Search

3 ennemis de la présence de Dieu dans la vie du chrétien

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Vivre dans la constante présence de Dieu devrait être le souhait de tout enfant de Dieu.  En effet, c’est en étant dans Sa présence que nous parvenons  réellement à nous épanouir, car « séparés de Lui, nous ne pouvons rien faire » Cf. Jean 15.5.

Vivre dans la présence de Dieu  sous- entend avoir :

  •   une relation avec Dieu, c’est à dire être né de nouveau, avoir reçu Jésus–Christ dans notre vie comme Seigneur et Sauveur (Cf. Jean 3) ;
  •  une communion avec Dieu, c’est-à-dire développer une vie constante de prière, de lecture et de méditation de la Parole afin de connaître la volonté générale de Dieu, Son propos pour l’humanité entière ;
  • une intimité avec son Dieu, c’est-à-dire être un ami de Dieu, pourvoir discerner la volonté de Dieu pour sa propre vie. C’est dans Sa présence que nous sommes féconds en bonnes œuvres pour Sa gloire.

Cependant, nous sommes confrontés au quotidien à des ennemis de Dieu et de notre foi qui nous empêchent de jouir efficacement de la présence de Dieu. Nous pouvons citer entre autres :

1. Le péché

Esaïe 59.2 (BDS) : « Ce sont vos fautes qui vous séparent de votre Dieu. C’est à cause de vos péchés qu’Il s’est détourné loin de vous »

Le péché est tout acte qui va à l’encontre de la volonté de Dieu, par exemple : les mauvaises pensées, la fornication, l’adultère, la convoitise, le vol, le mensonge, le meurtre, la cupidité, la paresse, l’homosexualité, la tricherie, l’arrogance, l’orgueil de la vie, etc.

Le péché nous empêche de voir Dieu tel qu’Il est et de jouir également de la communion avec Lui. La seule arme efficace contre le péché c’est de mettre la Parole de Dieu en pratique. La lecture de la Parole de Dieu n’est pas suffisante pour  prétendre jouir d’une communion avec Dieu ; il faut également mettre cette Parole  en pratique. C’est à cet effet que Jésus pouvait dire en Jean 14. 21 (Darby) : «  Celui qui a Mes commandements et qui les garde c’est celui-là qui M’aime ; et celui qui M’aime sera aimé de Mon père ; et Moi je l’aimerai et Je Me manifesterai à lui ».  

Le verset cité ci-dessus montre clairement que la condition pour jouir pleinement de la présence de Dieu, c’est de mettre Sa parole en pratique. C’est en mettant cette Parole en pratique que nous vainquons le péché dans nos vies.

2. Le découragement

Proverbes 24. 10 (Darby) : « Si tu perds courage au jour de la détresse, ta force est mince »

Le découragement empêche un enfant de Dieu de jouir pleinement de la présence divine. Notre force étant Christ (Cf. 2 Corinthiens 1O), il serait impératif pour nous de ne pas laisser une épreuve ou l’adversité nous faire oublier la  rassurante promesse de Dieu, dans n’importe quelle situation. Oui Dieu en Esaïe 43.2 (LSG) dit : « si tu traverses les eaux, Je serai avec toi ; et les fleuves, ils ne te submergeront point ; si tu marches dans le feu, tu ne te brûleras pas, et la flamme ne t’embrasera pas ». 

L’épreuve a pour but de bâtir notre foi. Si durant cette période de notre vie nous nous laissons envahir par la difficulté du moment, le diable saisira cette opportunité pour détourner nos regards de Celui qui est au contrôle de toutes choses ; alors nous serions des chrétiens malheureux, incapables de nous réjouir de la présence de Dieu en toutes circonstances et de porter du fruit même dans les déserts de notre vie.

Pour éviter cette situation, n’oublions pas de relire et de confesser les promesses de Dieu pour nous, quand le découragement veut saisir notre attention. Dieu est fidèle à Sa Parole, Il agit toujours en notre faveur au temps convenable.

3. L’amour du monde et de l’argent

Matthieu 6. 24 (Darby) : « Nul ne peut servir deux maîtres ; car, ou il haïra l’un et aimera l’autre, ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre : vous ne pouvez servir Dieu et Mammon ».

On ne peut pas vouloir jouir de Dieu tout en profitant des friandises du monde. Par friandises du monde je veux bien dire : les musiques mondaines, les films à l’eau de rose qui prône une sexualité dépravée et  déformée du plan original, une apparence digne de la Jézabel, un amour effréné de l’argent, la cupidité etc.

Ces choses entravent considérablement la présence de Dieu dans nos vies et fait de nous une race de tièdes, des personnes inconstantes, indécises, ne sachant réellement sur quel pied danser. Et comment peut-on écouter la voix de Dieu dans un tel désordre ? Il faudra bien choisir son camp.

 Jésus dit : «  Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, Je te vomirai de Ma bouche ». Apocalypse 3. 16 (LSG)

Réglons donc nos voies afin de jouir de la présence de Dieu et porter des fruits dignes du Royaume.

Pour terminer, j’aimerais nous exhorter avec ce verset : « Si donc vous avez été ressuscités avec le Christ, cherchez les choses qui sont en haut où le Christ est assis à la droite de Dieu, pensez aux choses qui sont en haut, non pas à celles qui sont sur la terre. » Colossiens 3. 1 (Darby).


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close