Search

Appelés et mis à part pour être différents

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Deutéronome 7 : 6 (LSG) « Car tu es un peuple saint pour l’Éternel, ton Dieu ; l’Éternel, ton Dieu, t’a choisi, pour que tu fusses un peuple qui Lui appartînt entre tous les peuples qui sont sur la face de la terre. »

Depuis le commencement, Dieu a voulu marquer la différence. Il débuta avec l’homme qu’Il créa à Son image et selon Sa ressemblance, à qui Il avait tout assujetti sur la terre, pour que l’homme règne sur le royaume terrestre comme Lui règne sur Son trône Éternel.

Une différence qu’Il perpétua au travers d’Abram, en formant une alliance avec lui pour le transformer en Abraham. Pour que les habitants de la terre sachent que le Dieu qu’honore et révère cet homme et sa descendance Israël est le Seul et unique Dieu. L’Éternel des armées, le Saint d’Israël et qu’aucun autre n’est semblable à Lui, l’Ancien des jours par Qui tout a été fait.

Il prit la peine de mettre un peuple entier à part, pour se faire connaître des hommes, pour clairement marquer une distinction, une démarcation des autres nations peuplant le monde à cette époque-là. Il en fit de même avec tellement de héros de la foi, que cet article ne suffirait pas pour parler de tout ça. Mais gardons à l’esprit tout au long de notre étude, l’expression «  mis à part » !

Être différent selon le monde

Pour beaucoup, être différent aujourd’hui est synonyme de manque d’intégration dans la société. Cela signifie ne pas être dans le coup, ne pas être classé dans l’un des moules ou codes établis et définis par la communauté. Du coup, c’est considéré comme étant mauvais. C’est-à-dire que les êtres humains sont tellement à la recherche de cohésion, à la recherche de qui ils sont et du but de leur vie, que très lentement et insidieusement, ils glissent et se perdent.

Mais cela ne signifie pas la même chose pour un enfant de Dieu. Être différent pour nous ne veut pas dire que nous cherchons qui nous sommes. Non nous le savons déjà, tout simplement comme Dieu l’a fait depuis le commencement. Une marque distinctive est placée sur nous, désignant que nous appartenons à Dieu et que nous sommes Ses enfants.

De ce fait, inévitablement, différence il y aura. Voilà pourquoi il est écrit dans Jean 15 : 19 (LSG) : « Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui; mais parce que vous n’êtes pas du monde, et que Je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait ». En d’autres termes, nous sommes certes dans ce monde, mais nous n’appartenons pas pour autant à ce dernier.

1 Corinthiens 6 : 20 (LSG) « Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu. »

Être différent selon le Royaume de Dieu                

Éphésiens 2 : 10 (LSG) « Car nous sommes Son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions. »

Galates 1 : 15 (LSG) « Mais, lorsqu’il plut à celui qui m’avait mis à part dès le sein de ma mère, et qui m’a appelé par Sa grâce. »

Vers qui cours-tu ? Les Hommes ou Dieu ? Nous sommes mis à part pour la consécration, comme Jérémie, Ésaïe, Pierre, Paul, Daniel, pour être avec Dieu et participer à la venue de Son règne par la propagation de la bonne nouvelle et le gain des âmes. Non, ce n’est pas mal d’être différent si c’est pour la gloire de Dieu. Il ne nous a pas laissés démunis, mais nous a accordé des frères et sœurs en Christ, car Il savait que nous en aurions besoin pour la communion fraternelle et qu’Il se glorifiera puissamment au travers de nos différences.

Nous sommes mis à part pour Dieu pour être des instruments utiles entre Ses mains, mis à part pour servir de modèles à ceux de notre génération et les impacter, pour développer une relation profonde et personnelle avec Lui, publier Ses hauts faits comme jamais avant, pour servir de sentinelles aux nations et faire savoir Ses oracles aux peuples de ce monde. Mis à part pour démontrer l’existence Son Royaume, pour moissonner et accomplir nos destinées prophétiques, pour demeurer saints par Lui, pour Lui, près de Lui.

Alors je te repose ces questions, vers qui cours-tu ? Dieu ou les hommes ? Les choses d’en-haut ou celles d’en-bas ?  Le Royaume de Dieu et Sa justice ou les désirs de ta chair ?

Dieu recherche des adorateurs de cœur, Le servant en esprit et en vérité. Pas juste des appelés, mais des élus, qui se portent volontaires pour la moisson et s’y attellent avec diligence en y mettant de l’amour, de la patience, et joie.

Luc 10 : 2 (LSG) « Il leur dit: La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson. »


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close