Search

La bible dit de ne pas irriter nos enfants: ça veut dire quoi ?

Ephésiens 6 :4 (LSG) Et vous, pères, n’irritez pas vos enfants, mais élevez-les en les corrigeant et en les instruisant selon le Seigneur.

Que signifie « n’irriter pas vos enfants »?

L’expression grec rendue par « n’irritez pas » signifie littéralement «ne provoquez pas la colère ». « N’irritez pas » est aussi traduit par : « ne provoquez pas» . Paul ne veut pas que les parents« rendent dingues » leurs enfants par une mauvaise manière d’être et de faire. C’est pourquoi la Bible en français courant rend ce passage ainsi: « Ne traitez pas vos enfants de façon à les irriter ».

Colossiens 3 :21 (LSG) : Pères, n’irritez pas vos enfants, de peur qu’ils ne se découragent.

Paul à travers ce verset déclare qu’un tel comportement risque de « décourager » les enfants. Cela risque de les briser, d’anéantir leur personnalité, leurs rêves, leur potentiel.

Il arrive souvent que certains parents se laissent influencer par les coutumes en matière d’éducation des enfants, sans songer un instant à ce qui risque d’en résulter. Toutefois, la Parole de Dieu a de bonnes raisons d’exhorter les parents à ne pas irriter leurs enfants. La Bible de Jérusalem dit même : « N’exaspérez pas vos enfants ».

Ainsi, les Écritures ne parlent pas des irritations mineures que les parents pourraient provoquer involontairement chez leurs enfants à cause de leurs imperfections ; elles ne condamnent pas non plus la discipline administrée à bon escient. Le verset parle d’une « attitude inconsidérée, brutale et inconstante envers les enfants, de sorte qu’ils sont écœurés et enclins à manifester un esprit de désobéissance et de rébellion, et à éprouver du ressentiment ».

Le fait est que les enfants sont des humains. Ils ne se contentent pas de réagir passivement comme le feraient des plantes dans leur environnement; ils ont des réactions. Et leurs réactions contre les injustices qu’ils subissent entraînent souvent leur ruine spirituelle et affective.

Ecclésiaste 7:7 (LSG) dit: Car l’oppression peut faire qu’un sage se comporte en fou.

Pour ne pas irriter les enfants il y a des attitudes ou comportements que le parent ne doit pas adopter. Parmi ces erreurs nous en citerons quatre (04).

1. La domination

Selon le dictionnaire, la domination c’est l’action ou le fait de dominer, d’exercer une puissance souveraine ou une influence prépondérante.

Un parent qui est un tyran dans son foyer, qui n’écoute pas, ne prend pas en compte le contexte que connaît un enfant, va finir par le décourager. Jacob, dans l’Ancien Testament, s’est soucié de l’état de santé et de la faiblesse de ses enfants pour adapter son pas et sa vitesse de déplacement (Genèse 33:12-14). Lorsqu’un parent impose une carrière ou des choses qui n’ont rien à voir avec le bien, il risque de sombrer dans la domination.

2. Le favoritisme

C’est la tendance à concéder des avantages (à quelqu’un) par pure faveur et non eu égard au mérite ou à la justice. Regardez le mal qu’a connu Joseph pour avoir été le favori de son père Jacob.

Genèse 37 :3(LSB) Israël aimait Joseph plus que tous ses autres fils, parce qu’il l’avait eu dans sa vieillesse ; et il lui fit une tunique de plusieurs couleurs.

Ses frères étaient jaloux de lui et l’en voulaient au point où, ils ont tenté de le tuer mais ils finirent par le vendre comme esclave aux ismaélites.

3. Le manque d’amour

Proverbes 15 :17 (LSG) Mieux vaut un plat de verdure, là où règne l’amour, qu’un bœuf engraissé, si la haine est là.

Chers amis, il vaut mieux que vos enfants aient moins d’argent et moins de loisir, s’ils ont de l’amour. L’amour, c’est souvent des petites choses insignifiantes: la manière dont on regarde un enfant, rire avec leurs rires, être triste quand ils le sont, féliciter dans les succès, encourager des les échecs, créer des évènements pour passer du temps ensemble, etc.

4. L’hypocrisie

C’est le caractère d’une personne qui dissimule sa véritable personnalité et affecte, le plus souvent par intérêt, des opinions, des sentiments ou des qualités qu’elle ne possède pas. Il n’y a rien de plus destructeur que de voir quelqu’un qui représente un modèle, mal se comporter à moins qu’il ne demande pardon.

Dans l’intérêt de nos enfants, nous parents avons l’obligation de nous comporter de sorte à ne pas les irriter au risque de les voir se rebeller et être découragés. Que le Seigneur nous aide de façon à ne pas être une occasion de chute pour nos enfants. Amen !

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close