Search

Quand Dieu répond « non » à ta prière

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Psaumes 65:3 : « O toi, qui écoutes la prière! Tous les hommes viendront à toi.» ‭‭

Ce verset tiré des Psaumes est souvent brandi pour célébrer la réputation du Dieu qui exauce les prières. Toutefois, le piège de ce texte est que nous pensons, malheureusement, que l’exaucement de Dieu rime toujours avec approbation en tout temps.

Il arrive parfois, dans la souveraineté de Dieu, après avoir prié longuement et longtemps sur un sujet qui nous tient à cœur, que la seule réponse que nous recevons de Lui soit un « non » catégorique.

L’exaucement de Dieu ne signifie pas toujours une réponse positive, mais tout simplement une réponse, qui peut nous convenir ou pas. La maturité et la sensibilité exigent de tirer le message de Dieu pour soi derrière ce refus afin d’éviter toute frustration qui s’inviterait dans le cœur. 

Incline-toi devant la souveraineté de Dieu face à la prière

Il existe un piège, non pas le plus grand, mais l’un des plus fréquents dans la prière, c’est celui de croire que recevoir une réponse favorable à sa prière est signe d’approbation de Dieu pour sa vie. 

Il est certes vrai que la doctrine biblique de la prière enseigne que Dieu n’exauce point les pécheurs mais si quelqu’un L’honore et fait Sa volonté, c’est celui-là qu’Il exauce  (Jean 9: 31).

Cependant, il arrive que dans Sa souveraineté, Dieu exauce ceux qui ne figurent pas sur la liste des ayant-droits dans le seul but de les attirer vers Lui.

Romains 2:4 (LSG) : « Ou méprises-tu les richesses de sa bonté, de sa patience et de sa longanimité, ne reconnaissant pas que la bonté de Dieu te pousse à la repentance ? » ‭

Si malgré ta vie de péché, de désordre et de duplicité, tu remarques que tes prières sont répondues favorablement, il se peut que Dieu te lance une invitation à te repentir et à rétablir ta relation avec Lui.

Comprendre le pourquoi du « non » à ta prière 

Marc 5:18 (LSG) : « Comme il montait dans la barque, celui qui avait été démoniaque lui demanda la permission de rester avec lui. Jésus ne le lui permit pas, mais il lui dit: Va dans ta maison, vers les tiens, et raconte-leur tout ce que le Seigneur t’a fait, et comment il a eu pitié de toi. Il s’en alla, et se mit à publier dans la Décapole tout ce que Jésus avait fait pour lui. Et tous furent dans l’étonnement. » ‭‭

Après avoir été guéri, cet homme autrefois fou et enchaîné dans les cimetières émet un désir, fait une prière sincère, celle de rester avec le Seigneur. 

Une requête, qui à nos yeux paraît la plus sincère et dénudée de toute mauvaise motivation, mais contrairement aux démons et aux gens de la ville, et surtout contre toute attente, le Seigneur répond par un refus.

Le « non » de Dieu ne signifie pas que Dieu est contre nous ou qu’Il ne mesure pas l’ampleur de notre intention de prière mais au contraire, cela est une preuve de plus que ce qui est bien à nos yeux ne l’est pas forcément à Ses yeux. Les voies de Dieu ne sont pas nos voies et Ses pensées, nos pensées. Cet homme pensait que rester avec le Maître était ce qu’il lui fallait mais Celui-ci avait un autre plan pour lui.

Chaque fois que Dieu répond par un « non » à ta prière, il faut tendre l’oreille pour recevoir l’orientation qui en découle …

Sois béni(e)


PARTAGER L'ARTICLE SUR

3 comments

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close
Fermer
S'ABONNER À NOTRE NEWSLETTER
RESTEZ CONNECTÉS!
Recevez dans votre boîte email l'exhortation du jour, la prière du matin ainsi que les nouveaux articles publiés.