Search

Les œuvres mortes: qu’est-ce que c’est ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Nous savons tous que nous devons porter du fruit et faire toutes sortes d’œuvres pour la Gloire du Seigneur. Néanmoins, nous pouvons nous tromper faute de connaissance sur ce que nous devons réellement faire. Ce qui nous conduit à parler dans cet article des œuvres mortes.

Qu’est-ce que c’est ?

Une œuvre morte c’est toute œuvre que l’on accomplit dans le seul but de parvenir à la justice. C’est une œuvre qui a pour intérêt de donner la gloire à celui qui la pratique; une œuvre qui vise une récompense matérielle avec une absence d’amour pour ce que l’on fait. Le terme renvoie également à toutes les œuvres que l’on faisait avant sa conversion réelle à Christ.

Proverbes 14 :12 (Louis Segond révisé) Telle voie parait droite devant un homme, mais à la fin c’est la voie de la mort.

Nous croyons bien faire certaines fois, que nos œuvres nous rapprochent de Dieu mais c’est le contraire, nous nous éloignons du Seigneur. Nous œuvrons uniquement pour notre gloire et nous faisons des choses seulement par égoïsme.

Dans Luc 18 :9-14 ; le Seigneur raconte l’histoire de deux personnes qui sont venues prier: un pharisien et un péager. Il y a d’un côté le pharisien se trouvait juste à ses propres yeux ; à travers les actes et les œuvres qu’il faisait. Il jeûne régulièrement (deux fois par semaine), il donne sa dîme et ne pratiquait pas toute sorte d’iniquités comme les autres qui ne respectent pas la loi. Et puis de l’autre, il y a le péager. Celui-ci se reconnait pécheur et coupable et sait qu’il a besoin du pardon du Seigneur. Et nous voyons que le Seigneur dit que seul le péager fut justifié parce qu’il a reconnu que ses œuvres sont vaines.

Nous devrions savoir que ce ne sont pas nos œuvres qui nous sauvent ou qui nous justifient. Jeûner c’est bien; donner sa dîme, prier, tout cela est bien mais ce n’est pas comme cela que nous sommes sauvés. Aucune de ces œuvres ne peut enlever notre faute et nous justifier. Seul le Christ est capable de nous sauver parce qu’à la croix, le châtiment qui produit la paix, la liberté et nous justifie est tombé sur Lui. Et Sa vie vaut plus que n’importe quelle œuvre que nous puissions accomplir. L’apôtre affirme à ce propos que nous avons été rachetés à un très grand prix (1Corinthiens 6 :20).

Esaïe 64 :5a (Louis Segond révisé) Nous sommes tous devenus comme un objet impur et tous nos actes de justice sont comme un vêtement pollué.

Nos œuvres humaines pour parvenir à la justice ne valent rien, même ceux qui ne croient pas au seigneur se donnent des restrictions. Ils agissent « bien » aussi des fois mais ils ne sont pas pour autant sauvés et justifiés. Seul le sacrifice du Seigneur à la croix nous a sauvés et délivrés de nos fautes, de notre culpabilité. Et ce n’est qu’après cela que nous pouvons œuvrer et porter des fruits dignes des enfants de Dieu.

Hébreux 9 :14 (Louis Segond révisé) Combien plus le sang du Christ qui par l’Esprit éternel s’est offert Lui-même sans tâche à Dieu; purifiera-t-Il notre conscience des œuvres mortes pour que nous servions le Dieu vivant !

Les œuvres mortes sont la conséquence de la religion et du légalisme. Cela ne nous permet pas d’avoir une vraie relation avec le Seigneur; on croit que ce sont nos œuvres qui nous permettent d’avoir la justice. On agit pour avoir une bonne conscience par rapport à notre culpabilité. Ces œuvres ne sont pas le fruit de l’action de l’Esprit de Dieu en nous.

Les œuvres mortes rendent l’homme égoïste et dépourvu d’amour envers son prochain. Celui qui les pratique se voit supérieur aux autres et n’éprouve aucune compassion pour eux.

Ephésiens 2 :8 (Louis Segond révisé) C’est par la grâce en effet que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie.

Le Seigneur a décidé de nous aimer juste parce que nous sommes le fruit de Sa création; juste parce qu’Il nous aime. Nous n’avions pas besoin de faire semblant avec Lui. Il est mort à notre place par amour et nous n’avons pas besoin de pratiquer certaines œuvres pour purifier notre conscience afin de nous rapprocher de Lui. Si nous reconnaissons que nous ne dépendons que de Lui et que nous nous abandonnons à Lui de tout notre cœur, sachons qu’Il nous justifiera et qu’il n’y aura plus rien qui nous condamnera.

1 Corinthiens 13 :3 (Louis Segond révisé) Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres, quand je livrerais même mon corps pour être brûlé, si je n’ai pas l’amour cela ne me sert de rien.

L’amour dont il s’agit ici est celui du Christ qui agit en nous. Et quand nous ne sommes pas motivés par l’amour du Christ, nos œuvres sont vaines et ne valent rien. Cet amour, seul le Seigneur est capable de nous le donner afin qu’à notre tour nous le transmettions aux autres. Tout ce que Dieu veut, c’est que nous soyons des ponts entre Lui et Ses enfants. Ce sont les œuvres pour lesquelles Il nous a sauvés; Il veut répandre Son amour dans le monde au travers de nous.

Ne soyons pas des murs de séparation, mais participons aux œuvres de la vie éternelle; soyons remplis d’amour pour les autres pour que le Seigneur nous utilise selon Sa volonté !


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close