26 Apr 2018
Home / DÉVELOPPEMENT  / Système de pensées  / Soumission & obéissance: l’attitude du chrétien envers l’autorité

Soumission & obéissance: l’attitude du chrétien envers l’autorité

Souvent, un chrétien se sent désorienté lorsque son quotidien lui oblige à se placer sous l’autorité d’une personne ou d’une entité non chrétienne. Il se demande s’il devrait se soumettre à tout moment. Ou bien,

Souvent, un chrétien se sent désorienté lorsque son quotidien lui oblige à se placer sous l’autorité d’une personne ou d’une entité non chrétienne. Il se demande s’il devrait se soumettre à tout moment. Ou bien, si parfois il faudrait manifester son désaccord ou tout simplement se rebeller. Pour nous chrétiens, à chaque fois que nous nous trouvons à une place subordonnée par rapport à une quelconque autorité que ceci soit chrétienne ou non,  le mot d’ordre est toujours « le respect ». La Bible dit dans 1 Pierre 2 :13 « Soyez soumis, à cause du Seigneur, à toute autorité établie parmi les hommes… »

 

Ainsi, nous devrions respecter en premier lieu le Président de la République ou le Roi du pays selon le système hiérarchique adopté, il en est de même pour le gouvernement qui va avec. Il est vrai que nous n’approuvons pas toujours leur manière de diriger, mais cela ne nous permet en aucun cas de suivre une  vague d’idéologie qui dénigre le souverain d’un pays.

 

Ceci est également valable pour toute forme d’autorité établie dans le cadre du travail, dans la communauté locale et dans la famille. Nous devrions toujours exprimer le respect envers nos supérieurs, nos dirigeants, ainsi que nos parents.

 

« Serviteurs, obéissez à vos maîtres selon la chair, avec crainte et tremblement, dans la simplicité de votre cœur, comme à Christ ; non pas seulement sous leurs yeux, comme pour plaire aux hommes, mais comme des serviteurs de Christ, qui fond de bon cœur la volonté de Dieu » (Ephésiens 6 :5-6 LSG)

 

« Enfants, obéissez à vos parents, selon le Seigneur, car cela est juste. Honore ton père et ta mère, c’est le premier commandement avec une promesse ». (Ephésiens 6 :1-2 LSG)

 

Dans ce dernier cas, nous ne sommes pas invités à obéir uniquement à nos propres parents, mais aussi à nos beaux-parents et à toutes personnes âgées sans exceptions. Rappelons que le fait de respecter les parents renferme une promesse divine sur le sort de notre vie terrestre. Le contraire n’est pas à négliger non plus.

 

« Honore ton père et ta mère, afin que tes jours soient prolongés sur la terre que l’Eternel ton Dieu te donne » (Exode 20 :12 MAR)

 

« L’Eternel  les a dispersés dans sa colère, Il ne tourne plus les regards vers eux ; On n’a eu ni respects pour les sacrificateurs, Ni pitié pour les vieillards ». (Lamentations 4 :16 LSG)

 

La Bible enseigne aussi aux femmes de se soumettre aux maris, c’est-à-dire d’avoir du respect pour eux, qu’ils soient croyants ou non. La hiérarchie établie par le Seigneur n’est pas discutable ni interchangeable. Il faudra tout simplement la suivre dans la simplicité du cœur comme mentionné ci-dessus.

 

« Je veux cependant que vous sachiez que Christ est le chef de tout homme, que l’homme est le chef de la femme, et que Dieu est le chef de Christ » (1 Corinthiens 11 :13 LSG)

 

« Femmes, soyez soumises à vos maris comme au Seigneur ». (Ephésiens 5 :22 LSG)

 

Et pour finir, mais avec un point encore plus important, nous devrions avoir davantage du respect envers nos dirigeants spirituels. La Bible dit dans  1 Timothée 5 :17 « Que les anciens qui dirigent bien soient jugés dignes d’un double honneur, surtout ceux qui travaillent à la prédication et à l’enseignement »

 

Nous devrions alors honorer nos pasteurs et les dirigeants d’église qui ne s’écartent pas de la volonté de Dieu dans l’exercice de leur mission.

 

Ainsi se résume le rôle du chrétien vis-à-vis des différentes formes d’autorité. Nous tenons quand même à souligner qu’obéissance ne sous-entend pas compromis. Obéissance signifie ici soumission par respect. Mais en cas d’abus ou d’outre passage de la part de la personne placée au-dessus, nous pouvons avoir recours à ce qui est écrit dans 2 Timothée 2 :25 : « nous devons enseigner avec douceur les opposants, attendant si Dieu, peut-être ne leur donnera pas la repentance pour reconnaitre la vérité ».

 

Que le Seigneur vous éclaire !

sahobiris@gmail.com

Je suis chrétienne, épouse et mère. De formation en gestion d’entreprise mais passionnée d’écriture, je souhaiterais partager mes expériences personnelles de marche avec le Seigneur Jésus-Christ à tous mes frères et sœurs dans le monde entier à travers mes écrits.

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT