Search

Quand la culpabilité attaque tes pensées.

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Le sentiment de culpabilité est un danger mortel pour le chrétien. Dieu veut que chacun de nous ait l’humilité de regarder ses pas dans la vallée, de reconnaître son péché pour s’en détourner en revenant à Lui. Mais Il ne veut en aucun cas que nous nous culpabilisions à cause de nos erreurs. Cependant, l’ardent désir de l’ennemi étant de te perdre (ce qui est désormais impossible puisque tu es déjà dans la main de Christ), il se battra toujours pour te faire sentir coupable et « indigne de la grâce » après que le Seigneur t’ait dit: Je te rachète.

La culpabilité, une ressource de l’ennemi

Nous l’ignorons peut-être, mais nombreux sont ceux qui viennent à l’église le cœur rempli de culpabilité. Ils sont là mais ne se sentent point à l’aise pour louer, adorer… Et quand la prédication parle de promesses, de grâces, de bénédictions, d’assurance, d’avenir et d’espérance en Christ, ils écoutent avec passion mais sans être capables de s’imaginer un seul instant que de telles vérités puissent devenir réalité dans leur vie. Tellement ils se sentent coupables, et donc indignes, à cause de leur passé ou d’un péché récent. La culpabilité est l’arme dont l’ennemi se sert pour nous faire croire que nous sommes indignes de nous approcher du trône de la grâce. Mais le Seigneur te fait comprendre au travers de cet article que la grâce, c’est la grâce. On ne la mérite jamais, on en est jamais digne ; on la reçoit gratuitement et c’est tout.

Ce qui est passé ne compte plus

2 Corinthiens 5 : 17 (LSG) « Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. »

Avant d’être en Christ, nous avons tous été quelque part et nous avons vécu pour la plupart des choses peu louables et peu édifiantes. Les uns ont été voleurs, les autres violeurs ou meurtriers, menteurs… Très souvent, le diable, extrêmement jaloux de notre condition d’enfant de Dieu ; ramène à notre pensée le souvenir de ce passé déplaisant en vue de semer en nous le doute, la honte, la culpabilité. En effet, il veut te faire croire que tu n’es pas pardonné(e). Mais c’est un mensonge, c’est vraiment très faux. Malheureusement, certains décident de croire en ce mensonge et de vivre ainsi dans la culpabilité en demeurant prisonniers du passé. Mais la bonne nouvelle est qu’en Christ tu es une nouvelle créature et ce que Dieu te dit aujourd’hui, c’est qu’on ne se rappellera plus des choses passées. (Esaïe 65 : 17).

Esaïe 43 : 18 (LSG) « Ne pensez plus aux événements passés, et ne considérez plus ce qui est ancien. »

Il te pardonnera toujours

1 Jean 1 : 9 (LSG) « Si nous confessons nos péchés, Il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. »

Lorsque nous devenons chrétiens, nous sommes renouvelés. Toutefois, cela ne veut pas dire que nous devenons parfaits et que nous ne commettrons plus d’erreurs. En effet, des erreurs nous en ferons toujours ; nous pécherons quelques fois dans nos pensées, nos actes et par nos mots. Cependant la surabondante grâce de Dieu est disponible. Le Seigneur est tellement bon et fidèle qu’à chaque fois que tu te confesses sincèrement, Il te pardonne certainement. Néanmoins, certains, pour n’avoir pas compris cette vérité, vivent dans une perpétuelle confession du même péché. En fait, à cause des accusations du diable, ils n’arrivent pas à croire que Dieu puisse vraiment leur pardonner. Ils commencent à considérer la grandeur de leur péché. Mais ça, c’est mépriser l’amour et la grâce de Dieu, car quel que soit le poids de ton péché, la grâce de Dieu pèse plus lourd que celui-ci.

Ce que dit la Parole

L’épée de l’Esprit est une arme puissante et efficace pour contrecarrer toute attaque de l’ennemi. C’est pourquoi, quand la culpabilité envahit tes pensées, tu dois t’appuyer sur cette Parole du Dieu vivant pour la combattre. En effet, la Bible nous rassure en déclarant dans :

Romains 8 : 1 (LSG) « Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ. »

Plus de condamnation maintenant, aucune. Mon frère, ma sœur, le Seigneur Jésus est allé à la croix et y a versé Son précieux et saint sang pour tes péchés passés, présents et à venir. Ainsi, tu as été racheté(e) à un grand prix et plus rien ne te condamne. Désormais, le Père ne considère plus ton péché mais Il voit en toi un juste à cause du Sang de Son Fils.

Esaïe 43 : 25 (LSG) « C’est Moi, Moi qui efface tes transgressions pour l’amour de Moi, et Je ne Me souviendrai plus de tes péchés. »

Ce verset nous fait réaliser la profondeur de l’amour de Dieu. À cause de ce grand et parfait amour, le Seigneur décide de pardonner à ceux qui se sont mal conduits à Son égard. Il efface nos transgressions et ôte notre péché de devant Sa face.

Psaumes 103 : 12 (LSG) « Autant l’orient est éloigné de l’occident, autant Il éloigne de nous nos transgressions. »

L’orient et l’occident sont si éloignés et opposés que jamais ils ne se rencontrent. Si le Seigneur utilise cette image pour parler de nos péchés et nous, c’est afin que nous comprenions que nous ne sommes pas affranchis et pardonnés en partie, au point de nous culpabiliser encore ; en effet la libération que Dieu nous a donnée est complète. Il nous a éloignés de nos transgressions de sorte qu’elles ne peuvent plus nous condamner.

Celui que tu es en Christ

Connaître notre identité en Christ est un moyen sûr pour vaincre la culpabilité dans nos pensées. En effet, en Christ, tu es racheté(e) et gracié(e), tu es pardonné(e) et non condamné(e), justifié(e) et non coupable, tu es sanctifié(e) et glorifié(e). En Christ, tu es cette nouvelle créature lavée par le Sang de l’Agneau et vivant par le Saint-Esprit. Ainsi, dès lors que nous avons saisi cette vérité, aucune ruse du diable, aucune tromperie, aucune accusation et aucun péché ne peuvent nous amener à éprouver de la culpabilité au point de ne pas vouloir nous approcher de Dieu.

Pour finir, retenons qu’à la croix, le Seigneur Jésus a pris sur Lui tous nos péchés ; de coupables que nous étions, nous sommes maintenant justifiés et purifiés. Nous sommes donc destinés à vivre sous Son abondante grâce, et non sous le poids de la culpabilité, pour profiter pleinement de toutes Ses bontés.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close