Search

Quand faut-il rompre les fiançailles ?

Les fiançailles représentent un engagement solennel de se marier que prennent deux personnes, généralement en présence de témoins. Dans certaines cultures, les fiançailles sont officielles lorsqu’elles sont reconnues et approuvées par les familles. Cela peut se faire au cours d’une cérémonie symbolique où le futur marié passe un anneau au doigt de sa promise, avec ou sans présents. Les fiançailles marquent également la période séparant cet engagement du mariage proprement dit.

Cette période est celle où les deux promis mettent tout en œuvre pour commencer à bâtir une relation solide destinée à durer pour la vie et ce, peu importe les défis auxquels ils auront à faire face demain. Quelqu’un a d’ailleurs dit à ce propos : “ Le mariage est une voiture sans option marche arrière ”.

Si telle est la vision du mariage, la nécessité de se préparer, et de bien s’assurer de bâtir une relation solide en amont, notamment pendant les fiançailles, ne saurait être prise à la légère. Cette étape préparant à l’engagement véritable du mariage laisse la possibilité aux deux promis de rompre la relation dans certaines conditions, ce qui ne saurait plus être le cas dans le mariage, sauf quelques exceptions.

Quelles sont ces conditions pouvant provoquer la séparation ou la rupture de fiançailles ?

Avant d’aller plus loin, nous voulons souligner ici que nous parlons de la vision du mariage selon la Bible ; le temps nous manquera pour évoquer différentes visions du mariage, en dehors de la Bible. Cela dit, il serait délicat d’énumérer ici les multiples causes de rupture de fiançailles. Dans un but de clarté et de concision, nous allons les regrouper en trois grands groupes.

La cause spirituelle

1 Thessaloniciens 5:23 (LSG 21) : “… et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé irréprochable lors du retour de notre Seigneur Jésus-Christ !”

D’après ce passage, nous sommes, nous êtres humains, des êtres à trois dimensions : nous sommes des esprits, mis dans des corps physiques, et nous possédons chacun une âme.

A la lumière des autres passages de la Bible comme Genèse 1:27- Genèse 2:7 – Psaume 82:6… pour ne citer que ces trois, nous savons avec certitude que l’être humain est un esprit, et donc sa réelle et véritable identité est l’esprit qui est en lui.

Tout esprit qui existe a une nature spécifique le qualifiant : Dieu est le Grand Esprit, créant à partir de rien, les humains sont des esprits créés à partir de Dieu, les anges ont les caractéristiques ou la nature de Dieu, les anges ou les esprits déchus ont perdu la nature de Dieu. De même, les humains ont perdu la nature de Dieu lors de la rébellion d’Adam et Ève, mais en acceptant de naître d’Esprit Saint par Jésus-Christ, ils ont retrouvé leur nature initiale, celle de Dieu.

Lorsqu’il y a mariage entre un homme et une femme, il y a fusion entre leurs deux esprits, leurs âmes et leurs corps. Pour être cohérents et respecter la loi ou le principe des espèces, il est impossible d’envisager cette union entre deux esprits différents. Car selon la loi de la reproduction des espèces : chaque espèce se reproduit selon son espèce. Autrement dit, les chats ne peuvent se reproduire qu’avec des chattes, et les vaches avec des bœufs… Voilà pourquoi Dieu a beaucoup insisté depuis l’ancienne alliance jusqu’à la nouvelle alliance de ne pas contracter des mariages avec des “infidèles” (Esdras 9:12 – Deutéronome 7:3 – Néhémie 10:31 – 1 Corinthiens 6, etc.).

L’incompatibilité spirituelle est donc la première cause de la rupture voire du non commencement d’une relation en vue du mariage.     

La cause émotionnelle

Lorsque nous parlons de la cause émotionnelle ici, nous parlons de tout ce qui englobe l’âme, c’est à dire les émotions, les sentiments, la logique, les pensées, l’intellect, les habitudes,…

Cette période est celle où les deux partenaires commencent à fusionner les différents éléments de leur âme en vue de devenir une seule chair, comme le dit Dieu dès le commencement : 

Genèse 2, 24b  (LS 21): “… s’attachera à sa femme, et ils ne feront qu’un.

Le début de ce même passage stipule que, pour qu’il y ait fusion des âmes de ces deux personnes, il faut au préalable que chacun se détache de son milieu naturel, avant de rendre possible l’attachement à l’autre.

Genèse 2:24 (LS 21) : “C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme, et ils ne feront qu’un.”

Car Dieu attend du nouveau couple naissant de bâtir un couple qui n’a jamais encore existé auparavant sur la surface de la terre. Le nouveau couple ne doit pas être un copier- coller d’un couple ayant déjà existé, quoique notre départ ait comme repère, les bornes que nos pères ont plantées. 

Un homme ou une femme qui reste attaché à la maison de ses pères, non résolu à la quitter, aura beaucoup de difficultés à construire la sienne. Raison pour laquelle il faut quitter, pour s’attacher à l’autre, afin de devenir une seule chair. 

La cause culturelle

Cette dernière raison peut aussi être incluse dans la deuxième. Toutefois, dans le souci de vouloir insister sur l’importance de nos différences, nous soulignons cet aspect. 

Tout couple est forcément différent au niveau culture. Si le travail de la séparation d’avec son milieu est accepté par chaque partenaire, alors il est possible pour ce couple de générer leur propre culture, ce qui correspond à la recommandation de devenir une seule chair. 

De manière générale, s’unir au niveau émotionnel est le niveau le plus ardu et complexe à construire dans un couple. Le succès de cette étape se base sur la volonté, la détermination de chacun des partenaires à s’engager entièrement dans la relation. L’absence de volonté et d’engagement franc et total de l’un ou de l’autre dès les fiançailles va entraîner des disputes, des querelles, des incompréhensions, pouvant provoquer la rupture de fiançailles. Car, pour qu’il y ait relation solide à long terme, l’engagement doit être profond, et cette profondeur doit commencer dès la phase des fiançailles.

Le mariage est un engagement à vie, qui mobilise les ressources les plus profondes de l’homme, c’est à dire l’esprit et l’âme. Tout élément pouvant frustrer la conscience, les émotions, les sentiments, la volonté… dans la mise en place d’un mariage est souvent cause de rupture de la relation.

Le mariage étant une idée de Dieu, puisse Dieu nous accorder la grâce de respecter les principes de fonctionnement qui l’établissent et le régissent. 

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close