsque nous Lui confessons nos péchés (1 Jean 1 :9). C’est pourquoi nous devons Lui demander de nous donner la force de le faire, nous aussi, par Son Esprit. Remplis de l’Esprit, nous pouvons tout pardonner. C’est comme cela qu’Etienne dans les Actes des apôtres pouvait prier et pardonner tous ceux qui le lapidaient (Actes 7 :59-60).

Le refus de témoigner Christ aux autres.

Avant l’ascension, Jésus a fait comprendre à Ses disciples qu’il était nécessaire de recevoir le Saint-Esprit et cela pour faire d’eux Ses témoins. Actes 1 : 8 (LSG) « Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. »

Et dans Matthieu, Il nous fait part de ce qu’on appelle la grande commission à laquelle nous devons tous avoir part. Matthieu 28 :19-20 (LSG) « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que Je vous ai prescrit. Et voici, Je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. »

Si nous nous revendiquons disciples de Jésus-Christ, nous devons marcher comme Il a marché. Jésus a toujours eu comme priorité, le salut des âmes. De plus, le commandement cité plus haut s’adressait à des disciples. Parfois on refuse et on se cache derrière la timidité, derrière de faux raisonnements, on pense que ce verset s’adresse à une élite, aux évangélistes. C’est faux, en tant que chrétiens nous devons tous parler de Christ. Pierre aussi avait eu peur des critiques, de la foule, d’être tué; c’est pour cela qu’il reniait Jésus. Cependant à la Pentecôte, il a été rempli de l’Esprit et a prêché la Bonne Nouvelle jusqu’à gagner 3.000 âmes. Etre rempli de l’Esprit est la clé contre la timidité, la peur. 2 Timothée 1 : 7 (LSG) « Car ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de sagesse. » Si tu as peur, ne te culpabilise pas, demande au Seigneur de te fortifier et tu seras surpris(e) de ce que tu es capable de faire entre les mains du Saint-Esprit, d’autant plus qu’il y a plusieurs manières de témoigner Christ.

Le mensonge.

Le mensonge peut prendre plusieurs facettes. Il peut être sous forme de demi-vérité, sous forme de cachoterie, d’exagération etc. Nous nous trompons nous-mêmes quand nous croyons qu’en ne disant rien, en trompant pour avoir certaines faveurs ou en dissimulant des choses nous n’avons rien fait de mal. Devant Dieu, toute personne qui prend plaisir à mentir, peu importe le mobile, est fils du diable car le diable est le père du mensonge (Jean 8 :44)

Nous devons donc conformer notre vie à la Parole de Dieu car c’est elle qui nous permet de connaitre la volonté de Dieu. Ainsi, avec l’aide du Saint-Esprit, nous obtiendrons la force de la mettre en pratique. Jacques 1 : 22 (LSG) « Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l’écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements. »

Prière: Seigneur je Te demande pardon pour ces péchés que je minimise dans ma vie. Sonde-moi et sanctifie-moi. Révèle-moi toutes ces choses qui Te déplaisent dont je n’ai pas conscience. Au nom de Jésus, Amen.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close