Search

Notre Rachat en Christ est définitif !

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Cet article est le dernier d’une série de 06 articles précédemment publiés sur l’assurance du Salut. Tu peux les lire si ce n’est déjà fait ICIICIICI,ICI, ICI et ICI. Cela te permettrait de mieux comprendre le contexte de celui-ci.

Dans Ézéchiel 18 : 21-28 LSG la Bible déclare : « 21. Si le méchant revient de tous les péchés qu’il a commis, s’il observe toutes mes lois et pratique la droiture et la justice, il vivra, il ne mourra pas. 22. Toutes les transgressions qu’il a commises seront oubliées ; il vivra, à cause de la justice qu’il a pratiquée. 23. Ce que je désire, est-ce que le méchant meure ? dit le Seigneur, l’Éternel. N’est-ce pas qu’il change de conduite et qu’il vive ? 24. Si le juste se détourne de sa justice et commet l’iniquité, s’il imite toutes les abominations du méchant, vivra-t-il ? Toute sa justice sera oubliée, parce qu’il s’est livré à l’iniquité et au péché ; à cause de cela, il mourra… ». Beaucoup de personnes ont cru que ce verset traitait aussi du sort qui attendait les rachetés en Jésus-Christ, et qu’ils subiraient le même sort de ceux qui recourraient aux sacrifices des animaux pour obtenir le pardon de leurs péchés. Nullement.

En effet, dans Hébreux 9 : 13-15 nous pouvons comprendre que notre justification s’appuie désormais sur le sang du Seigneur Jésus qui a offert, en notre faveur, un sacrifice final pour nous racheter, au travers l’œuvre de rédemption (Éphésiens 2 :8-9 LSG). Et ce sang précieux qui plaide désormais constamment en notre faveur, même quand nous succombons aux péchés, est le même qui nous donne aussi la vie éternelle, sans qu’on ait besoin d’un autre type de sacrifice, pour se prévaloir de nouveau, de ce salut.

Voici donc les dernières leçons à marquer au fer rouge dans notre cœur :

Rien ne peut séparer les rachetés de l’amour de Dieu

La Bible nous apprend que pour le jour de la rédemption, nous sommes scellés avec le Saint-Esprit (Ephésiens 4 :3 LSG ; Ephésiens 1 :13-14 LSG). Scellés vient du grec « Sphragizo » qui signifie : Mettre un sceau dessus, marquer d’un sceau, dans le but de prouver, confirmer, certifier, ou attester une chose, confirmer l’authenticité, mettre hors de doute. Cela signifie aussi prouver par un témoignage qu’une personne est bien ce qu’elle affirme être. Aussi Romains 8 :30-39 LSG prend tout son sens lorsque l’on se place dans cette perspective.

Notre Justification par la foi est une grâce de Dieu

Dans Romains 5 :1-2 LSG la Bible déclare : « Etant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ, 2 à qui nous devons d’avoir eu par la foi accès à cette grâce, dans laquelle nous demeurons fermes, et nous nous glorifions dans l’espérance de la gloire de Dieu ». Ensuite dans Romains 5 :8-11 LSG la Bible rajoute : « Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. 9. A plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par Lui de la colère. 10. Car si, lorsque nous étions ennemis, nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de son Fils, à plus forte raison, étant réconciliés, serons-nous sauvés par sa vie. 11. Et non seulement cela, mais encore nous nous glorifions en Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ, par qui maintenant nous avons obtenu la réconciliation ». Quand nous sommes justifiés, nous sommes réconciliés avec Dieu une bonne fois pour toutes.

Le péché n’est pas imputé aux rachetés

Dans Romains 5 :13-17 LSG la Bible déclare : « car jusqu’à la loi le péché était dans le monde. Or, le péché n’est pas imputé, quand il n’y a point de loi. 14. Cependant la mort a régné depuis Adam jusqu’à Moïse, même sur ceux qui n’avaient pas péché par une transgression semblable à celle d’Adam, lequel est la figure de celui qui devait venir. 15. Mais il n’en est pas du don gratuit comme de l’offense; car, si par l’offense d’un seul il en est beaucoup qui sont morts, à plus forte raison la grâce de Dieu et le don de la grâce venant d’un seul homme, Jésus-Christ, ont-ils été abondamment répandus sur beaucoup… ». Ensuite dans Romains 5 :20-21 LSG la Bible rajoute : « Or, la loi est intervenue pour que l’offense abondât, mais là où le péché a abondé, la grâce a surabondé, 21 afin que, comme le péché a régné par la mort, ainsi la grâce régnât par la justice pour la vie éternelle, par Jésus-Christ notre Seigneur ».

Les rachetés n’ont à traiter qu’avec les péchés produits par la chair, et n’ont plus avec le péché (ou la nature pécheresse), que le Seigneur a crucifié à la croix, une bonne fois pour toutes. Quand ils choisissent d’accepter par la grâce, au moyen de la foi, l’œuvre de la rédemption (Romains 6 :6 LSG) ils en sont définitivement libérés. Ce serait injuste pour Dieu de nous punir pour nos péchés, Lui qui a déjà mis toute la punition et le jugement causés par le péché, sur le Seigneur Jésus. Aussi dans 2 Corinthiens 5 :19 LSG la Bible déclare : « Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec Lui-même, en n’imputant point aux hommes leurs offenses, et Il a mis en nous la parole de la réconciliation ».

Ceux qui ne sont pas en Christ seront jugés

Dans Jean 12 :31 LSG la Bible nous révèle que c’est satan qui est déjà jugé, même s’il n’est pas encore condamné. Et si vous voulez savoir quand interviendra la justice pour tous ceux qui rejettent Dieu ainsi que pour le monde, sachez qu’elle aura lieu pendant les sept (07) ans de tribulations.

1 Thessaloniciens 5 :1-10 LSG « Pour ce qui est des temps et des moments, vous n’avez pas besoin, frères, qu’on vous en écrive. 2 Car vous savez bien vous-mêmes que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit. 3 Quand les hommes diront : Paix et sûreté ! Alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l’enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n’échapperont point.4 Mais vous, frères, vous n’êtes pas dans les ténèbres, pour que ce jour vous surprenne comme un voleur ; 5 vous êtes tous des enfants de la lumière et des enfants du jour… ».

Ainsi donc Dieu n’impute pas le péché à ceux qui sont dans le Seigneur.

Les rachetés ont la victoire finale en Jésus-Christ !

Dans Romains 8:1-2‎ LSG la Bible déclare : « Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ. 2. En effet, la loi de l’esprit de vie en Jésus-Christ m’a affranchi de la loi du péché et de la mort ». Ne laissons donc plus l’ennemi nous faire croire qu’à un moment donné dans notre marche en Christ, le Seigneur pourrait nous abandonner, nous laisser tomber, à cause du style de vie que nous menons. Même quand nous marchons dans la vallée de l’ombre de la mort, même là, Il ne nous abandonnera jamais (Hébreux 13 :5b LSG). Aussi, le Seigneur va simplement utiliser certaines situations, tribulations de notre vie, pour nous éduquer. Mais ce n’est pas Sa méthode de correction ou Sa façon de nous infliger une punition. Non et non.

Voilà pourquoi Il nous a envoyé le Saint-Esprit. En effet, dans Jean 14 :16 LSG le Seigneur a dit : « Et moi, Je prierai le Père, et Il vous donnera un autre consolateur, afin qu’Il demeure éternellement avec vous ». Dieu ne peut pas renouveler notre esprit. C’est pourquoi Il l’a recréé parfait. En d’autres mots, quand nous venons à Christ, notre nouvel esprit est parfait et régénéré. Ainsi, le Seigneur ne peut plus jamais retirer Son esprit de nous. Dans 1 Corinthiens 15 :57 LSG la Bible déclare : « Mais grâces soient rendues à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus-Christ ! ». Dans 2 Corinthiens 2 :14 LSG, la Bible rajoute : « Grâces soient rendues à Dieu, qui nous fait toujours triompher en Christ, et qui répand par nous en tout lieu l’odeur de sa connaissance ! ».

Merci Seigneur Jésus. J’ai toujours pensé qu’on pouvait perdre le salut. Jusqu’à ce que je me mette à écrire cet article. Et je me suis laissé conduire par le Saint-Esprit et LUI Seul a transmis toutes les révélations qui sont couchées dans cette série d’articles. Je prie qu’elles touchent et atteignent aussi ton cœur, au point de transformer ta marche avec Christ, en te faisant comprendre combien Dieu attache un grand prix à la rédemption que nous avons obtenue, à travers Son fils.

Nous pouvons donc perdre l’assurance du salut si nous ne confessons pas nos péchés, ou quand nous traversons un long désert, mais nous ne perdrons jamais le salut. Cela est juste impossible. Cependant, nous pourrions perdre notre récompense. Et cela est biblique.

Dans Romains 8 :37-39 LSG la Bible termine en déclarant : « 37. Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par Celui qui nous a aimés. 38. Car j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, 39. ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur ».

Le salut, la justification par la foi, l’œuvre de la rédemption, la vie éternelle, la santé, la guérison, la richesse et tout ce qui nous vient de Dieu, sont les fruits de la grâce, un don gratuit, une faveur imméritée, qui ne dépend ni de nos œuvres, ni de nos mérites. En effet, nous ne pourrions jamais mériter quoique ce soit de Dieu, même si nous gagnons un (01) millions d’âmes à Christ. De la même manière, nous ne pourrions jamais perdre quoique ce soit que nous avons reçu gratuitement de Dieu, à la suite de nos erreurs, fautes ou péchés. Autant la promesse faite à Abraham n’a jamais été annulée à la suite de sa désobéissance, autant dans la nouvelle alliance notre salut a un statut éternel. Nous devons nous imprégner de cette vérité, jusqu’à l’insérer au plus profond de notre cœur. N’essayons surtout pas de la comprendre avec notre intelligence. Acceptons-la simplement avec notre esprit, pour ne pas passer à côté des bénéfices multiples et illimités que le Père a pour chacun de nous, lesquels tirent tous leur origine de l’œuvre de la rédemption, là où le Seigneur Jésus a tout accompli, en payant le prix une bonne fois pour toutes. Ainsi nous sommes bénis de toutes les bénédictions spirituelles, dans les lieux célestes (Éphésiens 1 :3 LSG).

Retenons donc que TOUT ce dont nous avons besoin s’obtient pas la grâce, au moyen de la foi, sans mérite et sans effort. Il nous suffit juste de demander avec foi et nous le recevrons par la grâce, au moyen de la foi, au nom suprême de Jésus (1 Jean 5 :14-15). Bien de fois, nous aurons à accompagner nos demandes avec un type de sacrifice donné, celui du renoncement, de l’action de grâce ou autres formes de sacrifices, pour accélérer l’exaucement de notre requête, exactement comme le père Abraham dût d’abord offrir à manger aux émissaires de Dieu aussi, avant de recevoir une parole de connaissance sur la naissance prochaine d’Isaac (Genèse 18 :1 LSG). Ou encore comme Anne qui dût d’abord promettre d’offrir son fils à l’Eternel, pour voir son ventre jusqu’ici fermé, s’ouvrir et ainsi obtenir la naissance de Samuel (1 Samuel 1 :11). Mais c’est toujours par la grâce, et non par nos œuvres, que nous obtenons des choses de Dieu, au moyen de la foi (Éphésiens 2 :8-9 LSG).

Si par malheur nous renonçons ou nous refusons de nous appuyer sur la grâce de Dieu, pour recommencer à nous appuyer sur nos œuvres ou encore nos mérites, pendant notre marche avec Dieu, alors nous sommes déchus de la grâce. En effet dans Galates 5 :4-6 LSG, l’Apôtre Paul dira ceci aux Galates, tentés de faire la même chose : « Vous êtes séparés de Christ, vous tous qui cherchez la justification dans la loi ; vous êtes déchus de la grâce. 5. Pour nous, c’est de la foi que nous attendons, par l’Esprit, l’espérance de la justice. 6. Car, en Jésus-Christ, ni la circoncision ni l’incirconcision n’a de valeur, mais la foi qui est agissante par la charité ». Déchoir vient du grec « Ekpipto« , qui signifie tomber depuis une position, perdre le pouvoir, chuter à terre, être sans effet,ne pas accepter la promesse divine du salut. Autrement dit, cela consiste à se priver de multiples avantages que l’œuvre de rédemption nous offre, en essayant de nous appuyer sur nos œuvres. Les rachetés que nous sommes, ne devront jamais, au grand jamais, s’appuyer sur leurs œuvres (Éphésiens 2 :8-9). Il nous faut, au contraire, développer une dépendance envers la grâce.

Et rappelons-nous toujours que quand la vraie grâce vient dans notre vie, elle nous apprend à craindre Dieu, à avoir de la révérence pour le Seigneur Jésus par rapport à l’œuvre accomplie à la croix, et elle nous conduit à développer une dépendance et une communion constante et permanente avec le Saint-Esprit, en marchant dans la sanctification (Tite 2 :11-14 LSG).

Si tu veux bénéficier toi aussi de cette grâce, afin d’obtenir le salut éternel en Jésus-Christ, en demeurant dans les mains du Seigneur, là où personne ne pourra plus jamais te ravir, alors décide maintenant, en ton âme et conscience, de faire cette prière, en recourant à ta foi, afin que le salut dans notre Seigneur Jésus-Christ devienne aussi ton partage, pour l’éternité :

« Seigneur Jésus, je reconnais que jusqu’ici, ma vie s’est déroulée sans Toi. Je n’ai vécu que pour moi-même et c’était une erreur. J’ai besoin de Toi et de Ta présence dans ma vie. Je reconnais l’œuvre parfaite de la rédemption, à la croix du calvaire. Tu es mort, enseveli et ressuscité d’entre les morts pour mes péchés. Je désire profondément recevoir ce pardon auquel je peux librement avoir accès par Ton sacrifice. Aussi je Te prie de me pardonner tous mes péchés, connus et inconnus, conscients et inconscients. Viens dans ma vie maintenant, Seigneur. Viens demeurer dans mon cœur et sois mon Roi, mon Seigneur et mon Sauveur. Désormais, ni le péché ni la complaisance envers moi-même ne régiront ma vie. Au contraire, je veux Te suivre tous les jours de ma vie. Mes jours sont dans ta main désormais. Je demande cela dans le précieux et puissant nom de Jésus. Et je déclare que je suis désormais une nouvelle création. Amen, amen ».

Vive la vie éternelle en Jésus-Christ, et puisse Sa grâce nous faire marcher dans la sanctification en plus de nous emmener à accumuler les bonnes œuvres, par le Saint-Esprit, pour la gloire de Dieu, au nom puissant de Jésus ! Amen


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close