Search

Peut-on avoir des rapports sexuels si nous sommes fiancés et sûrs de nous marier d’ici peu ?

Il est évident pour deux personnes unies par les liens sacrés du mariage d’avoir des rapports sexuels, mais qu’en est-il des personnes qui sont fiancées et qui sont sûres de se marier d’ici peu?

D’abord, nous devons établir la différence entre le mariage et les fiançailles. Le mariage selon le dictionnaire est l’union d’un homme et d’une femme par le lien conjugal. Cette union, tire son origine bien avant la chute de l’homme dans le jardin d’Éden comme nous le dit Genèse 2.24 (LSG): « C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair. »

Dieu est donc Celui qui est à l’origine de la première union de l’histoire de l’humanité. C’est Lui qui unit deux personnes qui s’aiment, et cela va au-delà de ce que le pasteur, le prêtre ou les couples se disent pendant la cérémonie du mariage. C’est Dieu Lui -même qui est au centre de cette union comme le dit Matthieu 19.6 (LSG): « Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint. »

Les fiançailles par contre, c’est une « promesse » ou une période de temps qui s’écoule entre l’engagement de se marier que prennent deux personnes et la cérémonie du mariage. Un texte biblique du nouveau testament en parle un peu plus clairement. Matthieu 1. 18-19 (BFC): « Voici dans quelles circonstances Jésus-Christ est né. Marie, Sa mère, était fiancée à Joseph; mais avant qu’ils aient vécu ensemble, elle se trouva enceinte par l’action du Saint-Esprit. Joseph son fiancé, était un homme droit et ne voulait pas la dénoncer publiquement; il décida de rompre secrètement ses fiançailles ».

Nous remarquons à partir de ce texte un détail important: »… avant qu’ils aient vécu ensemble, elle se trouva enceinte.. », ce qui nous pousse à comprendre que tant que Joseph et Marie n’étaient pas encore mariés, ils ne pouvaient donc pas avoir des relations sexuelles. Comprenons, que dans le mariage Dieu est Celui qui joint deux personnes donc, ceci est le signe de Son approbation.

Dans les fiançailles, deux personnes s’engagent vers le chemin du mariage mais n’ont pas encore reçu le plein accord de Dieu pour franchir le pas. La question qui se pose donc ici est celui d’approbation divine ou de légalité.

Dans un pays, certains actes sont qualifiés de légaux et d’autres d’illégaux en fonction des lois en vigueur. Ceux qui commettent des actes illégaux sont appelés « hors la loi » et sont poursuivis par la justice. Dieu n’est pas seulement notre Père ou Le Créateur de toute chose mais Il est également appelé Le Juste Juge (Jérémie 11:20). Nous devons donc connaître Sa volonté afin de ne pas pécher contre Lui. 1Thessaloniciens 4.3-4 (LSG) :  » Ce que Dieu veut, c’est votre sanctification; c’est que vous vous absteniez de l’impudicité; c’est que chacun de vous sache posséder son corps dans la sainteté et l’honnêteté. »

Des fiancés qui ont des rapports sexuels sont-ils dans l’impudicité? La réponse est oui, puisque l’impudicité est tout rapport intime entre deux personnes non mariées. Ce verset ci-dessus révèle la volonté de Dieu en ce qui concerne l’usage de notre corps; il est dit ici que la volonté de Dieu est que nous puissions nous abstenir de tout acte sexuel en dehors du mariage. Et si nous le faisons, nous ne rejetons pas la prédication ou les conseils de notre pasteur, non plus les mises en garde de nos parents ou encore ceux de nos frères et sœurs dans la foi,  mais nous rejetons Dieu Lui-même comme le dit 1Thessaloniciens 4.8 (LSG) :« Celui donc qui rejette ces préceptes ne rejette pas un homme, mais Dieu, qui vous a aussi donné son Saint-Esprit. »

Nous devons faire preuve de patience, Dieu veut le meilleur pour nous. Sa volonté est toujours bonne, agréable et parfaite (Romains 12.2). Quand un fruit n’est pas encore mûr, il est difficilement consommable à cause de son goût amer. Il en est de même avec l’acte sexuel avant le mariage, il laissera toujours un goût amer et de culpabilité en nous, et brisera notre communion avec Dieu. La bible dit dans Proverbes 28.9 (LSG): » Si quelqu’un détourne l’oreille pour ne pas écouter la loi, Sa prière même est une abomination. »

Si nous sommes pris au piège de l’immoralité, il n’y a qu’une seule prière que Dieu souhaite entendre: La prière de la confession et de la repentance. L’acte sexuel est une bénédiction quand il est accompli dans le cadre du mariage mais il devient une malédiction quand celui-ci est fait en dehors de ce cadre.

Que Dieu te bénisse abondamment!

4 comments

  1. Que pouvons-nous faire si l’erreur est déjà commise, malgré un grand amour pour le Seigneur et qu’il est difficile de patienter jusqu’au mariage? J’aurais besoin d’édification, pourriez-vous m’écrire en privé?

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close